Skip to content

Quel est le prix d’une plaque immatriculation ?

Quel est le prix d’une plaque immatriculation ?

Chaque véhicule a l’obligation légale de disposer de plaques d’immatriculations et ces plaques d’immatriculation ont un coût qui va dépendre de plusieurs éléments : la matière, la fabrication, les frais de port, le montage des plaques si réalisé par un professionnel sont autant de frais entièrement à la charge des propriétaires.

Passons en revue la liste des éléments à prendre en compte pour calculer le coût ou le prix d’une plaque d’immatriculation et pour vous permettre de dépenser le minimum ou juste ce que vous voulez lors de l’achat de vos plaques d’immatriculation.

 

Les différentes composantes du prix d’une plaque d’immatriculation

Les matériaux de la plaque : un poste de dépense principal à prendre en compte pour calculer le coût d’une plaque d’immatriculation

Les plaques d’immatriculation des véhicules, ou plaques minéralogiques, sont diverses et variées dans leurs types, leurs attributs et leurs matières. A titre d’exemple, les plaques en aluminium ont un prix plus bas que celles en plexiglas, simplement en raison du coût des matières premières.

Celles en plexiglas en revanche sont distinguables par un liseré noir qui entoure la plaque et qui est connu pour se déformer en cas de chocs. Cependant, il existe le plexiglas renforcé anti UV qui est quant à lui un matériau plutôt haut de gamme, à la fois esthétique, personnalisable et plus solide en cas d’incident.

Veillez donc à bien vous renseigner lorsque vous choisissez le matériau de votre plaque d’immatriculation.

Le prix d’une plaque d’immatriculation va également dépendre du type et du format de la plaque

En ce qui concerne les voitures et les camions, deux formats de plaque d’immatriculation sont acceptés et homologués : 520 x 110 mm et 275 x 200 mm.

Quel que soit le format choisi, des possibilités sont proposées par les fabricants, aussi bien en aluminium qu’en plexiglas (avec ou sans relief), avec les avantages et inconvénients cités plus hauts. Les prix de ces plaques commencent en général aux alentours de 10€, et plus le format est grand, plus ce prix augmente.

De même, le plexiglas en relief est plus cher que celui de base. Une plaque auto 275 x 200 mm destinée à l’arrière en plexiglas avec relief se situera en haut de l’échelle des prix, autour de 25€.

Pour les motos, deux-roues motorisés assimilés nécessitant une immatriculation et les quads homologués, seul le format 210 x 130 est autorisé et est désormais obligatoire pour tous les deux-roues motorisés depuis le 1er juillet 2017. Les prix pratiqués en fonction des finitions et du matériau vont d’une quinzaine d’euros à environ 22€ pour une plaque moto en plexiglas avec relief au format obligatoire 210 x 130 mm.

Les options et accessoires choisis viennent s’ajouter au prix de la plaque d’immatriculation d’un véhicule

Outre le choix gratuit du département indiqué et de l’icône correspondante, les plaques d’immatriculation ne peuvent pas être personnalisées selon la réglementation française.

En revanche, il est possible de faire inscrire un texte spécifique défini par vos soins sur la partie inférieure de la plaque minéralogique. Cette option payante a un prix variable en fonction de l’endroit où vous achetez et personnalisez votre plaque.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également vous offrir des accessoires de fixation : en fonction de la présence ou non de rivets en complément de votre plaque d’immatriculation, le prix à payer sera forcément différent.

Ces accessoires de fixation et « kit pose » (vendu autour de 10€) représentent cependant un avantage considérable : vous pouvez fixer vos plaques vous-même grâce à eux, ce qui est à la fois légal, simple et beaucoup moins cher que si un professionnel s’en chargeait.

N’oubliez pas de compter les frais d’envoi de vos plaques d’immatriculation dans le prix total !

Une fois votre plaque commandée, elle doit encore vous parvenir. Sa livraison, effectuée en général sous 24 heures par Colissimo ou sous quelques jours avec d’autres transporteurs, a un coût qui varie de 0 à 10 € pour 2 plaques. Notez que parfois, le vendeur à qui vous achetez les plaques vous offre la livraison ou les rivets pour le montage.

Comptez également les éventuels frais de montage de vos plaques d’immatriculation

Comme précisé précédemment, il est possible de monter soi-même ses plaques minéralogiques. La plupart des propriétaires préfèrent pourtant confier cette charge à un professionnel, qui peut être un garagiste, un concessionnaire ou un spécialiste de l’automobile de type Midas, Feu Vert ou Speedy.

La main d’œuvre nécessaire au montage vous sera alors facturée au temps passé en fonction du barème de chaque enseigne. En général, ce service est proposé à des tarifs oscillant entre 20 et 60€, ce qui reste une fourchette plutôt large. Il peut donc être intéressant de réfléchir à monter soi-même ses plaques.

A noter : Les plaques d’immatriculation peuvent être de couleurs différentes, rouges, noires, et ont une signification particulière en fonction de celle-ci.

 

Où acheter ses plaques d’immatriculation pour son véhicule ?

Le choix du vendeur dans l’achat de ses plaques d’immatriculation : choisir un garage physique ou les commander sur Internet ?

Pour choisir le vendeur auprès duquel vous allez acheter vos plaques d’immatriculation, vérifiez en premier lieu que ses plaques sont officiellement reconnues et homologuées en France. Si les prix semblent anormalement bas, posez-vous des questions.

La fabrication des plaques minéralogiques en France est en effet soumise à un cahier des charges strict et détaillé émanant directement du Ministère de l’Intérieur en collaboration avec l’UTAC (Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle).

Vous avez ensuite le choix. Vous pouvez, selon vos préférences, acheter vos plaques d’immatriculation auprès d’un commerçant spécialisé, comme les garages automobiles qui ont l’habitude de vendre ce type de produit et qui sont plutôt fiables sur leur qualité, à l’instar des concessionnaires.

L’autre grande option est l’achat sur Internet, qui présente plusieurs avantages : vous y trouverez des plaques homologuées facilement personnalisables et dont l’expédition sera rapide et soignée. Vous pourrez ensuite les fixer vous-même grâce aux systèmes de rivets fournis avec les plaques.

Les spécialistes de l’automobile comme Midas ou Norauto vendent également des plaques d’immatriculation à partir de 14 € et jusqu’à 25€. Ces marques proposent souvent tout un service de configuration pour vos plaques d’immatriculation. Vous pouvez ensuite vous faire livrer dans un centre de la marque où un professionnel sera en mesure de les installer.

L’achat des plaques minéralogiques est aussi possible sur des sites spécialisés qui vous guideront pas à pas. Pour être certain de faire le bon choix, regardez ce que proposent les différents acteurs et prenez ensuite une décision réfléchie.

 

Le vrai prix total d’une plaque d’immatriculation en France en 2018

Pour synthétiser les informations citées plus haut et pour énoncer des tarifs claires et globaux, vos plaques d’immatriculation coûtent normalement entre 40 et 60€ pose comprise. Vous l’avez compris, de nombreux facteurs influent sur le prix d’une plaque d’immatriculation, du matériau utilisé à sa pose en passant par sa personnalisation, sa livraison et son format.

 

Dans quels cas faut-il acheter une plaque d’immatriculation ?

Partant du constat que tout véhicule souhaitant circuler sur les routes françaises doit être légalement immatriculé au travers d’une carte grise à jour et de deux plaques d’immatriculation, aucun véhicule ne peut déroger à la règle. Plusieurs situations entraînent la nécessité d’acheter des plaques d’immatriculation.

Le véhicule acheté est immatriculé sous l’ancien système FNI

Dans ce cas, il y a changement de carte grise nécessaire à la régularisation ou alors modification des informations sur le certificat d’immatriculation du véhicule. Un nouveau numéro d’identification est alors attribué, étant donné que celui-ci devra apparaître sur de nouvelles plaques d’immatriculation, c’est alors le moment d’en commander.

Les plaques sont détériorées ou illisibles

Les plaques d’immatriculation détériorées par un choc ou par l’usure naturelle du véhicule ont pour obligation d’être changées sous peine de sanctions. La Loi étant explicite sur le fait qu’une plaque doit être lisible, circuler avec une ou plusieurs plaques qui ne le sont pas fait encourir une amende de 45€. Il est donc préférable de changer rapidement ses plaques pour un prix souvent équivalent voire inférieur.

Les cas plus rares

D’autres situations existent, notamment lorsqu’un véhicule est importé de l’étranger. Il doit alors être immatriculé en France. Une fois la procédure de demande de certificat d’immatriculation réalisée, l’achat de nouvelles plaques minéralogiques est nécessaire pour être en règle. Egalement, dans le cas de l’achat d’un équipement de transport, d’un porte-vélos, ou encore d’une remorque, la commande de plaques se révèle obligatoire.

Voir aussi : Comment immatriculer une voiture allemande en France

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de