Parking annexe au logement : un contrat de location est-il nécessaire ?

Parking annexe au logement : un contrat de location est-il nécessaire ?

Il n’est pas nécessaire de prévoir un contrat de location de parking si le parking est une annexe du logement

Si la place de parking, de stationnement ou le box est louée à titre accessoire de la location d’un logement (contrat de location non meublé ou contrat de location meublé), alors il n’est pas nécessaire de prévoir de contrat spécifique : la location du parking sera encadrée par les règles qui s’applique à la location du logement.
Le parking sera ainsi considéré comme une annexe du logement et ainsi, il sera soumis aux mêmes termes que le bail d’habitation, notamment en ce qui concerne la durée du bail, l’augmentation du loyer, le congé, l’interdiction ou l’autorisation de sous location, etc.

Pour cela, le parking doit être mentionné dans le bail d’habitation comme une annexe au logement.

Si le parking n’est pas mentionné en tant qu’annexe, ce sera au juge, en cas de conflit entre le locataire et le bailleur, de déterminer s’il s’agissait d’une annexe ou non.

Il arrive en effet, par exemple, que le locataire souhaite rattacher au bail d’habitation  la location d’un parking ou d’un garage qui n’était pas mentionné dans le contrat. A noter qu’il y’a une différence entre la location d’un parking ou celle d’un garage. si le parking est mentionné dans le bail d’habitation comme une annexe au logement, il sera encadrée par les règles qui s’applique à la location du logement.

A noter : En principe, les locations de parkings pour véhicules sont soumises à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sans possibilité d’exonération, au taux normal de 20%.

Le juge se référera principalement à ce qu’à été l’intention des parties au moment de la prise en location du logement ou du parking.

Si, par exemple, le parking est bien mentionné dans le bail mais que les parties ont stipulé des conditions différentes à celles applicables pour le logement (notamment en terme de durée, ou avec un loyer distinct), alors il pourra être considéré que la location du parking était régie par ses propres règles comme la durée de la location et le contrat distinct du bail d’habitation.

De la même manière, si le parking, même s’il est situé au sein même de l’immeuble où se trouve le logement, n’a été loué au locataire que postérieurement au logement, il pourra être considéré qu’il s’agissait d’une location distincte.

Contrat de location de parking

Il est important en toutes hypothèse que l’intention des parties soit claire dès la conclusion du bail d’habitation ou, si le parking est loué ultérieurement, de bien préciser s’il est mis en bail à titre d’annexe au logement ou non.