Skip to content

Le bail civil : Définition et fonctionnement

Dernière mise à jour le 10/05/2022

Le bail civil ou “bail de droit commun” est régi par les articles 1713 à 1778 du Code civil. Il constitue en effet le bail le plus régulièrement conclu puisqu’il concerne la location meublée ou non meublée de locaux au sens large du terme.

Définition du bail civil

Le bail civil concerne les particuliers, mais également les associations dites “loi 1901”, et, sous certaines conditions, les entreprises. Il se distingue des autres baux de par la grande flexibilité accordée concernant sa durée et son contenu.

Principalement destiné aux propriétaires et locataires qui ne désirent pas s’engager sur le long terme, il constitue le contrat idéal pour la location des biens immeubles tels que les :

  • Bureaux ;
  • Entrepôts ;
  • Terrains à usage non agricole ;
  • Locaux commerciaux non destinés à l’accueil de personnes ;
  • Résidences secondaires ;
  • Logements de fonction destinés aux entreprises ;
  • Parkings et garages non annexés à un logement.
Attention : les locations de places de parking ou de garages individuels s’effectuent par le biais d’un contrat spécifique.

Les dispositions classiques du bail civil

Le bail civil offre une grande liberté concernant l’élaboration des termes du contrat. Qu’il s’agisse de sa durée, des conditions de résiliation ou de renouvellement, ou encore du loyer appliqué, les parties restent libres de décider le contenu du contrat.

La situation des parties au contrat de bail civil

Lors de la conclusion d’un bail civil, les parties décident des droits et obligations de chacun.

A noter : il est conseillé au preneur rencontrant des difficultés financières d’opter pour un bail glissant.

Le propriétaire

Au titre d’un bail civil, le propriétaire conserve une grande partie de ses droits, il n’accorde au locataire qu’un droit de jouissance des locaux. Sa principale obligation consiste à délivrer le bien loué au locataire, à la date indiquée dans le contrat de bail.

Il doit également assurer la jouissance paisible des locaux loués. A cet effet, il est dans l’obligation d’effectuer les réparations ou travaux nécessaires à l’entretien du bien et de ses équipements, s’il y en a.

Attention : les réparations habituellement à la charge du locataire restent du ressort de ce dernier.

Le preneur

Le preneur, quant à lui, a pour principales obligations :

  • de restituer les locaux dans l’état dans lequel ils se trouvaient lors de son entrée en jouissance ;
  • de payer les loyers dus à l’échéance.

Sous réserve de l’acceptation expresse du bailleur, il est possible pour le preneur de sous-louer les locaux. Dans ce cas, les loyers seront à remettre au propriétaire : le preneur ne peut s’en prévaloir.

Bail civil : quelle forme et quel contenu ?

Ce type de bail n’est pas soumis à un formalisme particulier : les parties peuvent en déterminer librement le contenu, sous réserve de ne pas y insérer des clauses abusives.

Cependant, un certain nombre de clauses “type” sont à insérer afin de parfaire le contenu du bail. Il s’agit notamment d’insérer :

  • Une description détaillée des lieux et de leurs équipements ;
  • L’usage qui sera fait des locaux (résidence secondaire, rassemblements d’associations, logement de fonction, etc.)
  • Le montant du loyer, des charges locatives et leurs modalités de révision ;
  • La durée convenue du bail ;
  • Les modalités de cession, et l’éventuelle tacite reconduction ;
  • Le montant du dépôt de garantie ;
  • Les obligations du preneur et du bailleur ;
  • L’exclusion de l’application des dispositions de la loi du 6 juillet 1989.

D’autres clauses et conditions pourront être insérées, comme par exemple les modalités de sous-location (si elle est autorisée par le bailleur).

🔎 Zoom : Il est toutefois conseillé de recourir à l’assistance d’un professionnel afin de rédiger au mieux le contrat de location. C’est pourquoi Legal Place met à votre disposition un modèle de bail civil personnalisable. Après avoir complété un court questionnaire, votre document personnalisé pourra être téléchargé.

Bail civil : quel usage ?

Le bail civil constitue une dérogation aux baux “classiques”, tel le bail commercial. Il est notamment utilisé lorsque l’usage des locaux ne correspond pas à leur destination. C’est le cas lorsqu’un immeuble à usage d’habitation est utilisé pour raisons professionnelles comme c’est le cas pour les logements de fonction.

Quelle durée ?

L’un des principaux avantages du bail civil réside dans la liberté d’en choisir la durée. Les parties peuvent donc déterminer ensemble la durée qui leur convient, dans la limite de 9 ans maximum.

Bon à savoir : il est possible d’insérer une clause de préemption dans le bail afin que le preneur soit prioritaire sur l’achat du bien loué, en cas de vente par le bailleur.

Bail civil : quelles conditions de résiliation ou renouvellement ?

Un bail civil est en principe reconduit tacitement à l’échéance pour la même durée, sauf si l’une des parties notifie à l’autre son intention d’y mettre fin.

Le preneur peut informer le bailleur de son intention de quitter les locaux à tout moment, en lui envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception. La durée du préavis est librement déterminée par les parties au bail, lors de sa rédaction, ou postérieurement, à l’aide d’un avenant au bail.

Quel loyer pour un bail civil ?

Aucun encadrement des loyers n’est imposé pour le bail civil. Les parties peuvent donc choisir librement le montant du loyer. Il doit cependant être “sérieux”, malgré qu’il puisse être symbolique dans le cas d’une location par une association d’intérêt général.

La clause de révision des loyers, si elle est insérée dans le bail, doit respecter les indices publiés par l’INSEE.

Sachez également que le décret n°2011-2028 du 29 décembre 2011 met en place un indice de location spécifiquement adapté aux activités tertiaires, aux locations d’entrepôts, de granges etc. Il s’agit de l’Indice des Loyers des Activités Tertiaires (ILAT).

A noter : concernant les logements de fonction, c’est l’indice de référence des loyers (IRL) qui s’applique.

Dans quelle situation choisir un bail civil ?

Au vu des nombreux baux existants, il est parfois difficile de déterminer lequel choisir. Voici une liste non exhaustive des cas dans lesquels privilégier un bail civil.

Comparé à un bail professionnel, commercial ou rural

Le bail professionnel, comme son nom l’indique, est destiné à un usage professionnel des locaux loués. Il est ainsi réservé à la location de locaux destinés à l’exercice d’une profession, libérale par exemple. A contrario, le bail civil ne peut être utilisé pour des locaux destinés à l’exercice d’une activité professionnelle, puisqu’il est impératif que l’usage soit personnel.

Le bail commercial quant à lui est conclu pour l’exploitation d’une activité commerciale artisanale ou industrielle.

Enfin, un bail rural doit être privilégié sur le bail civil dans le cas où les terres/biens louées sont exploités par un agriculteur.

Comparé un bail d’habitation

Le bail d’habitation, contrairement au bail civil, est strictement encadré par la loi du 6 juillet 1989. Cet encadrement vise notamment à améliorer les conditions de location immobilière destinées à l’installation de résidences principales des particuliers.

Le bail civil n’est cependant pas totalement exclu concernant les locations d’habitation :

  • s’il s’agit d’une résidence secondaire ;
  • si le bien est utilisé comme logement de fonction par une entreprise ;
  • si le locataire est une association.

Le tableau récapitulatif

Voici un tableau récapitulatif des principales caractéristiques des différents baux présentés dans cet article :

Type de bail Civil Commercial Professionnel Rural
Durée Maximum 9 ans 9 ans minimum 6 ans minimum 9 ans minimum
Usage du bien Personnel Professionnel

(exploitation commerciale)

Professionnel (exercice d’une activité) Usage agricole
Encadrement des loyers Non encadré Article L145-33 du Code de commerce Cf. Article L145-33 du Code de commerce Article L411-11 du Code rural

FAQ

Est-il possible de céder le bail civil ou sous-louer les locaux ?

Avec l’accord expresse du propriétaire, il est possible de céder ou de sous-louer les locaux.

Quand utiliser un bail civil ?

Le bail civil est destiné à la location de locaux pour un usage personnel. Il peut s’agir d’un logement de fonction, d’un terrain de loisir ou encore de locaux destinés au stockage de biens, tels qu’un box par exemple.

Modèle de contrat de locationModèle de contrat de location

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L’ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Dernière mise à jour le 10/05/2022

S’abonner
Notifier de
guest
48 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
seb
seb
avril 24, 2019 9:38

Bonjour,

Je m’interroge sur l’usage du bail civil pour la location d’un bien à usage d’habitation (studio) pour une durée de 8 mois (résidence secondaire pour un professionnel en déplacement).

Aujourd’hui le bail mobilité est censé répondre à ce besoin malgré l’inconvénient de ne pas pouvoir prendre de dépôt de garantie. Pour contourner ce problème peut-on toujours utiliser le bail civil sans être reprochable ?

Merci !

LegalPlace SAS
LegalPlace SAS
avril 29, 2019 12:44
Reply to  seb

Bonjour, Il serait éventuellement possible de contourner la nouvelle règlementation en signant un bail classique, dont la durée est de minimum 1 an, sous réserve que le locataire en question résilie le bail en respectant les règles relatives au préavis. Il vous serait alors possible de demander un dépôt de garantie. Néanmoins, ce montage juridique requiert une certaine confiance dans le locataire que vous choisissez. Outre cette solution alternative, hormis le bail mobilité, il n’existe pas de bail d’habitation permettant de louer un bien pour une durée inférieure à 1 an. Nous espérons que ces informations sauront vous aider et… Lire la suite »

seb
seb
avril 29, 2019 1:48
Reply to  LegalPlace SAS

Bonjour,

Merci de votre réponse.

Est-ce que le bail civil présenté dans votre article ne pourrait pas convenir pour une location meublée d’une durée inférieure à 1 an ?

Vous écrivez “L’alternative du bail civil est à envisager dans les cas où :
le locataire a déjà une résidence principale (la location est donc de type résidence secondaire) ;”

Il me semble que c’est tout à fait mon cas de figure ? Est-ce que je fais erreur ?

Merci encore !

LegalPlace SAS
LegalPlace SAS
avril 30, 2019 1:03
Reply to  seb

Bonjour,
Le terme “bail civil” ne fait pas référence à un type particulier de bail, comme cela est le cas pour le bail commercial, mais constitue une catégorie de baux regroupant les baux d’habitation et les baux professionnels. ll en résulte que les nouvelles réformes du droit des baux d’habitation s’appliquent à une sous-catégorie de bail civil (le bail d’habitation), qui ne peut dont être envisagé comme un type de bail différent permettant de déroger aux règles du bail d’habitation.
Veuillez nous pardonner ce manque de clarté manifeste. Nous espérons que ces précisions vous soient utiles.
L’équipe LegalPlace

Kevib
Kevib
mai 1, 2019 12:10
Reply to  LegalPlace SAS

Bonjour,

J ‘ai la même question que seb plus haut mais j’avoue ne pas avoir compris votre réponse.

Ainsi auriez vous la gentillesse de préciser OUI ou NON si un bail civil
(ou droit civil) peut être signé avec un locataire (personne physique
par exemple) pour une location meublée d’un appartement pour une durée
de 6 ou 8 mois avec un depot de gatantie indiqué dans le bail.

En résumé, faire un bail civil pour ne pas être soumis à la loi ALUR (loi 89-462 du 6/07/1989 ni être soumis au bail mobilité.

Merci beaucoup pour votre réponse
cordialement,

LegalPlace SAS
LegalPlace SAS
mai 6, 2019 10:56
Reply to  Kevib

Bonjour, Le bail civil ne peut être conclu que par exception aux baux règlementés (bail d’habitation, bail professionnel ou mixte…). Il couvre donc : – Les baux saisonniers conclus avec des travailleurs saisonniers – Les baux de logement de fonction conclus avec des entreprises pour leurs employés – Les baux portant sur des parkings et garages non annexés à un logement faisant l’objet d’un bail d’habitation Avant la récente loi ELAN du 27 novembre 2018, il était possible de conclure un bail civil pour un bail de résidence secondaire de moins de 8 mois. Cette option est désormais écartée étant… Lire la suite »

oko
oko
août 5, 2019 3:37

Bonjour,

je suis dans le cas d’un bail civil concernant un parking pour une durée déterminée de 4 ans et avec un loyer à 0€ (+ charge). le bail stipule que je peux sous-louer mais est-ce que je peux sous louer avec un loyer sachant que le miens est à 0€ ?

MNA
MNA
octobre 7, 2019 11:30

bonjour,

je souhaite signer pour un bail civil , quels sont les motifs pour lesquels le propriétaire aurait le droit de le rompre a la date du terme ?

VALERY
VALERY
novembre 21, 2019 8:52

Bonjour
est-il possible dans le cadre d’un bail code civil de rentrer dans le régime des loueurs meublés non professionnels?
Par ailleurs, concernant le dépôt de garantie, dans le cas d’un bail civil conclu par une entreprise pour loger un de ses salariés, le bailleur peut il demander un dépôt de garantie personnel du salarié et le cas échéant, le montant est-il plafonné?

rémi
rémi
janvier 4, 2022 5:13
Reply to  VALERY

Bonjour,
J’ai le même questionnement mais n’y vois pas de réponse. un bail civil peut il rentrer dans le régime des loueurs meublés non professionnels?
Merci de votre retour.

Louise
Éditeur
Louise
janvier 5, 2022 11:30
Reply to  rémi

Bonjour, Le bail civil est un bail dérogatoire du droit commun en ce que ses conditions, notamment de durée et d’usage, sont très souples et laissées à la liberté contractuelle des parties. Le bail civil est un bail mobilisable pour des locations qui ne constituent pas la résidence principale d’une personne physique. Le statut de loueurs en meublé non professionnel s’applique par défaut à tous les bailleurs de location meublées. Le bailleur passera sous le régime de loueur en meublé professionnel si le montant tiré de la location en meublé dépasse 23 000 euros par an pour l’ensemble du foyer… Lire la suite »

Luc
Luc
avril 1, 2020 3:21

Bonjour,
Dans le cadre de la mise en place d’un bail code civil pour la location seule d’un parking ou d’un box , est que le bailleur peut etre une personne morale ? avec un preneur qui pourrait etre un particulier ou une personne morale …?
Merci d’avance pour votre réponse

Tahar
Tahar
avril 26, 2020 10:07

Bonjour;

Peut on utiliser un bail civil entre un propriétaire et une entreprise qui voudrai exploiter le bien en le relouant sur des courtes et moyennes durées à des partenaires.
En vous remerciant par avance pour votre retour.

Bien cordialement

Michel
avril 29, 2020 3:19

Bonjour, ma fille (étudiante) a signé un bail civil d’une durée de 10 mois dans lequel les conditions de congé/visite sont marquées : “Sans objet”
Suite au confinement nous avons envoyé le congé avant les 10 mois prévus. L’agence nous renvoie aux conditions de congé sans objet.

Qu’en pensez-vous ?

guilbert
guilbert
mai 4, 2020 2:42

bonjour.
je suis un particulier qui possede un entrepot.
un macon qui est gérant d’une sci voudrait me le louer pour stocker ses outils matériaux (carrelages placo ect) et sa camionette .pui-je faire un bail civil avec sa sci.
ou,je suis obligé de le faire a son nom propre en tant que particulier.?
merci pour votre réponse.

Ganofsky
Ganofsky
mai 29, 2020 2:20

Bonjour j aimerais louer mon terrains pour une période de 15 ans à une personne pour y déposer des petits bungalows quel genre de bail puis faire s il vous plaît

Friscou
Friscou
juin 3, 2020 5:16

Bonjour je loue avec un bail civil un local d’habitation a des professionnels (psy) le local est meublé. est ce que fiscalement c’est de la location meublé ?

julie
julie
juin 9, 2020 12:16

bonjour,
quels sont les justificatifs à fournir par une entreprise au bailleur en cas de location en vue d’un logement de fonction (non meublé)?
merci,
Julie

Emmanuel de Rouergue
Emmanuel de Rouergue
mars 2, 2021 8:50

Bonjour, en cas de bail civil sur des bureaux ou le proprietaire fait un proces au locataire, quel est le tribunal competent ? Le tribunal du lieu des locaux loues ou le tribunal ou reside le locataire ? Merci de votre reponse

Alissia
Éditeur
Alissia
juin 23, 2021 11:28

Bonjour,
Conformément à la loi, la juridiction compétente est celle du lieu ou demeure le défendeur, ici le locataire.
En espérant avoir su répondre à vos interrogations, nous vous souhaitons bon courage dans vos démarches.
L’équipe LegalPlace.

Natacha PB
Natacha PB
mai 20, 2021 4:01

Bonjour,
Je souhaiterais louer un studio à une entreprise qui me loue déjà une boutique et qui souhaite créer un espace de repos/déjeuner et bureau pour son personnel.
Est-ce que je peux le faire en utilisant un bail civil ?
Merci pour votre aide

Fatna
Fatna
mai 26, 2021 3:31
Reply to  Natacha PB

Bonjour,
Le bail civil est régulièrement utilisé comme un bail dérogatoire aux baux classiques tels que le bail commercial. En effet, un bail civil peut être conclu lorsque la situation n’entre pas dans le champ d’application d’un bail commercial, d’un bail professionnel ou d’un bail d’habitation.
Ainsi, lorsqu’un propriétaire souhaite louer un bien destiné à l’habitation pour un usage professionnel, il peut recourir à la conclusion d’un bail civil. Si le studio que vous souhaitez louer sera utilisé dans un cadre professionnel, vous pouvez ainsi conclure un bail civil.
En espérant que notre réponse vous sera utile.
L’équipe LegalPlace.

Alogna
Alogna
mai 23, 2021 2:59

Bonjour,
Le préfecture souhaite un bail civil pour un restaurant du type « restaurant du cœur ».
Puis j’envisage une clause qui interdirait la cession à titre gratuit ou payant à toute personnes physiques ou morales puisque l’activité est une activité caritative.
Merci d’avance de votre réponse.
YA

Fatna
Fatna
mai 26, 2021 11:12
Reply to  Alogna

Bonjour,
L’article 1717 du Code Civil prévoit la possibilité d’une cession de bail pour les baux de droit commun. Cependant, il dispose que la cession de bail est possible seulement si elle n’a pas été interdite au preneur. Ainsi, le contrat peut prévoir l’interdiction de cession de bail. Celle-ci peut être totale ou partielle. Elle doit cependant être expressément prévue au sein du contrat de bail.
En espérant que notre réponse vous sera utile.
L’équipe LegalPlace.

Bellot
Bellot
mai 31, 2021 9:16

Bonsoir monsieur, je suis propriétaire d’une maison dédiée à mon activité de garde d’enfants. Ce local est partagé par deux autres professionnelles (nous sommes assistantes maternelles). Je suis donc bailleur et locataire. Puis-je utiliser le bail civil pour louer mon bien à ces personnes et le louer à “moi-même”?
Sommes-nous obligées de créer une association pour se faire ?
Merci d’avance pour vos éclairages.

Lucie
Lucie
juin 3, 2021 10:28
Reply to  Bellot

Bonjour,

Il est possible de procéder à une location à soi-même dans certaines situations. Il est possible de louer un bien de sa propre société civile immobilière (SCI). Aussi, l’exploitant individuel peut également louer un bien maintenu dans son patrimoine personnel mais utilisé dans le cadre de son activité professionnelle.

Toutefois, pour se faire, il doit respecter certaines conditions :
– justifier le versement du loyer entre le compte personnel et le compte professionnel
– déclarer le montant perçu
– le montant doit être cohérent avec le marché

En espérant que cette réponse vous sera utile,
L’équipe LegalPlace

NASSAI
NASSAI
février 22, 2022 4:19

Bonjour
Je travaille pour une association nous avons un bail civil. Le syndic refuse de produire chaque année, comme le prévoit la loi, le décompte des charges depuis
plusieurs années. Comment l’obliger à respecter la loi ?

Louise
Éditeur
Louise
février 23, 2022 11:10
Reply to  NASSAI

Bonjour, Afin de débloquer la situation avec le syndic vous pouvez lui écrire par lettre recommandée avec accusé de réception et lui donner un délai de réponse. Si celui-ci ne donne pas de réponse dans le délai imparti, vous pouvez écrire directement au propriétaire. Si cette solution n’est pas satisfaisante vous pouvez saisir une commission de conciliation. Enfin, si le syndic ne respecte toujours pas ses obligations, vous pouvez vous adresser à un avocat afin de saisir le tribunal judiciaire. Pour ce faire, vous pouvez prendre contact avec l’un de nos avocats partenaires, par le biais de notre page contact… Lire la suite »

Butaud Audrey
Butaud Audrey
février 28, 2022 9:47

Bonjour, Nous souhaitons louer une maison en tant qu’entreprise afin de pouvoir par la suite la proposer en sous location à nos prestataires de passage pour plus ou moins longue durée. Ils ne sont pas salariés de l’entreprise, et nous ne souhaitons pas que cela soit un avantage en nature, nous pensions donc nous trouver vers le bail civil, st ce la bonne option ? En vous remerciant par avance, Audrey Bonjour, Nous souhaitons louer une maison en tant qu’entreprise afin de pouvoir par la suite la proposer en sous location à nos prestataires de passage pour plus ou moins longue… Lire la suite »

Maya
Éditeur
Maya
mars 1, 2022 4:27
Reply to  Butaud Audrey

Bonjour,

Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos avocats partenaires, par le biais de notre page contact : https://www.legalplace.fr/contact/
Pour cela, sélectionnez « Parler à un avocat » dans la section « Objet de votre demande », choisissez le produit concerné puis expliquez en détail votre situation dans la partie « Votre message ».
N’oubliez pas de préciser votre numéro de téléphone dans le corps du texte, afin d’être contacté plus rapidement.

En vous souhaitant une belle journée,

L’équipe LegalPlace

Marie
Marie
mars 18, 2022 4:09

Bonjour, j’ai un studio légèrement inférieur à 20m3 je ne peux donc pas le louer avec un bail à usage d’habitation loi 89. Puis-je le louer avec un bail civil ? Si oui, mon locataire aura t il droit aux prestations de la CAF ? Merci !

Louise
Éditeur
Louise
mars 21, 2022 11:20
Reply to  Marie

Bonjour,
Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec un avocat afin de bénéficier de conseils adaptés à votre situation personnelle.
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace

David
David
avril 7, 2022 1:39

Bonsoir, je souhaite faire un bail civil pour une location d’appartement qui sera utilisé comme appartement de fonction ou comme residence secondaire.
Il n’y aura cependant que peu de meuble, juste les elements de cuisine
Pouvez vous me confirmer qu’avec ce contrat je suis dans la capacité de pouvoir declarer les revenus au reels au titres Revenus des locations meublées non professionnelles imposables et amortir mon bien immobilier.

Merci

Lina Dinari
Éditeur
avril 7, 2022 9:56
Reply to  David

Bonjour,

Il est possible de bénéficier du statut de LMNP dès lors que l’activité présente un caractère occasionnelle et qu’elle génère moins de 10 000€ de revenus par an.

Nous espérons avoir su répondre à vos interrogations et vous souhaitons bon courage dans vos démarches.

L’équipe LegalPlace

de maneville
de maneville
avril 8, 2022 1:24

bonjour Monsieur ,
peut on deduire des travaux
d’amelioration des revenus fonciers (changement de fenetres)dans le cas d’un bail civil (location a une entreprise d’un logement pour loger un employés).
cordialement

Louise
Éditeur
Louise
avril 11, 2022 10:58
Reply to  de maneville

Bonjour,

Afin de vous apporter une réponse complète, pouvez-vous nous fournir d’avantages d’informations concernant votre situation?
En vous souhaitant une agréable journée.
L’équipe LegalPlace

De Maneville
De Maneville
avril 12, 2022 12:33
Reply to  Louise

Bonjour,
je suis un particulier qui a des revenus fonciers ( appartement loué comme habitation ) sur ce deuxième appartement on me propose un bail civil (une entreprise qui veut louer pour
un salarié en logement de fonction )le montant des fenêtres pourra t’il être déduit des revenus fonciers avant déclaration comme dans le cas d’une location classique .
merci de votre réponse

Ricardo
Ricardo
avril 25, 2022 5:58

Bonjour
le bailleur qui loue pour un an un local sous code civil a-t-il il le droit d inclure dans le bail une close lui permettant de donner congé au locataire sans raison pendant la durée de la première année ?
Merci

Louise
Éditeur
Louise
avril 27, 2022 9:43
Reply to  Ricardo

Bonjour,

Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec un avocat afin de bénéficier de conseils adaptés à votre situation personnelle.
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace

Béatrice
Béatrice
mai 14, 2022 6:31

Bonjour,
Je souhaite louer mon appartement à une entreprise (SARL posant des climatiseurs) pour un usage professionnel (utilisation en bureau pour la secrétaire et la comptable).
La durée de location serait de maximum un an (je souhaite vendre l’appartement en parallèle).
Quelle serait le bail le plus adapté pour ce cas ?
En vous lisant j’ai eu l’impression que le bail civil ne pouvait pas servir pour une entreprise, à moins que ce soit pour un logement de fonction.

Merci

Louise
Éditeur
Louise
mai 16, 2022 11:53
Reply to  Béatrice

Bonjour,

Il est possible de conclure un bail civil si vous ne souhaitez pas être engagée sur la durée. Un tel bail peut servir à location de bureaux, ou pour la location de locaux commerciaux sans réception de clientèle.
Pour un usage professionnel il est également possible de conclure un bail commercial ou professionnel mais ces types de baux impliquent une durée d’engagement plus longue.
En espérant avoir su répondre à vos interrogations.
L’équipe LegalPlace

Béatrice
Béatrice
mai 16, 2022 7:25
Reply to  Louise

Merci beaucoup.
Du coup, Je ne trouve pas le modèle de bail civil pour activité professionnelle uniquement (je trouve mixte). De plus, impossible de choisir pas de chauffage.
Merci de votre aide.

Alain
Alain
mai 24, 2022 6:18

Bonjour
Lorsque l’on clique sur le lien modèle de bail civil sur Legalplace, impossible de trouver ce modèle pour notre association. Existe-t-il svp? Merci

Laure
Laure
mai 24, 2022 8:25

Bonjour, Nous sommes une association et nous sommes sur le point de louer un local commercial pour en faire un atelier-boutique. L’agence immobilière veut nous faire signer un bail civil (plutôt qu’un bail commercial qui ne serait pas possible pour une association). Nous allons accueillir de la clientèle et des personnes viendront prendre des cours. Est-ce autorisé avec ce type de bail ? Je vous remercie

Louise
Éditeur
Louise
mai 30, 2022 10:30
Reply to  Laure

Bonjour,

Une association peut conclure un bail civil si cette dernière a besoin de locaux pour exercer son activité. Toutefois, la situation de l’association peut imposer la conclusion d’un bail spécifique. En effet, un bail commercial peut être imposée à l’association qui souhaite exercer dans les locaux loués une activité d’enseignement avec des cours, une organisation administrative et des enseignants titulaires diplômés.
En espérant avoir su répondre à vos interrogations.
L’équipe LegalPlace

Lolo
Lolo
mai 26, 2022 8:26

Bonjour,
Est-il donc possible de louer sous bail civil dans le cadre de la Loi Pinel ? Sachant que le salarié remplira les conditions des plafonds ressources imposés par ce dispositif. Aussi, qu’en est-il si le bailleur décide de rompre le bail avant le terme de sa durée par exemple 9 ans. Le preneur peut à tout moment mais quid du bailleur ?
Merci,

Louise
Éditeur
Louise
mai 31, 2022 9:51
Reply to  Lolo

Bonjour,

Nous ne sommes pas sûrs d’avoir compris votre question, pourriez-vous la reformuler afin que nous puissions vous fournir une réponse adaptée ?
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace

Alain
Alain
mai 31, 2022 1:24

Bonjour
Mon interrogation du 24 Mai est demeurée sans réponse
Impossible de télécharger un modèle de bail civil depuis le site.
Comment faire svp, dès lors que le lien ne fonctionne pas?
Merci pour votre réponse
Cordialement
Alain

Rédigé par

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris