Skip to content

Faire une étude de marché avant de créer son entreprise

Faire une étude de marché avant de créer son entreprise

L’étude de marché avant la création d’une entreprise est une étape incontournable qui revêt une importance particulière pour la mise en œuvre du projet. En effet, elle permet avant tout d’évaluer sa rentabilité et de valider l’idée. L’étude de marché porte principalement sur :

  • Le marché cible ;
  • La demande ;
  • L’offre ;
  • L’environnement.

Qu’est-ce qu’une étude de marché ?

L’étude de marché désigne l’analyse des cibles d’une entreprise. À ce titre, il s’agit de recueillir des informations pertinentes pour cerner les composantes du marché sur lequel l’entreprise prévoit de se lancer.

L’étude de marché n’est pas obligatoire, mais idéalement, elle doit être effectuée avant d’entamer les démarches juridiques. Par ailleurs, cette analyse n’est pas définitive et peut être renouvelée afin d’adapter au mieux l’offre pour qu’elle puisse répondre à la demande.

Ainsi, une étude de marché répond à plusieurs objectifs, entre autres :

  • Connaître le marché ciblé ;
  • Estimer sa taille ;
  • Contribuer à définir la stratégie marketing ;
  • Réunir des données utiles pour les prévisions de ventes.

Il existe plusieurs types d’étude de marché. L’analyse sectorielle en fait notamment partie. Il s’agit de l’étude d’une branche bien définie. Elle n’est pas réalisée pour répondre aux besoins d’une entreprise spécifique. Compte tenu du budget relativement réduit, ce type d’étude de marché se limite à une analyse documentaire ciblée et les questionnaires en sont exclus. Les études sectorielles sont réalisées par des entités officielles et les résultats sont disponibles à la vente.

Bon à savoir : l’étude de marché est indispensable pour créer le business plan.

Étude qualitative

L’étude qualitative est effectuée auprès d’un panel représentatif des cibles. Elle vise essentiellement à comprendre, avec le plus de précision, les comportements des consommateurs (leurs intentions, leurs motivations, etc.). Une étude qualitative peut aussi être menée pour identifier leurs attentes par rapport à un produit donné.

Comme l’analyse quantitative, elle est basée sur un sondage. Cependant, c’est le discours qui est étudié en détail. Ainsi, pour l’élaboration des questionnaires, il est primordial de rédiger des questions qui permettent au répondant d’argumenter et de s’exprimer plus librement. L’utilisation de questions fermées n’étant pas recommandée. Généralement, les outils utilisés pour une étude qualitative sont les entretiens de groupe ou individuels.

Le focus group sert surtout à identifier les ressentis des consommateurs. Composé de 6 à 8 individus, le groupe est conduit suivant un guide d’entretien préétabli. Durant les rencontres, les consommateurs sont invités à exprimer leurs ressentis face à un sujet donné. Il peut s’agir d’un produit, mais aussi d’un service, d’une marque.

Les interactions sont vivement encouragées, car elles peuvent enrichir l’analyse. Le focus group peut notamment être utilisé pour tester un packaging ou l’image d’une marque. Ce type d’entretien peut également servir à mesurer l’impact d’un concept (ouvrir un camping dédié au troisième âge par exemple).

Quant aux entretiens individuels, ils peuvent être réalisés de différentes manières auprès d’un échantillon représentatif. Que ce soit par Internet, par téléphone ou directement en face-à-face, ils permettent de traiter des thèmes plus profonds, voire épineux et personnels. Par exemple, l’entretien individuel peut aider à évaluer la somme qu’un consommateur est prêt à payer pour un nouveau produit en prenant en compte ses revenus mensuels.

Étude quantitative

L’étude quantitative est une enquête qui permet de disposer de données chiffrées pouvant être utilisées à des fins statistiques. Elle offre la possibilité de collecter des informations sur les comportements ou les avis d’un échantillon représentatif. Celles-ci serviront à améliorer un produit ou un service destiné à la vente.

Contrairement à l’étude qualitative, elle porte sur davantage de personnes. Les entretiens peuvent se dérouler dans la rue, dans les centres commerciaux ou encore sur le Web.

L’étude quantitative est réalisée sur la base de questionnaires établis avec des questions simples, courtes et auxquelles il est facile de répondre. Les réponses attendues peuvent être limitées à « oui / non ». Elles donnent lieu à des résultats chiffrés qui intègrent des pourcentages. À titre d’exemple : 30 % des consommateurs sont « pour » consommer de la viande crue dans leur sandwich.

Bon à savoir : avec l’avènement d’Internet, de plus en plus d’études quantitatives sont réalisées en ligne.

Quelles sont les 4 étapes clés de l’étude de marché avant la création d’une entreprise ?

Les 4 étapes clés de l’étude de marché avant la création d’une entreprise reposent sur l’analyse :

  • De la demande ;
  • De l’offre ;
  • Du contexte actuel du marché ;
  • Financière.

Analyse de la demande

L’analyse de la demande porte sur les prospects. Il s’agit d’évaluer le potentiel économique du marché ciblé. L’analyse peut être structurée autour des points suivants :

  • La taille du marché ;
  • Sa croissance ;
  • Les spécificités des clients potentiels.

Pour une analyse de la demande complète, il faut répondre à certaines questions de base. Ces dernières portent notamment sur le(s) :

  • Nombre de clients ou leur localisation ;
  • Profil (budget consacré, fréquence d’achat, lieux d’achat privilégiés) ;
  • Attentes et motivations (critères d’achat, niveau de satisfaction).
À noter : une analyse de la demande efficace doit également considérer les changements dans le temps.

Analyse de l’offre

L’analyse de l’offre correspond à l’étude des produits et services mis en vente par la concurrence. Concrètement, il s’agit d’identifier les prestations déjà présentes sur le marché. Cette étape permet d’aborder les questions suivantes :

  • Le nombre d’offres disponibles ;
  • Leurs caractéristiques (prix, qualité ou service après-vente).
Bon à savoir : l’analyse de l’offre peut servir à définir l’avantage concurrentiel.

Analyse du contexte actuel du marché

L’analyse du contexte actuel du marché permet de disposer d’informations pertinentes sur sa taille, son potentiel, les tendances ou les différents acteurs qui évoluent.

Concurrence

La concurrence est l’un des facteurs-clés du marché. Elle englobe l’ensemble des entreprises qui sont déjà présentes dans le secteur d’activité envisagé. Il est nécessaire de les identifier en prenant soin de différencier les concurrents directs et indirects. L’objectif principal est d’évaluer leurs parts de marché ou leurs objectifs. Cette étape est nécessaire pour améliorer le positionnement de l’entreprise ou pour concevoir une offre compétitive.

Par ailleurs, l’analyse de la concurrence permet de dresser un profil précis des entreprises présentes sur le marché. Cette étape est cruciale pour connaître leur stratégie de développement ainsi que leurs forces et leurs faiblesses.

En outre, grâce à cette analyse, il est possible d’obtenir un aperçu de l’évolution de la concurrence, notamment au niveau du nombre. Toutes ces informations contribuent assurément à l’élaboration d’une stratégie plus adaptée et plus performante.

Avantages et inconvénients

Analyser le contexte actuel du marché est essentiel dans le cadre de la création d’une entreprise. En effet, cette étape permet de mettre au point un concept qui répond aux besoins immédiats du marché. Par exemple, il peut être intéressant de créer une entreprise agricole dans un contexte de crise alimentaire. De plus, les agriculteurs peuvent prétendre à différentes subventions.

Toutefois, cette analyse ne doit pas être limitative. En effet, la situation peut évoluer. Il convient donc de considérer tous les scénarios possibles.

Pourcentage de réussite

Le pourcentage de réussite des entreprises du secteur visé représente une donnée intéressante pour le porteur de projet. En effet, il permet d’évaluer les facteurs de risques et de réfléchir sur les dispositions à prendre.

En guise d’illustration, si le porteur de projet envisage de créer une start-up, il doit connaître le nombre d’entreprises qui sont parvenues à passer le cap des 3 ans d’activité. Il peut revoir son projet et choisir un secteur plus prometteur en fonction de l’information obtenue.

Analyse financière

L’analyse financière permet de mesurer la rentabilité du projet d’entreprise, mais également son potentiel économique. Cet outil aide à la décision afin de réaliser des projections du chiffre d’affaires de l’entreprise et des charges prévisionnelles. Parmi les dépenses figurent les divers frais d’installation et d’exploitation.

Cette analyse financière doit permettre d’estimer les besoins en capitaux de l’entreprise autant pour sa phase de démarrage que pour son exploitation. L’intérêt étant de disposer de données qui reflètent la capacité globale de créer des revenus.

Parallèlement, ces prévisions permettront d’identifier les besoins de financement. Lorsque ces derniers sont importants, investir à plusieurs peut s’avérer utile. Enfin, les résultats de cette analyse sont susceptibles d’influer sur le choix du statut juridique de l’entreprise.

Bon à savoir : l’analyse financière n’est pas obligatoire, mais elle est très utile, particulièrement pour les demandes de financement auprès des banques. Il est important de rédiger un rapport pour exploiter aisément les résultats des recherches avant de passer à la rédaction du business plan.

Pourquoi faire une étude de marché avant la création de l’entreprise ?

Faire une étude de marché avant la création d’une entreprise présente de nombreux avantages. Cette démarche permet avant tout de s’assurer du bien-fondé de l’idée de départ. Grâce aux informations sur les prospects ou les concurrents, des améliorations pourront être apportées à l’offre commerciale.

Par ailleurs, l’étude de marché est efficace pour identifier un avantage concurrentiel qui permettra de se démarquer.

Pour le bon fonctionnement de votre société

L’étude de marché avant la création d’une entreprise est cruciale pour la réussite du projet. En effet, une analyse précise permet de disposer d’informations de base qui permettront d’adapter l’idée d’entreprise aux besoins réels du marché.

Il s’agit d’un atout non négligeable pour le développement des activités. Enfin, c’est un outil indispensable pour élaborer des stratégies efficaces et s’assurer de la réussite du projet.

Pour convaincre les investisseurs

L’étude de marché est une base d’informations souvent requise par les investisseurs. En effet, elle contient des données qui peuvent renforcer la pertinence d’un projet d’entreprise. Généralement, les investisseurs consentent à octroyer un financement dès lors qu’il est prouvé que l’activité est rentable et qu’elle répond aux besoins des consommateurs.

Comment rédiger l’étude de marché avant la création d’entreprise ?

La faire soi-même

L’étude de marché peut être réalisée par le porteur de projet lui-même. Cette option est avantageuse pour les entrepreneurs qui ne disposent pas d’un budget suffisant pour faire appel à des organismes indépendants.

Bon à savoir : ceux qui ne possèdent pas les compétences nécessaires peuvent demander un appui technique. En effet, différents organismes d’aides à la création d’entreprise peuvent les soutenir dans leur projet. Par ailleurs, de nombreux modèles gratuits sont aussi disponibles en ligne.

Faire appel à un spécialiste marketing

Pour bénéficier d’une étude de marché de qualité, il est préférable de faire appel à un spécialiste marketing. Grâce à ses compétences en matière de prospection de marché, il sera à même de fournir un dossier plus précis.Créez votre entrepriseCréez votre entreprise

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments