Skip to content

La formation à la création d’entreprise

La formation à la création d’entreprise

La formation en création d’entreprise est une condition sine qua non avant de se lancer dans une carrière entrepreneuriale. Improviser n’est pas une bonne idée. Il est important de s’inscrire à un programme de formation certifiant pour acquérir les compétences nécessaires en gestion d’entreprise. À l’heure actuelle, les offres de formation en création d’entreprise se sont considérablement diversifiées. Tour d’horizon.

 

Pourquoi suivre une formation à la création d’entreprise ?

Avant de créer son entreprise, l’entrepreneur est tenu de suivre un cursus de formation approprié. Il est judicieux de ne lancer le projet qu’après le suivi et l’assimilation des cours. Qu’il fasse cavalier seul ou dirige une entreprise familiale, quelle que soit l’envergure de l’activité, le candidat a intérêt à acquérir les compétences techniques, comptables, relationnelles, organisationnelles et managériales nécessaires pour réaliser son rêve.

Justement, les cours portant sur la création d’entreprise (SASSARLSASUEURLSCI…) assurent l’acquisition de ces compétences. L’improvisation mène droit dans le mur. L’entrepreneur doit être capable de convertir son rêve de créer une entreprise en un projet viable et rentable.

Les formations de création d’entreprise permettent notamment de :

  • maîtriser les principes du business plan en vue d’obtenir les fonds pour créer l’entreprise ;
  • se repérer dans les différentes stratégies d’entreprise ;
  • appréhender toutes les alternatives pour le développement et l’épanouissement de l’entreprise après sa création ;
  • apprendre à manipuler les dispositifs qui permettent aux entrepreneurs de ne pas se tromper lors du démarrage de l’entreprise ;
  • explorer d’autres idées et projets.

Les principales raisons de faire une formation avant la création d’entreprise

En général, les futurs entrepreneurs s’inscrivent à une formation à des fins d’information, de réseautage et de renforcement de capacités.

Raison n°1 : Recueillir les informations utiles

Une grande partie des entreprises échouent après la phase du lancement. Pour éviter toute mauvaise surprise, une bonne et minutieuse préparation est de rigueur. En l’occurrence, avant d’envisager une création ou une reprise d’entreprise, l’entrepreneur doit avoir en sa possession toutes les informations relatives au secteur d’insertion :

  • la taille du marché ;
  • l’environnement concurrentiel ;
  • la structure des prix ;
  • le capital technique et technologique ;
  • le montant d’investissement de départ (peut être couvert par un crédit) ;
  • la prospection des clients et autres.

À part les questions commerciales, l’entrepreneur doit aussi récolter les informations relatives aux formalités de création d’entreprise.

Raison n°2 : élargir son réseau

Le réseautage est un élément clé dans l’entrepreneuriat. À l’occasion des formations, le porteur de projet aura le privilège de rencontrer d’autres entrepreneurs et d’explorer d’autres perspectives. D’ailleurs, les centres de formation organisent régulièrement des rencontres, des débats et des échanges d’expériences avec les spécialistes. L’entrepreneur aura ainsi l’occasion de soutirer divers conseils et accompagnements pour le développement de son entreprise.

Raison n°3 : Mieux connaitre la gestion d’entreprise

La volonté de mettre sur pied son propre business ne suffit pas. Étant donné la complexité du monde de l’entrepreneuriat actuel, le porteur de projet se doit de maîtriser de A à Z les principes fondamentaux de la création et de la gestion d’entreprise.

Raison n°4 : découvrir des opportunités de financement

Les instituts de formation sont composés d’une équipe de spécialistes en création d’entreprise. Ces derniers font le plus souvent partie d’un large réseau professionnel. De ce fait, en échangeant avec les formateurs, les apprentis seront orientés vers les financeurs potentiels.

Les connaissances acquises lors d’une formation en création d’entreprise

Les formations en création d’entreprise visent le transfert de nouvelles connaissances. Sept disciplines obligatoires sont abordées :

Les connaissances en gestion de projet

L’entrepreneur est tenu de suivre des cours de gestion de projet pour gérer la planification stratégique de l’entreprise, superviser les activités opérationnelles, dresser des moyens de contrôle et de suivi, et identifier les facteurs de développement.

Les connaissances en gestion financière

Apprendre la gestion financière est un pré-requis pour que l’entrepreneur arrive à maîtriser la trésorerie, étudier les postes de coûts et calculer le seuil de rentabilité. De plus, pour la stabilité de l’entreprise, son dirigeant doit primordialement savoir élaborer un plan financier.

Les connaissances en commerce et marketing

Bien que l’entrepreneur ne souhaite pas créer une entreprise de service, les bagages en commerce et marketing sont nécessaires pour mener à bien l’étude de marché, la veille concurrentielle et les campagnes de communication médiatique. L’entrepreneur aura également besoin de définir une politique efficace de fidélisation des clients.

Les connaissances juridiques

Il est conseillé d’acquérir de solides compétences en droit des affaires. Effectivement, le sort de l’entreprise dépend des choix juridiques effectués par l’entrepreneur : forme juridique, fiscalité…

 

Quelles sont les formations de création d’entreprise du marché ?

Les offres de formation en création d’entreprise ont connu un développement accéléré en France. Il existe des formations techniques et des formations générales. Avec l’évolution de la technologie, les formations en ligne sont aujourd’hui proposées en parallèle avec les cours en salle qui exigent la présence physique des apprenants.

Les formations en ligne

Les entrepreneurs ont la possibilité d’accéder à des plateformes en ligne pour assister à des cours en création d’entreprise. Cette innovation leur permet de gagner du temps sur les déplacements et de choisir leur propre emploi du temps.

Les formations en ligne sont conçues pour tous ceux qui souhaitent créer leur propre entreprise, peu importe leur projet, le secteur d’activité envisagé, ou encore le statut juridique.

Les supports pédagogiques utilisés pour les cours en ligne sont tout aussi pertinents que ceux en présentiel. Entre autres sont proposés des tests, des cours commentés, éventuellement directs, des vidéos, des livres sous forme d’e-books, et d’autres dispositifs.

La durée de la formation en ligne dépend en grande partie des modules choisis par l’apprenant. Au minimum, il doit consacrer 5 jours pour ses cours.

Les formations présentielles

Les formations en salle sont dispensées par des porteurs de projet, comme les chambres de commerce et d’industrie ou les instituts de formation professionnelle. En choisissant cette formule d’apprentissage, l’entrepreneur aura la chance de s’entretenir directement avec les spécialistes et de demander des conseils instantanément.

Les modules de formation

Les formations proposées, qu’elles soient en ligne ou directes, sont englobées à travers les modules suivants :

  • Analyse de soi du créateur d’entreprise

Dans ce module, l’entrepreneur étudie ses capacités, ses atouts et ses faiblesses afin de déterminer ses propres stratégies.

  • L’étude de marché

À travers l’étude de marché, l’entrepreneur analyse la faisabilité de l’objet de son entreprise. Les formations procurent les dispositifs nécessaires afin de procéder à l’étude de la concurrence, et la détermination précise du produit ou du service.

  • L’identification du modèle économique

Le modèle économique constitue le dispositif assurant la rentabilité des activités de l’entreprise. L’entrepreneur doit impérativement s’initier à ce module, car il est qualifié comme étant le moteur de développement de l’entreprise.

  • L’établissement du plan financier

Certes, l’entrepreneur peut collaborer avec des spécialistes en finance. Néanmoins, pour que son entreprise se développe, il doit en savoir plus sur l’élaboration d’un plan financier.

  • La stratégie commerciale et marketing

Ce volet concerne essentiellement la définition de l’offre et des prix. De plus, les différentes techniques commerciales, de communication ainsi que de distribution sont abordées.

  • La recherche de financement

Afin de garantir l’épanouissement de l’entreprise, un entrepreneur innovant fait appel à des financeurs. Or, pour y arriver, plusieurs procédés sont à suivre, allant au montage du projet à l’identification des financeurs.

  • Le volet juridique

Actuellement, il est facile d’approcher des consultants ou des spécialistes juridiques pour l’établissement des statuts et la préparation des divers documents juridiques de l’entreprise. Toutefois, il est intéressant que le créateur de l’entreprise possède un minimum de connaissances concernant les options juridiques de sa propre entreprise.

  • Le processus de création d’entreprise

Ce module aide à connaitre les différents procédés relatifs à l’établissement de l’entreprise.

  • La pérennisation de l’entreprise

Après la mise en place de l’entreprise, son créateur se doit de connaitre les stratégies pour assurer sa gestion efficiente.

 

Combien coûtent les formations de création d’entreprise ?

Le prix d’une formation en création d’entreprise varie dans une assez large fourchette. La qualité de la formation, la notoriété de l’établissement, le contenu des modules proposés… sont autant de paramètres qui entrent en ligne de compte.

Les demandeurs d’emploi ont normalement droit à des prises en charge. C’est le cas par exemple de la formation en création d’entreprise avec Pôle Emploi. En effet, les centres de formation reçoivent des aides financières de la part de la Région, de la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) ou du FSE (Fonds social européen).

La formation en création d’entreprise avec CPF est aussi intéressante. Le compte personnel de formation ouvre une porte au financement, et il permet aussi de prendre des congés pour suivre la formation souhaitée. Pour plus d’informations, les personnes intéressées sont priées de visiter le site CPF.

Les frais d’une formation en création d’entreprise en mode présentiel coûtent entre 500 et 2 680 €. Le coût exact dépend des modules et de la réputation de l’organisme prestataire. En moyenne, les formations durent entre 1 et 5 jours.

S’agissant des formations en ligne, les tarifs commencent à partir de 30 €. Certains sites proposent une formation en création d’entreprise gratuite, mais les participants ne reçoivent pas de certification. Avec les programmes payants, les certificats sont délivrés sous réserve que le candidat ait suivi la formation jusqu’à la fin.

Voir aussi: NACRE

Dernière mise à jour le

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Ségolène COSTODES Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
Ségolène COSTODES
Invité
Ségolène COSTODES

Merci pour toutes ces informations. Elles m’ont permis d’acquérir certaines connaissances dont j’avais besoin.