Skip to content

Loi sur l’encadrement des stages : les nouvelles règles qui changent la donne

Dernière mise à jour le 24/06/2021

La loi d’encadrement des stages, promulguée le 26 octobre 2015, a été mise en place pour contrer les abus des entreprises, qui utilisent fréquemment des stagiaires comme une force de travail à bas coût.

Le législateur a ainsi voulu éviter les dérives qui conduisent les entreprises à recourir aux services de stagiaires là où un contrat de travail devrait être conclu. En revanche, ce nouveau dispositif ne s’applique pas aux apprentis, qui sont considérés comme des salariés et disposent d’un véritable contrat de travail. 

L’amélioration du statut des stagiaires

Afin d’améliorer le statut des stagiaires, diverses mesures ont été mises en places, telles que :

  • Des limites imposées quant à la durée du stage et au temps de travail du stagiaire
  • Une hausse de la rémunération du stagiaire
  • L’obtention d’un droit au congé

La durée du stage désormais limitée

Les stages ne pourront désormais plus excéder une durée de 6 mois consécutifs au sein d’une même entreprise. Seule la présence effective et non la durée stipulée dans la convention de stage, sera prise en compte. Aucune dérogation ou exception n’est possible.

A noter : A la suite d’un stage, l’entreprise doit laisser s’écouler un délai de carence égal au tiers de la durée du stage (par exemple, 2 mois de délai de carence après un stage de 6 mois), avant de pouvoir recourir à un nouveau stagiaire sur le même poste.

Un temps de travail limité pour le stagiaire

Le temps de travail applicable au stagiaire est soumis aux mêmes règles que celles applicables aux salariés de l’entreprise. En pratique, les stagiaires ne pourront donc plus travailler plus de :

  • 35 heures par semaine
  • 10 heures par jour.

La durée hebdomadaire de travail devra être notée dans la convention de stage, de même que toute présence exceptionnelle dans l’entreprise la nuit et en dehors des jours ouvrés.

A noter : Dans certaines conditions, la loi permet de déroger à la règle des 35 heures de travail hebdomadaire en soumettant le salarié à un forfait jours.

Hausse de la rémunération du stagiaire et avantages en nature

Désormais, les stages de plus de 2 mois devront obligatoirement être rémunérés par une gratification minimale imposée. Ce montant de gratification doit être au minimum égal à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale. Ainsi, pour 2021, le taux horaire applicable s’élève à 3,90€ (15% de 26€).

Bon à savoir : La rémunération du stage n’est pas plafonnée, l’employeur peut ainsi décider d’accorder une gratification supérieure aux exigences légales. En revanche, pour les stages d’une durée inférieure à 2 mois, la gratification reste optionnelle pour l’entreprise.

Le droit de profiter des avantages en nature de l’entreprise

Le stagiaire se voit désormais octroyer, au même titre que les salariés, l’accès au restaurant de l’entreprise ou, à défaut, à des titres-repas. De la même manière, l’employeur devra participer aux frais de transport du stagiaire au même titre qu’il le fait pour ses employés.

L’octroi d’un droit aux congés

Les stagiaires effectuant des stages supérieurs à 2 mois doivent voir stipulé, dans leur convention de stage, la possibilité de poser des congés ainsi que des autorisations d’absence (grossesse, paternité, etc.), au même titre que pour les salariés. La gratification pendant les congés reste toutefois optionnelle.

A noter : Pour les stages d’une durée inférieure à 2 mois, l’octroi de congés reste optionnel pour l’entreprise.

De nouvelles obligations pour les entreprises

Nombre de stagiaires limité

Le nombre de stagiaire pouvant être accueillis en même temps est désormais limité en fonction de l’effectif de l’entreprise :

  • Moins de 20 salariés : accueil de 3 stagiaires maximum
  • Plus de 20 salariés : le nombre de stagiaire est limité à 15% de l’effectif global de l’entreprise.

Par ailleurs, chaque maître de stage ne pourra désormais pas suivre plus de 3 stagiaires pendant une même période.

Ces nouvelles limitations ont de lourdes conséquences structurelles notamment sur les start-ups habituées à fonctionner uniquement avec les associés fondateurs. Ces derniers sont le plus souvent dirigeants non salariés (parfois même non rémunérés) à la tête d’équipes entières de stagiaires.

limitation du nombre de stagiaire en entreprise

Inscription du stagiaire dans le registre du personnel

Une section spécifique du registre unique du personnel de l’entreprise devra être créée et les stagiaires devront y être inscrits. Cette nouvelle règle vise à rendre le recours aux stagiaires plus transparent, notamment vis-à-vis de l’inspection du travail, pour faciliter la détection d’abus.

Responsabilité accrue de l’entreprise en matière de sécurité

Aucune tâche dangereuse ne pourra être confiée à un stagiaire. Par ailleurs, en cas d’accident du travail, l’organisme de formation du stagiaire dispose désormais d’une action récursoire contre l’entreprise en cas de faute inexcusable de sa part. Ainsi, l’école ou l’université pourront se retourner contre l’entreprise afin qu’elle supporte tout ou partie de l’indemnisation accordée au stagiaire.

Renforcement des prérogatives de l’inspection du travail et des sanctions contre les entreprises

Cette loi renforce les prérogatives des inspecteurs du travail dans le but d’éviter les abus de recours aux stagiaires. Ils pourront, par ailleurs informer le stagiaire ou l’établissement de formation des manquements de l’employeur à la réglementation applicable.

Les sanctions du non respect de cette réglementation consistent en une amende contre l’entreprise pouvant aller jusqu’à  . Cette dernière peut être portée à 4.000 euros en cas de réitération du manquement dans un délai d’un an.

Enfin, si un Conseil des Prud’hommes est saisi la requalification d’un stage en contrat de travail, il devra statuer dans le délai d’un mois à compter de sa saisine.

Bon à savoir : Même si la rupture de convention de stage n’est pas soumise au code du travail, elle reste encadrée et doit respecter certaines règles.

FAQ

Quelle est la durée maximale d'un stage en entreprise ?

Les stages ne peuvent pas excéder une durée de 6 mois consécutifs au sein d’une même entreprise

Quelle est le temps maximal de travail d'un stagiaire ?

Les stagiaires ne peuvent travailler plus de 35 heures par semaine, ni plus de 10 heures par jour.

Quelle est la rémunération minimale d'un stagiaire ?

Le montant de la gratification d'un stagiaire doit être au minimum égal à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale. Ainsi, pour 2021, le taux horaire applicable s’élève à 3,90€ (15% de 26€).

Créer mon contrat de travailCréer mon contrat de travail

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L’ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Dernière mise à jour le 24/06/2021

S’abonner
Notifier de
guest
21 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Sabrine Oum Ibrahim
Sabrine Oum Ibrahim
octobre 15, 2019 2:28

Bonjour, Si j ‘ai un stagiaire pendant 2 mois mais sur 2J/semaine seulement et qu’après cette pèriode de 2 mois il passe en temps complet, puis je le garder 6 mois? seulement 4? ou puis je faire une modulation par rapport aux heures déjà enregistrées sur les 2 mois précédents? merci pour votre réponse.

MERCIER
MERCIER
juillet 23, 2021 9:33

Bonjour, Si je suis stagiaire et la seule employé de l’entreprise, mon employeur doit payer mes titres de transport/restaurant?
 https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19846 

Lucie
Lucie
juillet 30, 2021 2:39
Reply to  MERCIER

Bonjour,
A priori, la prise en charge d’une partie des titres de transport est obligatoire. Toutefois, il ne semble pas en être de même pour les titres restaurants.

En vous souhaitant une agréable journée,
L’équipe LegalPlace

Montrade
Montrade
août 3, 2021 3:09

Bonjour

J’ai 37 ans et je souhaite effectuer un stage de 1mois et demi en cuisine dans un restaurant sans être rémunéré. Quelles sont les démarches à effectuer par mon mâitre de stage

Lucie
Lucie
août 4, 2021 4:58
Reply to  Montrade

Bonjour,
Pour faire un stage, il est impératif de disposer d’une convention. Aussi, une convention de stage s’obtient via un organisme de formation (université, école, institut, etc.). En fait, la convention va lier 3 parties : le stagiaire, l’entreprise, l’organisme de formation. Si vous n’êtes pas inscrit dans un organisme de formation il est n’est pas possible d’obtenir une convention de stage. Toutefois, il est possible de passer un CAP cuisine et dans ce cas, vous pouvez obtenir une convention de stage par l’organisme.
En vous souhaitant une agréable journée,
L’équipe LegalPlace

baptiste
baptiste
mars 18, 2022 3:16

Bonjour,

Mon ecole m’impose 2 stage de 1 mois et demi chacun. mais ces deux stage sont consécutif avec seulement 1 week-end entre les deux.
ma question est donc : doit on les considerer comme un seul stage?

Alissia
Administrateur
Alissia
mars 23, 2022 12:16
Reply to  baptiste

Bonjour,
Si ces deux stages ne sont pas effectués dans la même entreprise, deux conventions de stage différentes seront nécessaires et par conséquent il est impossible de les considérer comme un stage unique.
En espérant que notre réponse vous sera utile, nous vous souhaitons une belle journée.
L’équipe LegalPlace

Perez
Perez
mai 3, 2022 10:26

Bonjour,
Je suis actuellement entrain de faire un stage dans un cabinet d’avocat. Celui-ci a une durée prévue de 3 mois et le premier mois s’est déjà écoulé. D’après la simulation sur le site SERVICE PUBLIC je devrais recevoir une gratification minimale de 644,80€ par mois. Avant d’avoir ces connaissances nous avions convenu d’une gratification de 600€ cependant j’ai bien peur que mes maîtres de stage aient sous-entendu 600€ pour les trois mois ce qui serait parfaitement illégal.
Que puis-je faire pour faire valoir mes droits sans entrer en conflit avec mon maître de stage ?
Merci.

Maya
Maya
mai 4, 2022 1:55
Reply to  Perez

Bonjour,

En cas de non-respect des règles d’encadrement des stages, l’employeur encourt une amende administrative pouvant aller jusqu’à 2 000 € par stagiaire concerné.

Dans votre situation, si votre maître de stage ne respecte pas le seuil minimum prévu en terme de gratification de stage, il convient de lui notifier et de réexaminer les termes de votre convention de stage avec lui afin de convenir d’un avenant fixant le montant minimal correct de la gratification que vous devriez percevoir au titre de votre stage.

En espérant avoir pu répondre à vos interrogations,

L’équipe Legalplace

EGNIFI brice
EGNIFI brice
mai 29, 2022 6:32

Bonjour je suis étudiant en préparation d un bac+3 puis-je effectuer un stage de 6mois en entreprise ?
Merci d’avance pour votre retour rapide.

Alissia
Administrateur
Alissia
mai 31, 2022 1:50
Reply to  EGNIFI brice

Bonjour,
Il est possible de réaliser un stage de 6 mois dans une entreprise. Il vous faut pour cela élaborer une convention de stage avec votre école, et la faire compléter par votre l’entreprise qui vous accueillera pendant le stage.
En espérant que notre réponse sera utile, nous vous souhaitons une belle journée.
L’équipe LegalPlace

Clémence
juillet 7, 2022 3:32
Reply to  EGNIFI brice

Bonjour,

Oui cela est possible si cette période de stage s’inscrit dans le cadre de votre formation. Il vous faudra alors signer une convention de stage qui sera validée par votre établissement d’enseignement.

En espérant avoir su répondre à vos interrogations,

L’équipe LegalPlace

MARIE/Laure
MARIE/Laure
juin 1, 2022 11:47

Bonjour Mon fils âgé de 16 ans est actuellement en stage dans une entreprise d’électricité pendant 6 semaines. Une convention de stage a été établie entre le le lycée, le patron d’entreprise et moi. Des horaires ont été convenus allant de 08h à 18h du lundi au vendredi. J’ai plusieurs questions. Il arrive fréquemment que les horaires de stage ne soient pas respectés. Mon fils commence parfois à 07h15 et finit souvent à18h30. Le patron l’a même fait travailler une fois un samedi. Je surveille les horaires hebdomadaires car si je n’y faisais pas attention mon fils ferait plus de… Lire la suite »

Maya
Maya
juin 1, 2022 3:08
Reply to  MARIE/Laure

Bonjour, En principe, l’employeur est tenu de respecter les règles posées par la convention de stage, notamment par rapport aux horaires de travail. Concernant les tâches étant confiées au stagiaire, ces dernières sont également prévues par la convention de stage, il convient donc de vous référer au détail des missions y étant inscrites. Enfin, concernant les avantages entreprise, il convient également de vous référer aux mentions stipulées dans la convention de stage afin de connaître les avantages dont le stagiaire peut bénéficier. En cas de non-respect des règles d’encadrement du stage posées par la convention, l’employeur s’expose à une amende… Lire la suite »

Zapata
Zapata
juin 4, 2022 11:06

Bonjour,

Je suis en stage à temps pleins, durant 6 mois. J’ai des obligations (rendus de mémoire) qui m’empêche de pouvoir assurer ma durée totale du stage, je demande 1 mois de pause à mon employeur. Ai-je le droit ?

Yanis
Éditeur
Yanis
novembre 28, 2022 11:22
Reply to  Zapata

Bonjour,
Rien n’oblige votre employeur à vous accorder cette pause de 1mois. Il vous faut vous renseigner sur vos jours de congés auxquels vous avez droit, peut etre qu’ils vous permettront de vous absenter un certain temps. Sinon, une négociation avec votre employeur est possible et peut accepter si vous récupérez ce mois de stage.
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace.

Yan
Yan
août 18, 2022 9:31

Bonjour. Je suis étudiant étranger, avec un visa étudiant valant autorisation de travail.
vu que la durée du travail maximal du travail pour un étudiant détenteur de ce type de titre de séjour est limitée à 964h/ an,
est ce que le temps de stage est compté dans ce temps de travail ?
sachant que j’ai fait presque 600h de job étudiant avant d’être admis pour un stage de 6mois, est ce que je cours le risque de dépasser ces 964h qu’autorise mon titre de séjour ?

Dan
Dan
septembre 27, 2022 9:38

Bonjour, est-il possible de faire plusieurs stages pendant ses études ? ou y a t’il une limitation ? merci

Louise
Administrateur
Louise
octobre 4, 2022 10:28
Reply to  Dan

Bonjour,

Durant les études il est possible de réaliser plusieurs stages. Pour être valable, chaque stage doit faire l’objet d’une convention tripartite, c’est-à-dire comportant la signature de l’établissement de formation, l’organisme de d’accueil et celle de l’étudiant stagiaire.
En espérant avoir su répondre à vos interrogations.
L’équipe LegalPlace

VINCENT
VINCENT
octobre 8, 2022 5:31

bonjour,
est-ce que les salariés qui dans l’entreprise encadrent les stagiaires, ont des avantages ou droits ou reconnaissances supplémentaires, comme un statut de formateur?
Merci pour votre réponse

Louise
Administrateur
Louise
octobre 10, 2022 10:40
Reply to  VINCENT

Bonjour,

Au regard de votre situation, il est recommandé de vous rapprocher de votre employeur afin de connaître les habitudes dans votre entreprise relatives à cet encadrement.
En vous souhaitant une agréable journée.
L’équipe LegalPlace

Rédigé par

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris