mm

L'équipe LegalPlace

L'équipe LegalPlace

Auto-entrepreneur : imposition normale ou versement libératoire – que choisir ?

Devenir auto-entrepreneur permet d’être soumis au régime fiscal de faveur des micro-entreprises. Dans le cadre de ce régime, il est possible d’opter pour une imposition classique (après l’application de l’abattement forfaitaire des micro-entreprises) ou pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu, cette dernière option n’étant possible en 2016 que si le revenu fiscal … Continuer la lecture de Auto-entrepreneur : imposition normale ou versement libératoire – que choisir ?

Question pour un avocat
mm

L'équipe LegalPlace

L'équipe LegalPlace

Déclaration du chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur : le guide complet

Devenir auto-entrepreneur implique de respecter un certain nombre d’obligations administratives et comptables. Parmis ces obligations, figure la déclaration du chiffre d’affaire de l’auto-entrepreneur. Une déclaration mensuelle ou trimestrielle de chiffres d’affaires de l’auto-entreprise L’auto-entrepreneur doit déclarer son chiffre d’affaires tous les mois ou tous les trimestres, selon son choix lors de son immatriculation. Ce choix … Continuer la lecture de Déclaration du chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur : le guide complet

Question pour un avocat
mm

L'équipe LegalPlace

L'équipe LegalPlace

Un auto-entrepreneur peut-il déduire ses charges professionnelles ?

Principe : la non déductibilité des charges Le statut d’auto-entrepreneur, soumis à un fonctionnement (notamment administratif) très simple, présente le principal inconvénient de ne pas permettre de déduire les charges professionnelles. Ainsi, par exemple, un chauffeur VTC souhaitant créer son entreprise et hésitant entre devenir auto-entrepreneur et la création d’une SASU doit bien peser les … Continuer la lecture de Un auto-entrepreneur peut-il déduire ses charges professionnelles ?

Question pour un avocat
mm

L'équipe LegalPlace

L'équipe LegalPlace

Le CA de l’auto-entrepreneur a dépassé le seuil autorisé : que faire ?

Les conséquences du dépassement du seuil pour les auto-entrepeneurs Lorsque les seuils de chiffre d’affaires de 82 200 euros (pour les ventes de biens) et de 34 900 euros (pour les prestations de services) d’un auto-entrepreneur sont dépassés, alors les conséquences sont différentes selon le niveau de dépassement. Si le CA ne dépasse pas 90 … Continuer la lecture de Le CA de l’auto-entrepreneur a dépassé le seuil autorisé : que faire ?

Question pour un avocat
mm

L'équipe LegalPlace

L'équipe LegalPlace

Quel est le régime fiscal des auto-entrepreneurs ?

Le régime d’imposition et de TVA applicable aux auto-entrepreneurs des celui de la micro-entreprise. Le régime fiscal des auto-entrepreneurs se caractérise par les spécificités suivantes : 1. Conditions tenant au chiffre d’affaires Le montant total de chiffre d’affaires annuel réalisé par l’auto-entrepreneur ne doit pas dépasser les plafonds suivants : 82 200 euros hors taxes … Continuer la lecture de Quel est le régime fiscal des auto-entrepreneurs ?

Question pour un avocat