Skip to content

Devenir livreur de colis

Devenir livreur de colis

Devenir livreur de colis attire de plus en plus de personnes. C’est une profession en pleine expansion, notamment du fait de l’augmentation accrue des achats de biens en ligne et de la diversification des moyens de déplacement. Il est important de savoir comment accéder à ce métier, qui peut s’exercer notamment en tant que livreur indépendant. Vous trouverez toutes les informations nécessaires dans cet article.

Qu’est-ce qu’un livreur de colis ?

Ce métier consiste à transporter des biens et assurer leur bon acheminement jusqu’à leur destination. Le livreur doit s’assurer que les colis sont reçus en bon état. Généralement, au moment de la livraison, le client vérifie l’état du colis et signe un document attestant de sa bonne réception. S’il arrive en mauvais état, l’acheteur peut refuser de le prendre.

Bon à savoir : La différence avec les livreurs Uber eats, deliveroo, just eat, etc réside dans le fait que le livreur de colis ne livre pas de commande alimentaire.

Le livreur de colis salarié

En quoi consiste le métier en tant que salarié ?

Le livreur peut travailler en tant que salarié pour une entreprise spécialisée dans la livraison de biens à des particuliers ou des professionnels comme Amazon ou Chronopost. Chaque jour, il a une liste de marchandises à livrer dans un ordre à respecter et un périmètre donné. Généralement, il débute au SMIC mais des possibilités d’évolution de carrière existent.

Bon à savoir : Un certain nombre de règles doivent être respectées à cause de la crise de la Covid19. Ainsi, les livraisons de colis doivent se faire en priorité dans les boîtes aux lettres par exemple.

Comment devenir livreur de colis pour une entreprise ?

Aucun diplôme n’est requis pour être livreur de colis au sein d’une société. Toutefois, il faut être en possession d’un permis de conduire qui correspond au type de véhicule utilisé.

À noter : Pour certains types de marchandises, des qualifications spécifiques peuvent être requises.

Des formations existent et permettent d’augmenter ses chances d’être recruté :

  • FIMO (Formation Initiale Minimum Obligatoire) ;
  • CFP (certificat de formation professionnelle) conducteur de marchandises ;
  • CAP conducteur-livreur de marchandises.

Quel est son statut au sein d’une entreprise de livraison de colis ?

Lorsqu’un contrat de travail est signé entre le livreur et la société, il acquiert le statut de salarié et bénéficie des protections sociales liées à celui-ci. Ainsi, la durée de travail par semaine du chauffeur-livreur est limitée, l’employeur doit lui assurer de bonnes conditions de travail, la rupture du contrat de travail est encadrée (entretiens, délai de préavis, indemnités, etc).

Le livreur indépendant

Qu’est-ce qu’un livreur indépendant ?

Cette activité s’est bien développée avec la recrudescence des plateformes mettant en relation les clients avec des prestataires chargés de la livraison.

Celui-ci n’est pas un salarié mais un prestataire de service qui va effectuer des livraisons à domicile ou en porte-à-porte. Concrètement, une plateforme contacte un livreur se trouvant dans un secteur donné pour livrer un colis à un client. Pour cela, le coursier indépendant peut choisir entre plusieurs moyens de transport :

  • Vélo
  • Véhicule motorisé (par exemple un scooter ou une voiture)
Bon à savoir : Le moyen de transport utilisé va influer sur le statut juridique choisi par le livreur indépendant.

Quelles sont les qualités requises pour ce métier ?

Le livreur indépendant doit être en mesure de se déplacer facilement dans la ville tout en respectant le Code de la route. En outre, il doit savoir maîtriser en toute sécurité son vélo ou véhicule motorisé.

Attention : Il doit être en possession de tous les documents nécessaires à la mise en circulation d’un véhicule à moteur (permis de conduire, carte grise, assurance…) s’il effectue les livraisons de colis avec.

Quel statut juridique choisir ?

Le choix du statut juridique est libre pour le livreur indépendant. Avant de choisir, l’entrepreneur doit déterminer son projet :

  • Prévoir son chiffre d’affaires ;
  • Lister les plateformes spécialistes de la livraison de colis ;
  • Déterminer les dépenses liées à l’activité ;
  • Connaître la réglementation en vigueur ;
  • S’assurer de la rentabilité du projet.

Généralement, les livreurs indépendants choisissent le statut de micro-entrepreneur, qui a remplacé celui d’auto-entrepreneur, pour exercer leur activité. En effet, c’est le plus avantageux.

Attention : Il n’est pas possible de devenir livreur indépendant en micro-entrepreneur si vous êtes gérant majoritaire d’une SARL ou EURL.

Quels sont les avantages de la livraison de colis en tant que micro-entrepreneur ?

Le régime de la micro-entreprise présente de nombreux avantages pour le livreur indépendant :

  • Formalités de création et de déclaration simplifiées ;
  • Comptabilité simplifiée ;
  • Permet à des entrepreneurs avec peu de moyens financiers de se lancer ;
  • Possibilité d’avoir une autre activité professionnelle en parallèle ;
  • Liberté dans le choix des missions et des plateformes de livraison ;
  • Franchise en base de TVA possible ;
  • Possibilité de mettre fin à l’activité de livreur de colis à tout moment.
Attention : Le régime de la micro-entreprise pour l’activité de livreur de colis indépendant connaît quelques inconvénients, dont le principal réside dans l’interdiction de dépasser un seuil de chiffre d’affaires annuel (72 600 euros en 2020).

Quelles sont les démarches à effectuer pour devenir livreur indépendant en micro-entrepreneur ?

Pour pouvoir exercer en tant que micro-entrepreneur, le livreur de colis indépendant doit effectuer plusieurs démarches :

  1. Déclaration de l’activité en remplissant le formulaire PO CMB micro-entrepreneur qui sera ensuite transmis à la Chambre du Commerce et de l’Industrie (votre CFE) de son département. Il est possible de s’inscrire directement en ligne sur le portail des micro-entrepreneurs. La micro-entreprise sera inscrite au Registre du Commerce et des sociétés. Un numéro SIREN sera ensuite transmis au livreur.
  2. Inscription au Registre National des Transporteurs si le livreur utilise un véhicule à moteur (que ce soit à un 2 roues ou un 4 roues). Une licence de transport sera accordée.
  3. Souscription à une assurance civile professionnelle pour couvrir les préjudices qui seraient causés à des tiers dans le cadre de l’activité de livraison de colis.
  4. Paiement en fin de chaque année de la cotisation foncière des entreprises.

Comment immatriculer une SAS ?

Bon à savoir : Il y a une exonération de cette cotisation la 1ère année de la micro-entreprise ou si le chiffre d’affaires n’est pas supérieur à 5 000 euros.

Quels sont les régimes fiscal et social du livreur indépendant en micro-entreprise ?

Le régime fiscal

Le régime fiscal est très simplifié. Le livreur indépendant est soumis à l’impôt sur le revenu. Il y a 3 cas de figure :

  • Il est soumis au régime classique de l’IR. Un abattement forfaitaire de 50 % sera appliqué par l’administration fiscale au bénéfice imposable. Puis, les revenus professionnels calculés seront soumis au barème progressif de l’IR, avec les autres revenus de son foyer fiscal.
  • Il choisit l’option du versement libératoire de l’IR, qui consiste à payer en un seul versement l’IR et les cotisations sociales. Le taux en 2020 est de 23,7% (1,7% d’IR et 22% de charges sociales).
Attention : Cette option n’est ouverte qu’aux micro-entrepreneurs dont le revenu fiscal de référence en N-2 est inférieur à un plafond fixé par le législateur en fonction du quotient familial.
  • Depuis janvier 2019, il peut être imposé selon le système du prélèvement à la source.

Le régime social

Le livreur indépendant en micro-entreprise bénéficie du régime « micro social simplifié » de la SSI rattachée maintenant au régime général.

  • Le montant des cotisations sociales est calculé en proportion du chiffre d’affaires déclaré mensuellement, trimestriellement ou encore annuellement.
À noter : Il y a une exonération de cotisations sociales en l’absence de chiffre d’affaires dans l’année.
  • Un taux forfaitaire (22% en 2020) est appliqué au chiffre d’affaires pour déterminer le montant des cotisations sociales.

Créer une EURL ou une SASU pour exercer son activité est-elle possible ?

Il est possible pour le coursier indépendant de créer une EURL ou une SASU pour livrer des colis. Dans ce cas, il y a des démarches en plus à respecter pour créer la société, comme la rédaction des statuts par exemple. De plus, il y a des différences dans les régimes fiscal et social avec la micro-entreprise.

FAQ

Comment devenir livreur de colis ?

Il est possible de travailler pour une entreprise spécialisée dans le transport de colis ou d’être livreur indépendant en micro-entreprise, EURL ou SASU.

Qui livre mon colis ?

Généralement, ce sont des livreurs indépendants qui livrent les colis. Des plateformes les mettent en relation avec des clients. Ils sont payés à la livraison et doivent s’assurer que le bien est livré en bon état.

Comment devenir livreur de colis indépendant ?

En micro-entreprise, il suffit de remplir un formulaire et de le transmettre à la Chambre du Commerce et de l’Industrie de votre département. Il est possible de s’inscrire directement en ligne sur le portail des micro-entrepreneurs. L’entreprise sera inscrite au Registre du Commerce et des sociétés. Un numéro SIREN sera ensuite transmis au livreur et il pourra commencer à livrer.

Devenir livreur de colisDevenir livreur de colis

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L’ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments