Skip to content

Le bail rural agricole

Dernière mise à jour le 24/01/2022

Le bail agricole est un type de bail concernant la location de propriétés rurales. Ce dernier peut être réglé selon un paiement en denrées ou en monnaie en fonction du type de bail choisi. Ce type de contrat est considéré comme un acte de disposition car il implique la transmission à une autre personne de certains de ses droits sur ce bien. Pour pouvoir ouvrir un bail agricole, il faut remplir des conditions spécifiques et être propriétaire d’une propriété rurale ou faire partie des exceptions envisagées.

Le bail rural est généralement un bail long d’une durée minimale de 9 ans qui peut s’étendre jusqu’à 25 ans et plus. Sa rupture et l’arrêt de son renouvellement doit se faire selon des conditions particulières.

Qui peut ouvrir un bail rural ?

Vous pouvez ouvrir un bail agricole si vous êtes le propriétaire d’un bien situé sur un territoire rural. D’autres cas spécifiques peuvent vous amener à signer un bail agricole. C’est notamment le cas si :

  • vous êtes un indivisaire et vous avez obtenu le consentement des autres indivisaires ou vous pouvez attester d’un mandat spécial
  • vous êtes époux, concubin ou partenaire de pacs de propriétaire de propriété rurale et vous avez son plein consentement
  • vous êtes un usufruitier et vous avez le consentement du propriétaire

En tant que bailleur de bail agricole, vous avez l’obligation légale d’entretenir le bien loué, de prendre en charge les grosses réparations et de payer la prime d’assurance contre incendies ainsi que la taxe foncière comme dans le cas du bail commercial et du bail professionnel.

A qui louer un bail rural ?

Vous pouvez louer votre bail agricole à tout agriculteur. Si ce dernier ne fait pas partie de l’Union Européenne, il devra néanmoins envoyer le Cerfa n°14519*01 au directeur départemental de l’agriculture de votre département afin d’obtenir une carte d’exploitant agricole dans les règles

Comment obtenir un modèle ?

Si vous cherchez à obtenir un modèle de bail agricole, vous pouvez vous tourner vers différents acteurs afin d’établir un contrat en bonne et due forme :

  • La Chambre d’agriculture de votre département
  • Un notaire
  • La commission consultative départementale des baux ruraux
  • La direction départementale des territoires où se trouve votre propriété
🔎 Zoom : Il est également possible d’obtenir un modèle de bail rural sur Internet. LegalPlace vous propose un large panel de modèles de contrats de location. Il vous suffit de choisir le modèle qui correspond à votre situation et de remplir le questionnaire, afin que le contrat soit rédigé sur mesure.

Les principaux types de baux agricoles

Il n’y a pas un bail agricole mais différentes catégories qui s’adaptent à des situations particulières. On distingue notamment le bail à ferme du bail de métayage.

Bail à ferme

Si vous possédez une exploitation agricole que vous souhaitez louer à un fermier, il vous faudra rédiger un bail agricole spécifique.  Le paiement du loyer est appelé un fermage. Ce dernier, contrairement à ce que son nom pourrait laisser supposer, doit impérativement être réglé en euros et non en denrées.

Bail à métayage

Si vous possédez une propriété rurale et que vous voulez pouvoir bénéficier d’une partie des récoltes ou d’un revenu à la vente de ces dernières, il vous faudra rédiger un autre type de bail agricole. Il s’agit d’un bail à métayage. Ce dernier vous permettra de pouvoir décider du partage des récoltes avec votre exploitant.

Exceptions

Si le bail agricole convient à la plupart des propriétés rurales, prenez néanmoins garde à ce que dernier s’applique à votre type de bien. En effet, vous ne pouvez faire de bail agricole si votre bien appartient à :

  • une forêt ou un bien du régime forestier
  • une occupation précaire – soumise à conditions
  • un terrain à proximité d’une habitation que l’agriculteur aurait à charge d’entretenir
  • une surface au seuil inférieur à celui fixé par la préfecture
  • un terrain de vente d’herbe non permanent
  • un contrat de prise en pension de bétail

En dehors de ces exceptions, à votre charge de déterminer le type de bail agricole qui vous convient le mieux. Attention, n’oubliez pas que ce dernier doit être attesté par acte notarial ou seing privé et faire l’objet d’un état des lieux rigoureux.

Bon à savoir : il est possible de conclure un bail rural à long terme ou environnemental.

A combien fixer le loyer ?

Le loyer d’un bail agricole ne peut être décidé par le propriétaire du bien. Ce dernier est fixe et déterminé tous les six ans par arrêté préfectoral. Si vous avez opté pour bail agricole de fermage, vous êtes dans l’obligation de vous conformer à cette décision.

Le prix d’un bail agricole varie en fonction du département dans lequel il se trouve ainsi que la qualité et le rendement des terres auquel il appartient. A titre indicatif, on compte environ entre 92,95 et 140,78 €/ha par an pour les bonnes terres en Charente entre 20,31 et 52,04 €/ha par an pour les moins bonnes.

Lorsque l’arrêté préfectoral fixe une fourchette de prix, la négociation ne peut se faire que dans cette dernière. On peut y ajouter le loyer des bâtiments d’habitation du bail rural qui sont revus chaque année en fonction des références fournies par l’INSEE. À tout moment, le loyer peut être remis au locataire en cas de mauvaise récolte.

Quelle est la durée d’un bail rural ?

Le bail agricole peut se décliner selon différents supports en fonction de la stratégie d’exploitation utilisée. Sa durée est ainsi variable. Si le bail ordinaire est d’une durée de 9 ans et peut être reconduit automatiquement sans limitation. On distingue différent type de bail agricole de long terme :

Le bail de 18 ans et plus

Ce dernier se renouvelle tous les neuf ans. Similaire à la durée du bail commercial ou du bail ordinaire, le bail de 18 ans et plus offre néanmoins quelques avantages comme la majoration du loyer ou quelques avantages fiscaux.

Le bail de 25 ans

Le renouvellement de ce bail n’est pas automatique et il est possible de mettre fin au bail à l’issu des 25 premières années n’importe quand sous réserve d’un congé délivré 4 ans à l’avance.

Le bail de carrière

D’une durée minimale de 25 ans, ce dernier s’étend le plus souvent sur l’ensemble de la vie professionnelle d’un agriculteur et prend fin au moment d’un départ à la retraite.

Est-il possible de réduire la durée du bail ?

Le bail agricole dure au minimum 9 ans. Néanmoins, dans certains cas de figure, il est possible de demander une compression de l’étendue du bail.

  • Si le bail agricole est conclu entre une société d’aménagement foncier et un établissement rural
  • S’il concerne une parcelle d’une taille inférieure à celle fixée par arrêté préfectorale
  • S’il s’agit d’un bail d’un an volontairement consenti en attendant l’installation d’un descendant

S’il est généralement long, il faut aussi garder à l’esprit qu’il est impossible de signer un engagement perpétuel ou indéfini. Le bail agricole est un choix sur le long terme qui peut toujours être rompu en cas de besoin.

Comment mettre fin à un bail rural ?

Il existe plusieurs moyens de mettre fin à un bail agricole. Le bail agricole est considéré comme caduque dans les cas suivants :

  • Au moins 2 absence de paiement du fermage
  • Établir des preuves contre la bonne exploitation du bien agricole
  • Inexécution d’une clause inscrite dans le bail rural
  • Si le bailleur souhaite effectuer une reprise de bail afin de faire exploiter son terrain par un membre de sa famille
  • Le preneur souhaite prendre sa retraite sous réserve d’une notification douze mois à l’avance
  • Si un plan local d’urbanisme concerne la parcelle d’exploitation
  • Les biens loués sont détruits de manière non préméditée
  • Acquisition par le bailleur d’une ferme dont il souhaite gérer l’exploitation

Dans tous les cas, sachez qu’il est nécessaire de passer par un huissier afin de mettre fin à un bail agricole. N’hésitez pas à le contacter pour obtenir plus d’informations concernant vos droits et vos devoirs.Modèle de contrat de locationModèle de contrat de location

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L’ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Dernière mise à jour le 24/01/2022

S’abonner
Notifier de
guest
97 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
laurent lhommedet
laurent lhommedet
juillet 12, 2019 10:02

je suis proprietaire et je loue une parcelle avec une reserve d eau .Sur cette parcelle se trouvent également un puit et un forage pour alimenter la réserve d eau .Ces deux derniers ne sont pas mentionné sur le bail .le locataire a t il le droit de les utiliser Merci pour votre réponse

LegalPlace SAS
LegalPlace SAS
juillet 16, 2019 1:18

Bonjour,
En principe, la délivrance du terrain loué avec l’ensemble de ces annexes et accessoires au preneur constitue une obligation à la charge du bailleur. Cette réserve étant localisée sur le terrain que vous mentionnez et n’ayant pas été expressément écartée de l’objet du bail, il semble donc que le locataire puisse librement l’utiliser.
Nous espérons avoir su répondre à vos interrogations et vous souhaitons bon courage dans vos démarches.
L’équipe LegalPlace

josette chesnot
josette chesnot
décembre 20, 2020 6:30

bonjour ma mère est décédé il y a 1 an elle avait un terrain cultivable comment faire pour le vendre le locataire ne nous donne pas de réponse nous sommes trois héritiers et aimerions le vendre merci pour votre réponse

jporret
jporret
septembre 22, 2019 11:59

Bonjour, Un GFA en cours de création va racheter des parcelles en prairie naturelles, des batiments, du matériel, des bois, Ensuite elles seront mises à disposition en fermage à plusieurs personnes avec des projets agricoles (vigne, houblon, maraichage). Ma question est la suivante: est-il possible d’intégrer le collectif en bénéficiant d’un fermage pour une activité non agricole sur une ou plusieurs parcelles? Les activités possibles sont: ateliers réparation vélo, stage de ressourcement dans habitat léger, accompagnement d’expérimentations concrètes de lien avec la nature pour enfants et adultes: les enfants restent sous la responsabilité des parents ou adultes accompagnants. Merci pour… Lire la suite »

Petit Suzanne
Petit Suzanne
janvier 16, 2020 10:13

bonjour , Nous possédons un terrain agricole en indivision avec mon frère et ma soeur que nous louons a un agriculteur.,Je souhaiterais ne plus faire partie de cette indivision , les 2 autres ne souhaitant pas vendre . Est-il possible que je leur cède ma part ? Merci pour votre réponse

LegalPlace SAS
LegalPlace SAS
janvier 17, 2020 5:37
Reply to  Petit Suzanne

Bonjour,
Il est en effet possible de céder à ses co-indivisaires sa part de droits dans l’indivision. La vente devra être passée devant notaire. Vous devrez vous acquitter des frais de notaire, et des droits de partage (2,5% du prix de vente).
La première étape consiste à informer vos co-indivisaires de votre volonté de céder vos quotes-parts . Ainsi, vous devez leur communiquer le prix et les conditions de la cession. Si ils adhèrent à ces conditions, la prochaine étape est la signature de l’acte devant notaire.
En espérant que cette réponse vous sera utile.
L’équipe LegalPlace

cathy
cathy
février 26, 2020 12:32

Bonjour,
Est-il possible de séparer un bail rural (9/ 18 ans) pour les terres et un bail locatif classique (3 ans) pour les bâtiments (maisons d’habitation + étables pour le bétail)?
Merci pour votre réponse.

vanessa
vanessa
mars 2, 2020 9:22

Bonsoir, je souhaite louer des terres agricoles et des bâtiments. Le fermage se paye-t-il en début “d’année” ou à l’année échue. Merci de votre réponse

LegalPlace SAS
LegalPlace SAS
mars 5, 2020 3:57
Reply to  vanessa

Bonjour,
En principe, le fermage se paye au terme de chaque année pour l’année échue.
Nous espérons avoir su répondre à vos interrogations et vous souhaitons bon courage dans vos démarches.
L’équipe LegalPlace

BRISSON
BRISSON
avril 19, 2020 5:27

Bonjour , je viens vers vous concernant un terrain agricole que j’ai hérité lors du décès de ma mère (celle-ci était agricultrice à la retraite)et sur lequel il y a un bail signé par ma mère.Ce bail de 9 ans va jusqu’à la fin de l’année 2021 et étant moi-même désormais en retraite, j’aimerais le reprendre pour me créer un potager voir un petit poulailler de pondeuses pour ma consommation personnel.
Merci de me renseigner comment cela se passe et quelles est la démarche à effectuée.
Dans l’attente de vous lire.
Cordialement
Mr BRISSON Daniel

gwen
gwen
avril 26, 2020 9:36

Bonjour
ma mère et mon oncle sont propriétaire de terre agricole et les loue à des agriculteurs et je vais sûrement racheter ces terrains pour ensuite faire un elevage de mouton .
du coup comment faut il que je fasse pour arrêter les bails des agriculteurs qui exploite mes terres ?

marchal
marchal
mai 10, 2020 3:50

bonjour depuis la succession de mon oncle jai recuperer un terrain agricole mon oncle le louer a un paysan sans baille ojourdhui je voudrai reprendre ce terrain lagriculteur ne veu pas me le rentre comment faire ou m ‘adressé aidez moi cdl

Jacquelin
Jacquelin
juin 20, 2020 8:34

Bonjour, il y a 2 ans 1/2 j’ai hérité de 6ha (soit disant loués par acte sous seing privé de 9ans!) . Depuis l’héritage je ne touche aucun fermage. Comment puis je faire pour récupérer mes terres? Je souhaiterai les replanter en arbres. Merci pour votre réponse

Lina Dinari
Éditeur
juin 22, 2020 11:06
Reply to  Jacquelin

Bonjour,
En cas de défaut de paiement du preneur pour au moins 2 paiements, il vous est possible de résilier unilatéralement le bail et de récupérer vos terres.
Nous espérons avoir su répondre à vos interrogations et vous souhaitons bon courage dans vos démarches.
L’équipe LegalPlace

FOURQUET Georges
décembre 30, 2020 4:47
Reply to  Lina Dinari

non paiement des factures

gilles
gilles
juillet 3, 2020 11:49

bonjour,

Je souhaite mettre fin à un bail rural, d’une surface d’environ 15ha, qui arrivera à terme en septembre 2022.

Je suis actuellement salarié de l’éducation nationale et cotisant solidaire depuis 2013, j exploite environ 7h, Je n’ai pas de diplôme agricole.

En tant que cotisant solidaire est-ce que je réunis toutes les conditions pour cette reprise de bail ? si non quelles autres conditions faut-il ?

Dans l’attente de vous lire, je vous présente mes salutations les meilleures.

Sandra Moreau
juillet 5, 2020 6:53

Bonjour
Je suis locataire d’une parcelle agricole derrière chez moi où vivent mes 2 chevaux
Je loue depuis 3 ans
Cette location était conclue oralement, à l’amiable avec ma voisine, que je réglais tous les ans en espèce comme convenu avec ses enfants ( car c’était une vieille dame)
Malheureusement elle est décédée en début d’année.
Sa fille, qui a hérité du terrain, Vient de m’envoyer un recommandé pour me demander d’enlever les chevaux le plus vite possible.
En a-t-elle le droit?

Fatna
Fatna
juillet 6, 2021 11:18
Reply to  Sandra Moreau

Bonjour, En principe, le bail rural ne prend pas fin au décès du bailleur. En effet, celui-ci s’impose aux nouveaux propriétaires. Toutefois, ceux-ci disposent de la possibilité de résilier le bail. La résiliation d’un bail rural répond toutefois à des conditions strictes. En effet, elle peut intervenir entre autres lorsque le preneur commet une faute, lorsque le bailleur souhaite reprendre le terrain pour l’exploiter, lorsque les parcelles louées n’ont plus d’usage agricole, etc. Ainsi, afin de déterminer si la résiliation du bail intervient dans les conditions prévues par la loi, nous vous invitons à consulter le lien suivant : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31643… Lire la suite »

Guiraud
Guiraud
juillet 31, 2020 6:28

Bonjour Je suis bailleur d une exploitation horticole , sur les parcelles louées se trouvent un forage servant a irriguer les plantations , la pompe immergée du forage est tombé en panne le preneur me demande de la remplacer , a qui incombe le coût du changement ?
Dans l attente

Beaumont
Beaumont
août 6, 2020 10:21

Bonjour,
Mon frère exploite la ferme de mes parents (toujours vivants mais très âgé) sans bail et récoltes les fruits et les vendanges pour son propre compte.(depuis 13 ans).. Puis-je demander de réintégrer les fruits perçus lors de la succession. Je précise également, que mon frère dispose également d’un statut de salarié dans une entreprise et qu’il exploite la ferme en plus…. Je n’ai eu aucune contrepartie et mes parents expliquent qu’ils ne comptent pas m’en donner.

franck dufour
franck dufour
septembre 19, 2020 7:52

bonjour je loue des terre agricole un exploitant qui a fin un société agricole et de plus cette exploitent a fin un société pour les location
le cheque doit être fait par quelle société
merci

DUBANCHET Daniel
DUBANCHET Daniel
octobre 9, 2020 2:41

Bonjour,
Lors de la tempête du mois de juin 2019, les barrières barbelés des parc ont été endommagés par la chute des arbres. Nous avons demandés à notre assurance de dédommagé l’agriculteur qui a un bail, suite à l’estimation qu’il a faite. Notre assurance refuse de dédommagé l’agriculteur qui s’est retourné contre nous, via un service juridique et qui nous demande le règlement de la mise en état. Que faut-il faire ?

Fatna
Fatna
juillet 13, 2021 3:43

Bonjour,
Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos avocats partenaires, par le biais de notre page contact : https://www.legalplace.fr/contact/
Pour cela, sélectionnez « Parler à un avocat » dans la section « Objet de votre demande », choisissez le produit concerné puis expliquez en détail votre situation dans la partie « Votre message ».
N’oubliez pas de préciser votre numéro de téléphone dans le corps du texte, afin d’être contacté plus rapidement.
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace.

emmanuel habert
emmanuel habert
octobre 27, 2020 8:41

bonjour je loue des terres agricole y as t il un age maximum pour la signature d un nouveau bail

Fatna
Fatna
juillet 1, 2021 12:10

Bonjour,
Le bailleur peut décider du non-renouvellement du bail du fait de l’âge du preneur. En effet, si celui-ci est proche de l’âge de la retraite ou a déjà atteint l’âge de la retraite, le bailleur peut décider de ne pas renouveler le bail.
Toutefois, le locataire a la possibilité de contester ce non-renouvellement s’il se trouve à moins de 5ans de l’âge lui permettant de bénéficier de la retraite à taux plein.
En espérant que notre réponse vous sera utile.
L’équipe LegalPlace.

Paméla MARSEN
Paméla MARSEN
novembre 3, 2020 7:54

Bonjour, nous reprenons un terrain agricole suite à un héritage. Aucun acte a été signé et le locataire nous dit que c’est un acte verbal et à durée illimité. Sans écrit, y-a-t-il contrat et si oui, et sommes-nous obligés de poursuivre ce contrat ? Quelles sont nos possibilités ?
Bien cordialement

Fatna
Fatna
juillet 1, 2021 11:57
Reply to  Paméla MARSEN

Bonjour, En principe, le bail rural doit être conclu par écrit. Cependant, de nombreux baux sont conclus verbalement entre les parties. Toutefois, sans écrit, vous avez la possibilité de contester l’existence d’un contrat de bail avec le locataire. Ce sera alors aux juridictions compétentes de déterminer l’existence du contrat de location des terres. Veuillez noter toutefois que même si le contrat a été conclu verbalement, la durée d’un bail rural n’est pas indéfinie. En effet, celle-ci est de 9 ans minimum. Elle peut cependant être étendue par les parties à une durée de 18 ou 25 ans. Le bailleur a… Lire la suite »

Valérie DAVID
Valérie DAVID
novembre 4, 2020 1:03

Bonjour Mon père, retraité, est actuellement propriétaire de 7hectares de vigne. Moi et mon mari sommes enseignants. Nous allons réaliser un contrat de métayage sur une durée de 9 ans en attendant que notre fils puisse terminer ses études et ainsi reprendre l’exploitation. Pourriez-vous me dire si nous récupèrerons sans aucune difficulté l’ensemble de nos 7 hectares en faisant une résiliation anticipée à l’amiable quelques jours après avoir signé le contrat de métayage. Ou alors, il y aura tout de même un risque que le preneur nous conduise au tribunal des baux ruraux s’il ne veut plus cassser le bail… Lire la suite »

phiphi
phiphi
novembre 7, 2020 8:29

Bonjour
j ai un bail rural au 25/12 qui se termine cette année pour cause de retraite au 30/10/20. J ai payé mes loyers en 4 fois 1 janvier 1 avril 1 juillet et 1 octobre. Mon propriétaire me dit que je dois encore une année de loyer. Sur le bail le fermage est stipulé payable en 4 fois a terme échu au 1 /01 01/04 01/07 01/10 ; Pour moi j ai bien payé l année culturale.
Merci pour votre réponse

Parra
Parra
novembre 25, 2020 7:55

Bonjour,
si le propriétaire du terrain meurt et que la maison avec les terres est vendu, comment cela se passe?
je m’apprête à louer à un monsieur qui est quand même âgé.

Fatna
Fatna
juillet 13, 2021 3:51
Reply to  Parra

Bonjour,
Le bail rural ne prend pas fin au décès du bailleur. En effet, celui-ci s’impose aux ayant-droits et nouveaux propriétaires. Ainsi, ceux-ci ne peuvent résilier le bail rural que dans les conditions strictes fixées par la loi.
En espérant que notre réponse vous sera utile.
L’équipe LegalPlace.

REINTJES
REINTJES
décembre 2, 2020 5:17

Bonjour,

A qui puis-je m’adresser pour l’établissement d’un bail rural ?

EHuault
EHuault
décembre 3, 2020 7:09

Bonjour,

Bailleur d’une vigne arrachée en 2014 et replantée en 2015 dans le département du Rhône, tous frais ayant été supportés par le bailleur, en quelle année, suite à cette replantation et hors mention expresse dans la convention de replantation, le premier versement du fermage était-il exigible du fermier ? 11 novembre 2017, 11 novembre 2018 ou…? Merci de votre réponse.

FELICIE
FELICIE
décembre 8, 2020 4:36

Bonjour, Je suis héritière d’une succession qui comporte 7 ha de terres agricoles. Un métayer est censé payer des baux, mais en réalité, il n’a pas payé ses baux depuis 6 ans. Il est coutumier du fait car d’autres propriétaires ont des arriérés de 10 ans. J’ai envoyé deux mises en demeure stipulant l’article L411-31-1-1 du code rural. Le métayer n’a donné aucune réponse à ces relances et aucun versement non plus. J’ai cru comprendre que la prochaine étape était la requête au tribunal des baux ruraux puisque le montant des baux est inférieur à 5000€. Qui peut présenter la… Lire la suite »

Fatna
Fatna
juillet 13, 2021 3:58
Reply to  FELICIE

Bonjour,
Les litiges concernant le non-paiement de fermage doivent être portés devant le tribunal judiciaire. Vous pouvez saisir le tribunal judiciaire par requête si le litige n’excède pas la somme de 5000 euros. La requête peut alors être rédigée par vous-même ou par un avocat.
Veuillez noter toutefois qu’avant la saisie du tribunal, deux mises en demeure par acte d’huissier doivent être adressés au locataire.
En espérant que notre réponse vous sera utile.
L’équipe LegalPlace.

pourrere
pourrere
décembre 12, 2020 1:29



pourrere
pourrere
décembre 12, 2020 1:32
Reply to  pourrere

bonjour voila 5 ans qu un agriculteur exploite une parcelle sans mon accord sans bail aucun loyer degradation de certaine structures clotures fosses septique quel sont mes recours

Comblet
Comblet
décembre 28, 2020 1:33

Bonjour,
puis je récupérer des terres en fin de bail de neuf ans et comment pour planter des arbres. J’habite le pas de Calais.
merci

Alissia
Éditeur
Alissia
juillet 6, 2021 2:32
Reply to  Comblet

Bonjour,
Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos avocats partenaires, par le biais de notre page contact : https://www.legalplace.fr/contact/
Pour cela, sélectionnez « Parler à un avocat » dans la section « Objet de votre demande », choisissez le produit concerné puis expliquez en détail votre situation dans la partie « Votre message ».
N’oubliez pas de préciser votre numéro de téléphone dans le corps du texte, afin d’être contacté plus rapidement.
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace.

Gregory
Gregory
février 20, 2021 10:21

Bonjour
Je vais acheter une propriété avec 10ha dont 8 sont en fermage. Comment éviter le renouvellement de ce bail sachant que je souhaite planter des arbres et non en faire une exploitation commerciale.
Merci de votre retour.

Alissia
Éditeur
Alissia
juillet 2, 2021 11:10
Reply to  Gregory

Bonjour,
Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos avocats partenaires, par le biais de notre page contact : https://www.legalplace.fr/contact/
Pour cela, sélectionnez « Parler à un avocat » dans la section « Objet de votre demande », choisissez le produit concerné puis expliquez en détail votre situation dans la partie « Votre message ».
N’oubliez pas de préciser votre numéro de téléphone dans le corps du texte, afin d’être contacté plus rapidement.
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace.

Caroline Bigot
Caroline Bigot
mars 1, 2021 9:14

Bonjour,
Je souhaitais savoir si il existe une clause de délimitation des terrains loués à un fermier. En effet, le fermier qui loue et exploite les champs cultivables de notre propriété agicole en Bretagne cultive le long des talus et de fait les racines des arbres sont endommagées et les arbres meurent. On m’a parlé d’une bande de 5 mètres à laisser entre le talus et les cultures . Pouvez-vous m’éclairer sur ce pont ? Merci beaucoup

vigny benoit
vigny benoit
mars 1, 2021 3:10

bonjour
je suis agriculteur dans l’aisne et je souhaiterai louer des parcelles de bois a un ami pour l’entretenir et couper des arbres lui ne s’en occupe pas et n’a pas le temps et cela lui ferai un pecule tout les ans grace a la location pour une superficie de 1hect50 quel bail dois je etablir avec lui

Alissia
Éditeur
Alissia
juillet 9, 2021 9:51
Reply to  vigny benoit

Bonjour,
Le bail rural agricole semble tout indiqué dans votre situation.
En espérant que notre réponse vous sera utile, nous vous souhaitons bon courage dans vos démarches.
L’équipe LegalPlace

Denise
Denise
mars 9, 2021 5:03

Bonjour, Tout d’abord, merci pour ce site. Suite au décès de ma mère, je suis propriétaire d’un terrain agricole loué à un agriculteur. Le terrain fait 1hct 50 le bail initial (2015) avait été signé (en direct avec ma mère) par Mme P. mère de l’actuel locataire Le bail est intitulé “bail à 9 ans” A la retraite de Mme P., son fils a automatiquement repris la location (sans modification de bail) Le siège d’exploitation de l’actuel locataire est à plus de 15kms du terrain loué. En 2019 nous avons souhaité récupérer une partie du terrain, le fils a signé… Lire la suite »

Myriam
Myriam
juillet 17, 2021 4:54
Reply to  Denise

Le contrat de bail ne prendra fin que si le congé a été notifié par l’une ou l’autre des parties, dix-huit (18) mois au moins avant l’expiration du bail ; il sera donné par le bailleur par acte extrajudiciaire dans les conditions fixées à l’article L 411-47(*) et par le preneur par lettre recommandée avec demande d’avis de réception ou par acte extrajudiciaire. À défaut de congé, le bail est renouvelé tacitement pour une durée de neuf ans. Sauf conventions contraires, les clauses et conditions du nouveau bail sont celles du bail précédent : toutefois, à défaut d’accord entre les… Lire la suite »

Béatrice BASTITA
Béatrice BASTITA
mars 10, 2021 7:48

Bonjour, Je loue 90 ha de terres depuis juillet 1992 à un fermier qui au départ était correct mais à ce jour ne l’est plus : obligation de faire constater par huissier le défaut de paiement à l’échéance pour avoir 6 mois après un règlement, les haies + fossés non entretenus depuis presque 30 ans etc …. Pouvez-vous me dire s’il y a eu jurisprudence afin d’obtenir la résiliation du bail et pouvoir reprendre en main mes terres. Cette situation va me tuer moralement ….. ou bien y a-t-il possibilité de mettre fin au bail au vu la durée d’exploitation… Lire la suite »

Alissia
Éditeur
Alissia
juillet 9, 2021 10:06

Bonjour,
Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos avocats partenaires, par le biais de notre page contact : https://www.legalplace.fr/contact/
Pour cela, sélectionnez « Parler à un avocat » dans la section « Objet de votre demande », choisissez le produit concerné puis expliquez en détail votre situation dans la partie « Votre message ».
N’oubliez pas de préciser votre numéro de téléphone dans le corps du texte, afin d’être contacté plus rapidement.
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace.

Janvier sylvie
Janvier sylvie
mars 13, 2021 8:15

Bonjour Nous sommes agriculteurs installés en gaec mari et femme nous avons des parcelles en fermage depuis plus de 30 ans Sur l une d elle le propriétaire a qui l’on paie le fermage par chèque chaque année donne l autorisation à sa sœur de venir y jardiner en y plantent des arbres ,des arbustes, et d y jetter tout les déchets organique ou plastique (charbon de bois ou vase en plastique ou gravillon) alors nous exploitons cette parcelle en prairie naturelle et pâturage pour les 300 brebis laitières que nous possédons Nous voudrions savoir s’il a le droit d… Lire la suite »

philippe JUBIN
philippe JUBIN
mars 18, 2021 10:24
Reply to  Janvier sylvie

Bonjour, mon beau-fils souhaite s’installer en tant qu’agriculteur avec moi ces prochains mois. L’exploitation voisine se libère car l’exploitant a pris sa retraite au 31/12/2020. Il était locataire avec sa belle mère qui st usufruitière depuis le décès de son.. mari il y a 15 ans. Le couple (usufruitière et défunt) ont eu 2 filles qui devraient être les nu-propriétaires mais celles-i ,fâchées depuis plus de 20 ans , ne se sont pas entendues pour la succession lors du décès du père, et donc, l’acte de succession à faire dans les 6 mois qui suivent le décès du père ,… Lire la suite »

GERARD ENOCQ
GERARD ENOCQ
mars 19, 2021 1:37

bonjour je possède une terre agricole boisé exploité par un bailleur agriculteur,puis je coupé le bois sur ce terrain

Romain
Romain
mars 25, 2021 4:09

Bonjour, mes parents loue une parcelle en fermage , il reste encore 4 ans de bail sur la parcelle. je rentre en formation pour m’installer par la suite dessus, que faire pour reprendre cette parcelle. Les agriculteur en bail actuellement ont t il le droit de faire des travaux dessus , nouveau fossés par exemple ??

Fatna
Fatna
juillet 13, 2021 4:14
Reply to  Romain

Bonjour,
Le bailleur a la possibilité de résilier le bail rural en cas de reprise du bail pour une exploitation du terrain par un descendant. La résiliation doit toutefois être notifiée au preneur par acte d’huissier.
En espérant que notre réponse vous sera utile.
L’équipe LegalPlace.

den
den
mars 25, 2021 6:38

bonjour,
je suis locataire de terre agricole en maraichage. La pompe d’irrigation est en panne, est ce au locataire de la changer de prendre en charge les frais ou est ce au propriétaire de le faire. je précise que sur mon bail est indiqué que les terres sont loués avec une installation d’irrigation et que de ce fait je paie un loyer plus élevé que les prix définis par l’état.
merci pour votre réponse
cordialement
edwige

Alissia
Éditeur
Alissia
juin 16, 2021 3:24
Reply to  den

Bonjour,
En réalité, tout dépend de la cause de la panne. Si celle-ci résulte d’une usure liée à une utilisation normale, ou encore d’un vice caché c’est au propriétaire de procéder à son changement. Dans les autres cas, vous devrez en supporter les frais.

En espérant avoir su répondre à vos interrogations, nous vous souhaitons bon courage dans votre démarche.
L’équipe LegalPlace

Breton
Breton
avril 6, 2021 9:25

Bonsoir,
Nous sommes agriculteurs et louons des terres depuis 18 ans. Le propriétaire veut renouveler le bail pour augmenter le prix du loyer. Il souhaite également passer par son notaire et nous oblige à payer les frais notariés (1700€). Je tourne la situation dans tous les sens et je ne vois pas où sont nos avantages. Doit-on payer des frais qui nous sont imposés ? Est-ce légal ?

En vous remerciant d’avance pour votre réponse.

Lina Dinari
Éditeur
avril 7, 2021 9:27
Reply to  Breton

Bonjour,
Le fermage peut être révisé à l’occasion du renouvellement du bail, mais son montant doit toutefois demeurer inférieur au loyer maxima fixé par arrêté préfectoral.
Les frais de notaire sont a priori partagés entre le bailleur et le locataire.
Nous espérons avoir su répondre à vos interrogations et vous souhaitons bon courage dans vos démarches.
L’équipe LegalPlace

lafitau denise
lafitau denise
avril 26, 2021 11:04

propriétaire de terres agricoles louées depuis1987 le locataire agé de 67ans ne paie pas et ne veut pas cesser le bail apres tant d années la terre lui appartient elle?

Fatna
Fatna
avril 27, 2021 9:53
Reply to  lafitau denise

Bonjour, Même si le bail dure depuis de longues années, le locataire ne devient en aucun cas propriétaire des terres qu’il loue. Il est donc tenu d’honorer le contrat de bail signé. Ainsi, conformément à l’article L 411-31 du Code rural et de la pêche maritime, il est possible pour un propriétaire de demander la résiliation du bail en cas de non paiement de fermage. Pour cela, il est nécessaire d’effectuer une mise en demeure à l’encontre du locataire. Il est donc recommandé de s’adresser directement à un huissier afin de pouvoir établir la mise en demeure. En espérant que… Lire la suite »

Thibaut
Thibaut
mai 19, 2021 12:02

Bonjour, je suis maraîcher sur une parcelle en fermage à une commune. Cette commune possède à côté de mes cultures un bâtiment contenant un appartement délabré non loué et des étables sont certaines non utilisées. Je souhaite louer une de ces deux parties pour installer un local de vente et de stockage. La commune ne souhaite pas de bail de 9 ans sur ces locaux pour pouvoir éventuellement valoriser le bâtiment entier. Quelles solutions y a t’il ? Un bien loué à une exploitation agricole à t’il obligatoirement dans un statut de bail rural, ou bien une location comme à… Lire la suite »

Fatna
Fatna
mai 26, 2021 2:55
Reply to  Thibaut

Bonjour, L’article L 411-1 du Code rural et de la pêche maritime définit le bail rural comme la mise à disposition d’un immeuble à usage agricole à titre onéreux en vue d’exercer une activité agricole. Les activités agricoles sont définies à l’article L 311-1 du même code. Ainsi, la commercialisation des produits est considérée comme une activité agricole. C’est pourquoi, le contrat de location d’une partie de cet immeuble à titre onéreux afin de commercialiser vos produits pourrait être considéré comme un bail rural. Cependant, votre situation étant particulière, nous vous conseillons tout de même de demander l’assistance d’un professionnel.… Lire la suite »

Christelle Blondeau
Christelle Blondeau
juin 11, 2021 10:27

Je suis prioritaire sur un terrain en location et mon concurrent a donner un prix 220€ alors que les prix réglementé sont entre 10€ et 125€ / ha.a t’il le droit de dépasser ces prix réglementés.

Fatna
Fatna
juin 15, 2021 11:43

Bonjour,
Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos avocats partenaires, par le biais de notre page contact : https://www.legalplace.fr/contact/
Pour cela, sélectionnez « Parler à un avocat » dans la section « Objet de votre demande », choisissez le produit concerné puis expliquez en détail votre situation dans la partie « Votre message ».
N’oubliez pas de préciser votre numéro de téléphone dans le corps du texte, afin d’être contacté plus rapidement.
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace.

le gall gislaine
le gall gislaine
juillet 4, 2021 8:00

En indivision avec les freres de mon mari décédé en 2009 ils louent des agricoles sans bal le notaire ne fait rien et moi je paye la taxe foncière que faire je n en peux plus

Fatna
Fatna
juillet 6, 2021 10:08

Bonjour,
Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos avocats partenaires, par le biais de notre page contact : https://www.legalplace.fr/contact/
Pour cela, sélectionnez « Parler à un avocat » dans la section « Objet de votre demande », choisissez le produit concerné puis expliquez en détail votre situation dans la partie « Votre message ».
N’oubliez pas de préciser votre numéro de téléphone dans le corps du texte, afin d’être contacté plus rapidement.
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace.

huet
huet
septembre 2, 2021 1:12

bonjour
je loue des terres agricoles à un fermier . le bail expire en novembre 2024. J; ai décidé de vendre mais le locataire n;a pas obtenu de pret Puis je vendre à quelqu’un d’autre et résilié le bail

Louise
Éditeur
Louise
mai 9, 2022 2:04
Reply to  huet

Bonjour,

Dans le cadre d’un bail rural, si le bailleur souhaite vendre les terres, le preneur est titulaire d’un droit de préemption. C’est-à-dire qu’il dispose d’un droit de priorité sur l’achat du bien par rapport aux autres acheteurs potentiels. Toutefois, concernant les modalité d’exercice de ce droit de préemption par le preneur si celui-ci attend l’obtention d’un prêt, nous vous invitons à prendre contact avec un avocat ou un notaire, qui saura vous renseigner.
En vous souhaitant une agréable journée.
L’équipe LegalPlace

DELALEUF
DELALEUF
octobre 13, 2021 9:51

Bonjour
est-il possible de louer une partie seulement d une parcelle agricole
la parcelle cadastrée est de 6hectares et j aurai besoin de 3000m2
je ne trouve pas de réponse à cette question
merci
cordialement

Mylene
Mylene
novembre 1, 2021 2:56

Bjr mon oncle à pris sa retraite ma tante à pris la succession des terres de ma mère qui ai décédé . Mon père reçoit le fermage chaque année environ 1200€ pr 8hectares aucun document . J ai juste demandé à mon oncle si il y avait 1 contrat du coup il veux me payer 3 ans de loyer et taxe foncière…es ce normal ?! C est trop bizarre quand pensez vous …j envisage de vendre car aider à payer la maison de retraite

Louise
Éditeur
Louise
mars 22, 2022 11:30
Reply to  Mylene

Bonjour,
Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec un avocat afin de bénéficier de conseils adaptés à votre situation personnelle.
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace

Marie-laure LAVENIER
Marie-laure LAVENIER
novembre 4, 2021 7:42

bonjour, je loue des terres agricoles en fermage, je viens de vendre une des parcelles, faut-il faire un avenant au bail ?
comment recalculer le montant du fermage pour les parcelles restantes ?
merci pour votre réponse

pascal ledy
pascal ledy
novembre 9, 2021 4:41

je suis locataire de terres agricoles avec un bail notarié de 11 années les reconductions suivantes seront elles toutes 9 ou 11 années sur le bail il n’y a rien de précisé. Merci de votre réponse

Najoie
Najoie
novembre 9, 2021 3:59
Reply to  pascal ledy

Bonjour,

Le bail rural est renouvelé par tacite reconduction tous les neuf ans.

En espérant que notre réponse vous sera utile,
L’équipe LegalPlace.

Gonnachon
Gonnachon
novembre 15, 2021 11:55

Bonjour,
Je souhaite mettre en fermage 12 Hectares de vigne dans le Languedoc, est – il possible de le faire sur une durée de 3 ans ?
Merci pour la réponse
Cordialement
Frédéric

Najoie
Najoie
novembre 15, 2021 5:54
Reply to  Gonnachon

Bonjour,

Le bail rural est conclu pour une durée minimale de 9 ans.
Cette durée minimale peut exceptionnellement être réduite pour les baux ruraux :

– Conclus par une société d’aménagement foncier et d’établissement rural
– Qui concernent une petite parcelle (d’une superficie inférieure à un seuil fixé par arrêté préfectoral)
– D’un an consentis temporairement en attendant d’installer un descendant: Enfant, petit-enfant, arrière petit-enfant

En espérant que notre réponse vous sera utile,
L’équipe LegalPlace

eric chabrillange
eric chabrillange
novembre 16, 2021 6:16

bonsoir je suis locataire de parcelle avec un bail msa le propriétaire m’a averti verbalement de sa volonté de faire élaguer les arbres en bordure intérieur de parcelle l’exploitant forestier a débuter les travaux sans me prévenir ou signer un accord de passage sur les terres que je loue il a laisser les arbres branches non rangé pendant 6 mois au moins après de difficile discutions j’ai réussi a faire rassembler les arbres et branche en tas mais lors de ces travaux des rigoles et ancien drainage on été endommage et les tas sont toujours présent sur les parcelle j’ai… Lire la suite »

Cyrine
Éditeur
Cyrine
avril 29, 2022 10:19

Bonjour,

Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec un avocat afin de bénéficier de conseils adaptés à votre situation personnelle.

En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace

létard
létard
novembre 17, 2021 9:15

bonjour,
notre père est décédé et nous nous apercevons en régularisant la situation que le renouvellement des baux concernant les terres agricoles n’ont pas été renouvelés,
nous ne rencontrons pas de problèmes avec les locataires en place.
Si toutefois, nous devions vendre, un jour ces terres pour assurer un confort de vie à notre Maman, cette situation entrainerait-elle des difficultés aussi bien pour le locataire que pour le propriétaire?
Dans l’attente de vous lire et avec nos remerciements,
recevez nos salutations distinguées.

Louise
Éditeur
Louise
mai 13, 2022 10:44
Reply to  létard

Bonjour,

Votre situation est complexe et nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec un avocat afin de bénéficier de conseils adaptés à votre situation personnelle.
En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace

DESMORTREUX
DESMORTREUX
novembre 18, 2021 1:43

Bonjour, le prix d’un herbage sans eau ou d’un herbage avec batiment et eau est il loué au même tarif ?

Louise
Éditeur
Louise
mars 10, 2022 11:18
Reply to  DESMORTREUX

Bonjour,

Il existe un indice des fermages pour fixer le montant des loyers des terres nues et des bâtiments d’exploitation dans l’agriculture. De ce fait, nous vous invitons à prendre en compte cet indice pour calculer le prix du bien loué. Au regard de cet indice, il est possible qu’un herbage avec batiment et eau soit loué plus cher qu’un herbage sans eau eu égard à la prestation fournie.
En espérant avoir su répondre à vos interrogations?
L’équipe LegalPlace

Jerome
Jerome
janvier 17, 2022 2:27

Bonjour,

Je possède un terrain agricole actuellement loué en bail à ferme,
la personne louant celui ci depuis 18ans est passé d’exploitant seul à GAEC depuis 3ans.
Est on obligé de resigner un bail si ce n’est plus à la personne seul?
Cette personne étant proche de la retraite, cela signifie t’il que je devrait obligatoirement louer le terrain par la suite à la GAEC?

Merci de vos réponses

Cordialement

Louise
Éditeur
Louise
janvier 18, 2022 11:35
Reply to  Jerome

Bonjour, Si un agriculteur devient membre d’une société d’exploitation agricole et met son bail au service de cette société d’exploitation, il y a quelques formalités à respecter. Dans tous les cas, le preneur reste le seul titulaire du bail et doit continuer d’exécuter ces obligations à ce titre. Dans le cas où le preneur, souhaite mettre son bail à destination d’un GAEC, il peut mettre à disposition tout ou partie des biens dont il est locataire. Pour ce faire, il doit informer son bailleur par lettre recommandée avec accusé de réception et aucune mention particulière n’est attendue. La durée de… Lire la suite »

BRODIER Julien
BRODIER Julien
janvier 28, 2022 5:04

Bonjour,
Lors de la conclusion d’un bail rural à 18 ans, le loyer défini doit être dans les limites de l’arrêté préfectoral du département fixant le statut du fermage.
Au renouvellement de ce bail pour une ou plusieurs périodes successives de 9 ans, le loyer peut-il rester sur cette première base de 18 ans?
Doit-il être fixé, au contraire, dans les limites d’un bail d’une durée de 9 ans?
Merci par avance de bien vouloir m’aider.

Najoie
Najoie
janvier 31, 2022 3:31
Reply to  BRODIER Julien

Bonjour,

Votre situation nécessite l’avis d’un professionnel.
Nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos avocats partenaires, par le biais de notre page contact : https://www.legalplace.fr/contact/
Pour cela, sélectionnez « Parler à un avocat » dans la section « Objet de votre demande », choisissez le produit concerné puis expliquez en détail votre situation dans la partie « Votre message ».
N’oubliez pas de préciser votre numéro de téléphone dans le corps du texte, afin d’être contacté plus rapidement.

En vous souhaitant une belle journée,
L’équipe LegalPlace

Rédigé par

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

CRÉER UNE MICRO-ENTREPRISE