Skip to content

Créer un business plan complet et convaincant

Dernière mise à jour le 19/07/2023

Créer un business plan est une étape importante lors de la création d’une société.  En effet, il s’agit d’établir par écrit le projet de création ou de reprise d’entreprise.

Le business plan permet ainsi à l’entrepreneur de concrétiser et structurer son projet.

Grâce à ce document, vous parviendrez à convaincre d’éventuels partenaires et fournisseurs de vous accompagner dans la réalisation de votre projet.

Pourquoi créer un business plan ?

L’établissement d’un business plan fait partie des étapes de création d’une entreprise. Il s’agit de l’étape qui suit l’étude de marché et le choix de la forme juridique.

Ce document synthétise le projet de création ou de reprise de l’entreprise.

Il doit notamment contenir les informations relatives :

  • Aux produits et/ou services proposés ;
  • A la concurrence ;
  • Aux besoins financiers.
Bon à savoir : Une fois le business plan conçu, il n’est pas exclu que le porteur du projet décide de ne pas donner suite ou qu’il soit amené à changer de modèle économique.

Créer un business plan est indispensable car il permet d’avoir une idée du projet de création ou reprise d’entreprise.

Ainsi, le business plan de répondre à plusieurs objectifs tels que :

  • Comprendre rapidement de quoi il s’agit : le document présenté informe le destinataire sur les besoins répondus par le produit ou le service proposé ;
  • Connaître l’origine du projet : il est important pour n’importe quel partenaire de connaître de manière détaillée l’équipe fondatrice et leurs motivations. Pour pouvoir se projeter, le destinataire aura également besoin de connaître les atouts du produit ou service ainsi que les objectifs fixés pour mener le projet à son terme ;
  • Evaluer la valeur et le sérieux de la proposition : le document comprend une évaluation des financements nécessaires au démarrage et au fonctionnement de l’entreprise afin de démontrer la cohérence, la rentabilité et la viabilité du projet.
A noter : Avant de se lancer dans la création d’une entreprise, il peut s’avérer judicieux de réaliser une analyse PESTEL. Créé par le professeur Aguilar d’Havard, cet outil permet d’analyser les perspectives d’avenir d’une entreprise, ainsi que ses forces et ses faiblesses. Elle peut donc aisément venir compléter un business plan.

Comment construire un business plan ?

Pour réussir son projet entrepreneurial, il est nécessaire de bien rédiger son business plan. L’entrepreneur doit ainsi suivre les étapes suivantes pour l’établissement du business plan :

  1. Rédiger un executive summary ;
  2. Présenter l’équipe fondatrice du projet ;
  3. Présenter les objectifs, atouts et valeurs du projet ;
  4. Développer le volet économique du projet ;
  5. Développer le volet financier du projet ;
  6. Indiquer le statut juridique choisi.

comment réussir son business plan

Etape n°1 : Rédiger un executive summary

L’executive summary est la première partie du business plan. Il s’agit, dans cette partie, de présenter de manière synthétique et concise le projet de création ou de reprise d’entreprise.

La présentation du projet doit être brève mais percutante afin de donner envie au lecteur de poursuivre la lecture du document. Le projet doit ainsi être expliqué et résumé en une ou deux pages maximum.

Etape n°2 : Présenter l’équipe à l’origine du projet

Le business plan doit présenter le porteur de projet ou l’équipe fondatrice. Il est nécessaire de détailler le profil de chacun des fondateurs en présentant leur formation, parcours ainsi que leurs compétences. Il convient également de préciser le rôle que tiendra chacun lors de la création de l’entreprise.

Par ailleurs, il s’agit de mettre en avant la complémentarité de chaque membre ainsi que leurs motivations.

A noter : Il est possible de préciser quelle personne sera le représentant légal et le dirigeant de l’entreprise.

Etape n°3 : Présentation des objectifs, atouts et valeurs

Dans cette étape, l’entrepreneur doit présenter le contexte général du projet de création ou de reprise d’entreprise.

Il doit notamment décrire les motivations et les raisons pour lesquelles il a décidé de monter ce projet.

De plus, il est nécessaire de développer les objectifs et les valeurs de ce projet.

Etape n°4 : Développer le volet économique et commercial

Il s’agit ici de démontrer la rentabilité et la viabilité du projet entrepreneurial. Cette étape est donc cruciale et ne doit pas être négligée.

Plus concrètement, l’entrepreneur doit présenter l’étude de marché, le business model ainsi que la stratégie commerciale et marketing.

L’étude de marché

Il est nécessaire de réaliser une étude de marché avant la création d’une entreprise. En effet, cela permet de s’assurer de la rentabilité du projet.

Pour bien mener à bien l’étude de marché, le créateur ou repreneur d’entreprise doit suivre les étapes suivantes :

  1. Définir le marché de façon globale : le futur entrepreneur analyse le marché concerné en étudiant les acteurs actuels du marché, les produits et services déjà proposés ainsi les évolutions possibles de ce marché ;
  2. Analyser la demande : il s’agit ici d’étudier la part des futurs clients et utilisateurs potentiels ainsi que l’évolution de leurs comportements d’achat ;
  3. Analyser l’offre : cette étape est consacrée à l’étude des concurrents ainsi que des produits et services déjà proposés sur le marché ;
  4.  Etudier l’environnement du marché concerné : pour compléter le business plan, il est nécessaire d’identifier les facteurs externes tels que le contexte économique, social ou écologique du marché.

Le business model

Le modèle économique ou business model est un document dans lequel l’entrepreneur développe les moyens utilisés pour atteindre les objectifs.

Le modèle économique permet ainsi aux futurs et partenaires d’avoir une idée claire sur le projet.

La stratégie commerciale et marketing

La stratégie commerciale et marketing doit être développée dans le business plan. Il s’agit ainsi de lister les moyens mis en œuvre pour réaliser les objectifs.

Pour bien définir votre stratégie, vous pouvez vous aider de la méthode du « mix marketing » (ou méthode des 4P) :

  • Définir le produit : il peut être défini de manière traditionnelle, c’est-à-dire ce que l’on vend aux clients, ou de manière commerciale, c’est-à-dire considérer le produit comme un moyen de répondre aux besoins et aux attentes du client (Product) ;
  • Définir le prix : le prix doit être présenté en fonction du positionnement choisi. Le coût doit être calculé en fonction de la marge souhaitée tout en restant en adéquation avec sa politique commerciale (Price) ;
  • Définir la politique de distribution : il s’agit ici d’expliquer les moyens de production et de distribution afin d’acheminer le produit ou service proposé (Place) ;
  • Définir la politique de communication : une stratégie est pensée pour définir l’image de la marque afin de rendre le produit ou service plus visible et attrayant (Promotion).
Attention: le business plan, comme le business plan d’une boulangerie par exemple, est un document stratégique et comme tel, il doit être mis à jour au fur et à mesure de l’avancement du projet et des résultats obtenus.

Etape n°5 : Le volet financier du business plan

La partie financière du business plan est une étape importante. Cette étape permet à l’entrepreneur d’anticiper et d’évaluer les besoins financiers pour le développement du projet. Cela permet notamment de dresser les tableaux financiers, le plan de trésorerie ou encore le compte de résultat prévisionnel.

Bon à savoir : Il est également primordial pour l’entrepreneur de réaliser un plan financier pour la création d’entreprise. Ce dernier lui permettra notamment  de vérifier l’équilibre entre les ressources dont il dispose et les besoins à prévoir, quelle que soit la forme juridique choisie.

Plus précisément, le volet financier a pour objectif de présenter une analyse comptable complète sur 3 ans.

Il se présente sous la forme de plans et de tableaux :

  • Un tableau sur le plan de financement initial : indiquer les capitaux mobilisables pour lancer le projet dans les meilleures conditions possibles (dépenses d’établissement, besoins en fonds de roulement (BFR), capacité d’autofinancement (CAF), investissements) ;
  • Un tableau sur le chiffre d’affaires projeté : cela permet d’établir une estimation du nombre de ventes et de comparer ce chiffre aux coûts de création et de fonctionnement de l’entreprise (coût de fabrication ou de fourniture d’un service, location d’un local, rémunération des salariés etc.) ;
  • Un plan sur le seuil de rentabilité : correspond au chiffre d’affaires minimum pour que l’entreprise puisse être rentable. Pour le calculer, il faut prendre en compte le chiffre d’affaires prévisionnel, les charges fixes et variables. Le “point mort” renvoie, quant à lui, au nombre de jours d’activité nécessaire pour que l’activité soit rentable ;
  • Un compte de résultat pour les 3 premières années : il met en valeur le résultat net comptable et permet d’évaluer la capacité d’investissement du futur entrepreneur ;
  • Un plan de trésorerie sur 12 mois : ce plan fait le point sur la trésorerie de fin de période et le capital restant ;
  • Un tableau sur les crédits empruntés à l’occasion de la constitution et du fonctionnement de l’entreprise.
A noter : Il est recommandé de recourir à un expert-comptable pour valider le chiffre d’affaires prévisionnel et avoir son avis professionnel.

Etape n°6 : Le statut juridique de l’entreprise

La dernière étape du business plan est le choix du statut juridique de l’entreprise. Il s’agit de déterminer le régime juridique qui sera appliqué pour l’exercice de l’activité. Selon le statut juridique choisi, l’entrepreneur sera soumis à un régime fiscal et social particulier.

Ainsi, les éléments suivants doivent être indiqués dans la partie juridique du business plan :

  • Statut juridique de l’entreprise (société ou entreprise individuelle). Il dépend de plusieurs facteurs tels que le nombre d’associés ou encore l’ampleur du projet ;
  • Capital social (le montant et la répartition) ;
  • Régime d’imposition des bénéfices ;
  • Calendrier de création ;
  • Modalités de direction ;
  • Modalités de sortie de l’entreprise.
🔎 Zoom : Pour réaliser un business plan conforme, voici un modèle de business plan respectant les étapes susvisée. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à créer votre entreprise. Pour ce faire, vous pouvez solliciter les professionnels de LegalPlace pour la création de votre entreprise. Il vous suffit de répondre à un questionnaire en ligne, et de transmettre les pièces justificatives requises.

La vidéo ci-dessous vous permettra de bien comprendre comment créer un business plan :

Quelles astuces pour bien réussir un business plan ?

Pour convaincre de potentiels partenaires et fournisseurs de vous suivre dans la réalisation de votre projet, il est important de veiller à respecter certains principes de forme et de fond.

Les principes de forme

S’agissant de la présentation globale du dossier, il doit contenir un plan clair et pertinent. Le document doit être soigné et attirant, tant au niveau du texte qu’au niveau du visuel, pour inciter à la lecture. Il ne doit pas être trop long : le nombre de pages moyen se situe entre 10 et 20.

Concernant les informations détaillées, le business plan doit présenter les informations importantes de manière claire et transparente.

A cette fin, il faut éviter de dissimuler ou de modifier des informations primordiales. Il faut également penser à adapter la présentation du business plan en fonction du destinataire. A titre d’exemple, si le document est présenté à des investisseurs, l’accent doit être mis sur le retour sur investissement qu’ils peuvent potentiellement réaliser en investissant dans l’entreprise.

Enfin, le business plan doit refléter la cohérence du projet. Même s’il n’existe pas de règles strictes, certaines parties sont obligatoires. C’est le cas pour la synthèse au début du document et la présentation du projet et de l’équipe.

Les principes de fond

Au-delà du formalisme, la réussite d’un business plan dépend aussi de plusieurs principes de fond :

  • Valoriser les compétences d’équipe ;
  • Souligner le fait que le produit ou service apporte une réelle valeur ajoutée pour le client ;
  • Établir un projet réaliste ;
  • Ne pas oublier d’exposer les risques et les difficultés du projet en rassurant votre auditoire sur les points soulevés ;
  • Réaliser une présentation claire mais compréhensible par tous et pas seulement des professionnels du domaine ;
  • Effectuer une présentation synthétique ;
  • Des chiffres justifiés permettent de garantir la fiabilité de l’information donnée au public ;
  • Ajouter une synthèse pour garantir l’accessibilité la plus totale du document.

FAQ

Quelles sont les étapes d'un business plan ?

Pour créer un business plan, il faut d'abord élaborer un executive summary. Après, il faut présenter l'équipe du projet. Ensuite, vient la présentation des objectifs, atouts et valeurs du projet. Puis, il s'agit de développer d'une part le volet économique et d'autre part le volet financier du projet. Enfin, il faut choisir et indiquer le statut juridique.

Quelle est la différence entre un business plan et une étude de marché ?

Le business plan inclut en général une synthèse de l'étude de marché. Un business plan est un document qui permet à l’entrepreneur de présenter son projet de manière synthétique. L'étude de marché, de son côté, désigne est un document qui permet d’analyser l’offre et la demande sur un marché donné

Quel est le coût d'un business plan ?

Il est possible de trouver un nombre assez important de modèle de business gratuit en ligne. Certaines plateformes et applications permettent de construire son business plan sans engendrer de frais supplémentaires. Si vous vous adressez à des professionnels, tels que des experts-comptables, cela peut également engendrer d'autres frais

Créer mon entrepriseCréer mon entreprise

Co-fondateur LegalPlace, Mehdi est diplômé du magistère DJCE et avocat. Il a exercé plus de 12 ans au sein de cabinets anglo-saxons et français en droit des sociétés, fusions-acquisition et capital investissement.

Dernière mise à jour le 19/07/2023

S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Paul
Paul
octobre 2, 2020 9:16

Il y aussi https://modelesdebusinessplan.com qui propose plus de 150 modèles de business plan, par secteur (Restaurant, Salle de Sport, eCommerce etc)

Antony Chou
Antony Chou
octobre 5, 2020 9:56
Répondre à  Paul

Merci pour cet information, nous y jetterons un coup d’oeil !

L’Equipe LegalPlace

Rédigé par

Co-fondateur LegalPlace, Mehdi est diplômé du magistère DJCE et avocat. Il a exercé plus de 12 ans au sein de cabinets anglo-saxons et français en droit des sociétés, fusions-acquisition et capital investissement.