Skip to content

La formation à la création d’entreprise

Dernière mise à jour le 09/03/2022

La formation à la création n’est pas une étape obligatoire lors de la constitution d’une entreprise. Néanmoins, elle peut s’avérer utile à l’entrepreneur souhaitant mener à bien son projet professionnel. C’est pourquoi les offres de formation en création d’entreprise tendent à se diversifier ces derniers temps. Il demeure cependant parfois compliqué de s’y retrouver.

A quoi sert la formation à la création d’entreprise ?

La formation à la création d’entreprise présente bien des avantages pour l’entrepreneur qu’il convient de présenter :

  • L’acquisition de méthodes pour le montage de business plan et la stratégie d’entreprise
  • La maîtrise d’outils d’assistance pour le démarrage de l’entreprise
  • L’identification des centres de ressources
  • La rencontre avec d’autres porteurs de projets pouvant mener à constituer des réseaux professionnels ou sociaux pertinents
🔎 Zoom : afin de vous soulager de certaines formalités administratives, LegalPlace peut prendre en charge votre dossier de création d’entreprise. Le processus est très simple puisqu’il vous suffit de répondre à un formulaire en ligne, et de transmettre ensuite, l’ensemble des pièces justificatives requises. Notre équipe traite votre dossier dans les plus brefs délais, et reste à votre disposition pour répondre à toutes questions relatives à votre dossier.

Quels sont les différents types de formation ?

Il existe plusieurs types de formations, générales ou techniques destinées à aider au montage du projet professionnel. On retrouve notamment :

  • Le montage du projet de création : la formation permet d’aider à la finalisation du projet de création, à concevoir une stratégie commerciale ou encore de confirmer le choix de la structure juridique
  • L’optimisation du lancement de l’entreprise : ces formations passent par l’analyse du marché, l’évaluation des taux horaires, la décomposition du chiffre d’affaires
  • Les formations « métier » : ces formations ont pour objectif de permettre un perfectionnement dans l’activité exercée
  • La mise en place et la tenue de la comptabilité : permet de remplir les obligations comptables dans le cas où l’entrepreneur manquerait de compétences en matière de gestion, de comptabilité ou de finances

Quels sont les principaux organismes proposant des offres de formation ?

Il existe de nombreux organismes proposant diverses formations à la création d’entreprise qu’il convient de présenter.

La chambre des métiers et de l’artisanat (CFCMA)

La chambre des métiers et de l’artisanat propose deux types de formations, l’une à la création d’entreprise. Elle a pour objectif d’accompagner la micro-entreprise dans l’évolution de son entreprise. Pour ce faire elle fournit les connaissances de base à la micro-entreprise sur les formalités de création ainsi que la gestion comptable. Elle s’étend sur une journée seulement et son coût s’élève à 300 euros par jour.

La seconde formation concerne la reprise d’entreprise, elle a pour objectif d’accompagner l’entrepreneur dans la cession ou la reprise d’une entreprise en l’aider à diagnostiquer et évaluer cette dernière. Notamment en définissant une fourchette d’évaluation du prix de l’entreprise et en effectuant une analyse juridique et fiscale. Cette formation s’étend sur 2 jours et son coût s’élève à 300 euros par jour.

La chambre de commerce et d’industrie (CCI)

La chambre de commerce et de l’industrie fait également partie des organismes proposant une formation à la création d’entreprise. Cette dernière consiste en :

  • La modélisation du projet de création d’entreprise
  • L’élaboration d’une stratégie marketing et commerciale
  • L’élaboration d’une stratégie financière
  • L’élaboration d’une stratégie juridique, fiscale et sociale

La formation a une durée de 35 heure répartie sur 5 jours.

Bon à savoir : La formation est payante, néanmoins elle peut être prise en charge selon la situation personnelle de l’entrepreneur.

L’ADIE

L’ADIE propose une formation à la création d’entreprise nommée « je deviens entrepreneur ». Cette dernière se base sur :

  • La réalisation d’une étude de marché
  • Le développement de son réseau professionnel et relationnel
  • Le calcul du chiffre d’affaires prévisionnel
  • Le choix du statut juridique

Cette formation s’étend sur 35 heures minimum sur une à deux semaines et est gratuite.

L’ONIFFPL

L’ONIFFPL propose une formation à la création d’entreprise pour les professions libérales. Elle aborde les thèmes suivants :

  • La comptabilité et fiscalité
  • Le cadre juridique de l’entreprise
  • La communication et la visibilité de l’entreprise sur les réseaux sociaux
  • Les professions libérales et leur environnement

Cette formation s’étend sur 5 jours.

Les autres organismes de formation

D’autres organismes proposent des formations à la création d’entreprise, on retrouve notamment :

A noter : S’agissant du cas particulier des artisans, le stage de préparation à l’installation (SPI) est désormais facultatif depuis la loi PACTE du 24 mai 2019. Cette formation reste toutefois bénéfique, en ce qu’elle permet d’aborder les différents aspects de la création ainsi que de la reprise d’entreprise et d’acquérir des connaissances et compétences nécessaires à la création d’une entreprise. La formation dure 5 jours au total.

Les modules de formation

Le développement progressif du numérique a permis d’accéder à des formations en lignes toutes aussi qualitatives que celles en présentiel.

De plus, les programmes de formation à la création d’entreprise sont particulièrement diversifiés, ils traitent notamment les thèmes suivants :

  • Gestion financière/comptabilité
  • Optimisation du lancement de l’entreprise/étude de marché
  • Cadre juridique, fiscal, social
  • Recherche de financement
  • Montage du projet de création d’entreprise
  • Stratégie commerciale et marketing
  • Analyse de soi du créateur de l’entreprise

Comment choisir une formation à la création d’entreprise ?

Pour bien choisir la formation à la création d’entreprise adéquate à sa situation personnelle, l’entrepreneur doit respecter certaines étapes.

En premier lieu, il est important de choisir un organisme de formation sérieux et reconnu. Il est préférable d’opter pour des formations recommandées par son entourage proche, qu’il s’agisse de la famille ou du réseau professionnel. Également de privilégier les formations dispensées par des organismes reconnus et fiables, qu’ils soient publics ou privés.

En second lieu, il est également indispensable pour l’entrepreneur d’identifier ses besoins ainsi que ses lacunes afin de choisir la formation la plus adéquate à sa situation personnelle.

Quelles sont les aides à la formation ?

L’entrepreneur peut bénéficier d’une prise en charge des frais liés à sa formation à la création d’entreprise, cela va dépendre de son statut.

Les aides pour le demandeur d’emploi

Généralement, les organismes de formation bénéficient de conventionnements par la région notamment avec la DIRECCTE ou encore la FSE. Il peut être intéressant de prendre contact avec eux afin de connaître le détail de cette prise en charge.

Le demandeur d’emploi peut également attribuer une aide individuelle à la formation lorsque cette dernière n’est pas prise en charge par un autres dispositif.

A noter : Il peut également être intéressant de consulter ses droits sur le compte personnel de formation (CPF).

Les aides pour le salarié

Le salarié peut également bénéficier d’aides dans le cadre d’une formation à la création d’entreprise grâce à son compte personnel de formation.

Il est également possible de solliciter un CPF de transition pour suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir.

Les aides pour l’entrepreneur

Une fois devenu entrepreneur, il est également possible de suivre les formations nécessaires. Afin de connaître les possibilités de financement de formation, il est possible de se rapprocher de l’organisme auprès duquel est apportée une cotisation à la formation continue, à savoir :

  • L’Agefice si l’entreprise est commerciale
  • Le fond interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF-PL) dans le cas de l’exercice d’une profession libérale
  • Le fonds d’assurance formation (FAF) si l’activité relève de l’artisanat

FAQ

Pourquoi faire une formation à la création d'entreprise ?

Effectuer une formation à la création d'entreprise est une étape essentielle avant de se lancer dans l'entrepreneuriat. Les formations à la création d'entreprise permettent d'acquérir un certain nombre de compétences et connaissances indispensables à la création, au fonctionnement et à la gestion d'entreprise.

Où trouver une formation à la création d'entreprise?

Les formations à la création d'entreprise sont accessibles en présentiel et en ligne. Plusieurs organismes tels que la CCI, la CMA, l'oniffpl, Pôle emploi, proposent des formations à l'accompagnement et à la création d'entreprise.

Combien coûtent les formations à la création d'entreprise?

Le prix d’une formation en création d’entreprise varie selon une large fourchette de prix. Certaines sont gratuites tandis que d'autres sont payantes, et le tarif d'une formation peut aller d'une centaine à quelques milliers d'euros.

Créer mon entrepriseCréer mon entreprise

Co-fondateur LegalPlace, Mehdi est diplômé du magistère DJCE et avocat. Il a exercé plus de 12 ans au sein de cabinets anglo-saxons et français en droit des sociétés, fusions-acquisition et capital investissement.

Dernière mise à jour le 09/03/2022

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Ségolène COSTODES
Ségolène COSTODES
juin 12, 2020 12:15

Merci pour toutes ces informations. Elles m’ont permis d’acquérir certaines connaissances dont j’avais besoin.

Alissia
Éditeur
Alissia
janvier 28, 2021 6:39

Bonjour,
Merci pour votre retour positif ! Nous sommes ravis d’avoir pu vous être utiles.
L’équipe LegalPlace.

Rédigé par

Co-fondateur LegalPlace, Mehdi est diplômé du magistère DJCE et avocat. Il a exercé plus de 12 ans au sein de cabinets anglo-saxons et français en droit des sociétés, fusions-acquisition et capital investissement.