Skip to content

Quel est le profil type du créateur de micro-entreprise (anciennement auto-entreprise) en 2020 ?

Quel est le profil type du créateur de micro-entreprise (anciennement auto-entreprise) en 2020 ?

Nouvelle étude LegalPlace: Quel est le profil type de l’auto/micro entrepreneur?

LegalPlace, start-up lancée en 2016, avec pour objectif de rendre le droit et les démarches administratives bien plus accessibles par le biais de ses assistants intelligents, présente une nouvelle étude présentant le portrait robot des créateurs de micro-entreprises (anciennement auto-entreprise) en France. En 2018, 66 500 micro-entreprises ont été créées, ce qui représente une augmentation de 28% par rapport à 2017. Cette statistique témoigne du succès de ce statut. Cet engouement pour la création de micro-entreprises a incité l’équipe LegalPlace à se pencher sur ses données afin de dresser les profils types des créateurs de micro-entreprises. Age, sexe, statut matrimonial, activité. Voici les caractéristiques et les tendances parfois inattendues relevées chez les créateurs de micro-entreprises.

Le statut de micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur) conquiert de plus en plus de Français, en effet, presque 50% des entreprises créées chaque années en France sont des micro-entreprises.
Nous allons donc nous pencher sur les profils types de ces créateurs afin de mieux les connaître.

 

Infographie : Portrait robot du profil type du micro-entrepreneur

Infographie - Portrait-robot et profils types du micro-entrepreneur en France
L’INSEE distingue trois grands groupes en ce qui concerne ces différents profils:

  • Premièrement, ceux qui deviennent micro-entrepreneurs pour avoir un complément de revenus en plus de leur activité principale. Ces personnes sont en général des étudiants, des salariés du privé ou encore les retraités.
  • Viennent ensuite ceux qui désirent créer leur emploi et être indépendants. La micro-entreprise représente donc leur activité principale.
  • Enfin, ceux qui créent une micro-entreprise pour démarrer leur activité entrepreneuriale et faire évoluer leur statut, profitant des avantages de la micro-entreprise jusqu’à dépassement des plafonds de revenus. La plupart sont des chômeurs ou des créateurs expérimentés.

Cela se corrèle avec les raisons diverses de chacun liées à une création de micro-entreprise que sont par ordre décroissant la volonté d’indépendance, vouloir sortir du chômage et compléter un contrat à temps partiel.

Nous allons voir que les profils types correspondent bien avec ces 3 grands groupes.

Concernant le profil type du micro-entrepreneur, LegalPlace retient 5 profils principaux sous-jacents au profil suivant, qui est le profil moyen.

  • Il s’agit d’un homme, plus de 68% sont des hommes, même si cela est à relativiser du fait que la micro entreprise est l’un des statuts le plus prisé par les femmes.
  • Il a moins de 32 ans, en effet, 50% de nos créateurs ont moins de 32 quand seulement plus de 10% ont plus de 53 ans, la majorité des créateurs sont donc des jeunes. La moitié de ces 50% ont moins de 24 ans, soit un quart du total des micro-entrepreneurs. De par sa facilité d’accès et ses nombreux avantages, le statut de micro-entrepreneur est très apprécié des jeunes.
  • Il est célibataire ou divorcé dans 60% des cas et marié dans 36% des cas.
  • Il est Français, bien que plus de 16% soient des étrangers, majoritairement d’Afrique du Nord (Algérie, Maroc et Tunisie) et Subsaharienne.
  • Et est coursiers à vélo, artisan ou VTC. De manière générale plus de la moitié des micro-entrepreneurs sont dans le domaine des services majoritairement aux particuliers et dans le transport (20%).

Pour les choix relatifs à sa micro-entreprise:

  • Il domicilie son activité à son adresse personnelle, dans 96% des cas.
  • Il n’aura pas de salarié dès le lancement de son activité, dans 98% des cas, et pour la majorité ils n’en auront jamais, du moins en tant que micro-entrepreneurs.
  • Il ne donne pas de nom commercial à son entreprise, dans 60% des cas et garde donc son nom.
  • Il n’enregistre pas de nom de domaine pour son entreprise (de site internet), dans 95% des cas.
  • Il opte pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu, dans 95% des cas.

Les 3 profils types du micro entrepreneur:

  • Il s’agit d’un jeune homme célibataire qui a entre 18 et 24 ans, au chômage ou au RSA qui souhaite se créer son propre emploi en tant que coursier à vélo/scooter ou VTC.
  • Il s’agit d’un jeune homme célibataire qui a entre 18 et 25 ans, étudiant ou en emploi a temps partiel qui souhaite arrondir ses fins de mois en tant que coursier à vélo/scooter.
  • Il s’agit d’un homme ou d’une femme au chômage ou au RSA, marié ou divorcé, âgé de 25 à 44 ans, désirant se créer son propre emploi, dans les domaines du transports, du service, du commerce ou en tant qu’artisan.

Le succès du statut de micro-entrepreneur est dû à de nombreux avantages expliqués en détail dans notre guide complet sur la micro-entreprise.

Dernière mise à jour le

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de