Skip to content

Un bail professionnel dérogatoire (courte durée) est-il possible ?

Un bail professionnel dérogatoire (courte durée) est-il possible ?

Le bail précaire, ou bail dérogatoire, permet au locataire et au bailleur de déroger au régime du bail commercial (dits baux 3-6-9), mais pas de déroger au régime du bail professionnel en raison de sa durée incompressible de 6 ans.

 

Conditions nécessaires à l’établissement d’un bail précaire

Grâce au bail précaire, le locataire exploitant son fonds de commerce ou son fonds artisanal dans les locaux loués, pourra choisir de ne pas bénéficier du régime très protecteur des baux commerciaux, notamment en ce qui concerne la longue durée, le droit au renouvellement ou le droit à une indemnité d’éviction en cas de congé.

Pour être soumis au bail précaire, il faut toutefois que le contrat de location respecte certaines conditions :

  • la durée totale du bail (ou des baux successivement renouvelés avec le même locataire) ne devra pas excéder 3 ans ;
  • les parties au bail (bailleur et locataire) devront clairement avoir exprimer leur intention de ne pas être soumis au statut des baux commerciaux en stipulant une clause explicite en ce sens dans leur contrat de bail ;
  • le bail précaire devra être conclu lors de l’entrée du locataire dans les lieux loués (et pas en cours de bail) ;
  • le bail précaire ne devra pas être conclu à la suite d’un bail commercial avec le même locataire.

Le locataire pourra ainsi souscrire un bail précaire pour exercer une activité commerciale saisonnière.

La durée incompressible du bail professionnel

Contrairement au bail commercial, le bail professionnel est soumis à un régime légal plus souple et moins protecteur du locataire. Ainsi, l’encadrement de la durée du bail professionnel et de ses conditions de renouvellement est bien moins contraignant qu’en ce qui concerne les baux commerciaux.

Le bail professionnel est conclu pour une durée minimale de 6 ans, conformément à l’article 57A de la loi du 23 décembre 1986. A l’arrivée du terme, il est tacitement reconduit pour une durée identique. Cependant cette durée ne peut en aucun cas être réduite.

En effet, le bail professionnel sert à la location d’un bien immobilier pour l’exercice d’une activité exclusivement professionnelle, le plus souvent celle de profession libérale. Or son intérêt même, réside dans la stabilité qu’il offre au bailleur et au locataire, cette stabilité étant par nature incompatible avec l’inconstance du bail précaire.

Avantages du bail précaire pour le locataire

La faible durée du bail précaire représente un gros avantage pour les entrepreneurs qui lancent leur entreprise sans savoir si celle-ci durera réellement.

Cette solution leur permet ainsi de limiter les risques en ne s’engageant que pour une durée réduite. En cas de mauvais chiffres, l’entrepreneur pourra quitter les lieux à l’expiration du contrat.

A l’inverse, l’entrepreneur pourra aussi partir en cas de changement d’activité ou en cas de déménagement dans des locaux plus grands (dû à une augmentation du chiffre d’affaires et des effectifs par exemple).

Bail professionnel gratuit à imprimer

Avantages du bail précaire pour le bailleur

Lors de la signature d’un bail précaire, le locataire perd son droit au renouvellement une fois la durée du bail écoulée : cela représente donc un avantage majeur pour le propriétaire qui ne sera pas obligé de lui verser d’indemnité d’éviction en cas de refus de renouvellement du bail (contrairement au cas du bail commercial classique).

Autre avantage pour le bailleur : le locataire qui souhaite résilier un bail précaire doit respecter la durée initialement prévue au sein du contrat de bail, contrairement au bail commercial. A défaut, il devra payer les loyers qu’il doit jusqu’à la fin du bail dérogatoire.

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
thierry
thierry
novembre 22, 2017 10:59

bonjour,
je desire ceder mon cabinet dentaire avec un bail precaire afin de recuperer mon local assez rapidement.2 questions:si je decede durant la duree du bail ,mon locataire est il protege par le bail afin que des heritiers ne recuperent pas prematurement le local?autre question:si mon locataire decide de demenager avt les 3 ans ,peux t on prevoir une clause entre les 2 parties le prevoyant?merci de votre reponse

soudans
soudans
décembre 26, 2018 9:10

Bonjour J’ai 2 questions: – je suis propriétaire et je donne en location un bureau à temps partiel (2 jours) pour lequel j’ai fait un bail dérogatoire de 3 mois. Un nouveau locataire se présente pour occuper les 3 autres jours de la semaine. J’aimerais alors mettre un place un loyer variable, à chaque renouvellement du bail dérogatoire, en fonction du nombre d’occupants dans le bureau. Concrètement ici, à l’issue des 3 mois de ce premier bail, je souhaiterai en signer un nouveau avec mon locataire déjà en place mais en modifiant les conditions de durée et le montant du… Lire la suite »

MESBAHI
MESBAHI
avril 27, 2020 5:08

merci infiniment, meilleur methode,simple et très très rentable.

Helene Mathurel
Helene Mathurel
juillet 15, 2020 12:18

Bonjour,

En tant que professionnelle libérale puis je avoir un bail précaire avec le propriétaire de mon lieu de travail?
Je vois surtout que c’est pour un local commercial, hors moi ce n’est pas du commerce
Pouvez vous m’éclairer ?

Merci d’avance

Alissia Buland
Éditeur
Alissia Buland
juillet 15, 2020 5:15

Bonjour,
En effet, le bail dérogatoire (précaire) est un contrat de location de locaux commerciaux, artisanaux ou industriels conclut pour une durée totale maximale de 3 ans. Les personnes exerçant une activité libérale ne peuvent en bénéficier. Ces dernières doivent plutôt s’orienter vers un bail professionnel.
En espérant avoir su répondre à vos interrogations, nous vous souhaitons bon courage dans vos démarches.
L’équipe LegalPlace

Helene Mathurel
Helene Mathurel
juillet 15, 2020 5:23
Reply to  Alissia Buland

Merci pour votre réponse.

Cordialement