Skip to content

Le salaire d’un livreur Uber Eats est payé à la tâche. Un certain nombre de critères donnent la possibilité de le déterminer. Il faut savoir que le coursier indépendant a pour principale mission d’effectuer la livraison de plats commandés auprès de restaurants partenaires, mais plusieurs rôles lui sont confiés au quotidien. Il convient de noter qu’il a également des règles spécifiques à suivre en tant qu’auto-entrepreneur.

Uber Eats, de quoi s’agit-il ?

Comme l’indique son nom, il s’agit d’un service de livraison de plats qu’Uber a lancé en 2015. Les commandes sont prises auprès des restaurants partenaires de l’entreprise, à travers une application mobile appartenant à Uber Eats même. Les clients peuvent les effectuer également sur son site web.

En France, le service est disponible dans toutes les grandes villes. Pour devenir livreur Uber Eats, il est nécessaire de remplir quelques conditions spécifiques et de se soumettre à des règles communes applicables aux auto-entrepreneurs.

Quelles sont les missions du coursier Uber Eats ?

Le coursier Uber Eats est chargé de livrer le plus rapidement possible chaque commande, tout en s’assurant que le plat n’arrive pas froid à destination. À travers l’application mobile de l’entreprise, il doit également mettre la plateforme de livraison au courant de sa localisation et de sa disponibilité. Naturellement, c’est à lui de récupérer les repas dans les restaurants partenaires et d’échanger avec les clients pour obtenir leurs coordonnées.

Pour parvenir à livrer les commandes dans les délais impartis, il doit savoir identifier l’itinéraire le plus rapide. Après les avoir déposées auprès de leurs destinataires, il aura à assurer également l’encaissement.

Quel est le salaire du livreur Uber Eats ?

Le salaire du livreur Uber Eats est assez difficile à estimer. De plus, ses gains sont optimisés par :

  • Un système de pourboires ;
  • Des primes exceptionnelles.

Composition du CA

Le salaire d’un coursier Uber Eats comprend le prix de base et des tarifications additionnelles. Des pourboires s’ajoutent également au chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur. Il arrive même que ce dernier touche des primes.

Prix de base

Le livreur Uber Eats intègre le prix de base de la livraison dans son chiffre d’affaires total pour chaque commande livrée à destination. Celui-ci tient compte de la :

  • Distance réalisée ;
  • Remise offerte au client ;
  • Prise en charge au restaurant.

Pourboire

L’application Uber Eats propose une fonctionnalité « pourboire » qui permet au client de remercier le livreur pour la qualité de son service. Le coursier a alors tout intérêt à rester souriant et courtois à chaque livraison qu’il effectue.

Tarifications additionnelles

Variant considérablement d’une commande à une autre, il peut s’agir de :

  • Coefficients multiplicateurs ;
  • CA garanti ;
  • Défis.

Primes éventuelles

Selon les contrats, des primes ponctuelles peuvent s’ajouter au salaire du livreur Uber Eats. Au cours de ses missions, ce dernier peut percevoir également des tarifications de pluie qui s’élèvent à 15 euros, par créneau de 3 heures, seulement si certaines conditions sont remplies.

Possibilités de gains par mois

Les gains mensuels du livreur dépendent principalement du nombre de courses réalisées en un mois. Mais aux heures de pointe, Uber Eats a également mis  en place des coefficients multiplicateurs dans certaines villes. Ils peuvent aller de 1,1 à 2 fois le prix du trajet, en fonction des cas.

Possibilités de gains par heure travaillée

Tout dépend du temps d’attente et de la distance à parcourir. En fonction des situations, le coursier Uber Eats peut effectuer entre 2 à 6 livraisons par heure. En moyenne, il gagne 14 euros en trois courses.

Gain mensuel moyen

Si l’on se base sur une moyenne de 3 courses par heure, le salaire mensuel d’un livreur Uber Eats tourne autour de 1800€ bruts. Cela équivaut à environ 15€ bruts de l’heure, soit 11,51€ net.

À noter : cette estimation ne prend pas en compte les éventuelles primes que le coursier peut toucher dans le cadre de son travail.

Combien le livreur en scooter gagne-t-il ?

Le salaire des coursiers en scooter se calcule de la même manière que pour ceux qui circulent à vélo. Toutefois, les premiers ont l’avantage de pouvoir livrer les commandes plus rapidement, effectuer plus de courses et ainsi réaliser plus de gains. Cependant, ils doivent assurer le véhicule utilisé dans le cadre de l’exercice de l’activité.

Quel est le mode de calcul selon la ville ?

La ville compte parmi les paramètres qui font varier le chiffre d’affaires du livreur Uber Eats. En effet, la tarification des courses n’est pas la même dans la capitale et en province. Pour rappel, des coefficients multiplicateurs existent également dans certaines communes lors des heures de pointe.

Paris

Quel que soit le type de tarification établi, plus le coursier Uber Eats parvient à parcourir plus de kilomètres, plus il gagnera davantage d’argent dans la capitale qu’en province. En effet, il touche 0,81 euro par kilomètre effectué à Paris, contre 0,76 euro par kilomètre dans les autres villes.

Autre ville

Comme cité précédemment, le prix par kilomètre parcouru est moins élevé en province. Mais qu’il soit installé à Paris ou dans une autre ville, le livreur Uber Eats perçoit le même salaire si l’on ne prend en compte que :

  • Les gains par course (2,85 euros) ;
  • La remise au client (0,95 euro) ;
  • La prise en charge au restaurant (1,90 euro).

Types de tarification

Les tarifications de base ont connu un changement depuis le 25 septembre 2019 chez Uber Eats. Pour les contrats conclus avant cette date, les rémunérations pour la remise au client et la prise en charge au restaurant sont plus importantes.

Ancienne tarification

Pour les contrats signés avant le 25 septembre 2019, voici les tarifications pour les livraisons effectuées à Paris :

  • 2,63 euros par course ;
  • 1,05 euro par kilomètre réalisé ;
  • 1,88 euro de prise en charge au restaurant ;
  • 0,75 euro de remise au client.

Si le coursier est installé en province, les anciennes tarifications sont les suivantes :

  • 2,63 euros par course ;
  • 0,98 euro par kilomètre réalisé ;
  • 1,88 euro de prise en charge au restaurant ;
  • 0,75 euro de remise au client.

Nouvelle tarification

Dans le cas où le coursier Uber Eats proposerait ses prestations de service à Paris, la nouvelle tarification est la suivante :

  • 2,85 euros par course ;
  • 0,81 euro par kilomètre réalisé ;
  • 1,90 euro de prise en charge au restaurant ;
  • 0,95 euro de remise au client.

Dans les autres villes, les tarifs sont de :

  • 2,85 euros par course ;
  • 0,76 euro par kilomètre réalisé ;
  • 1,90 euro de prise en charge au restaurant ;
  • 0,95 euro de remise au client.
Bon à savoir : dans tous les cas, aucuns frais de service ne sont appliqués.

Quels sont les autres facteurs qui influencent le salaire du livreur Uber Eats ?

Plusieurs autres facteurs peuvent influencer le salaire du livreur Uber Eats. Dans la liste figurent :

  • La période de l’année ;
  • Le temps qu’il fait ;
  • Le nombre de coursiers connectés.

Quelles sont les charges du coursier en tant qu’auto-entrepreneur ?

En tant qu’auto-entrepreneur, le coursier Uber Eats est tenu de soustraire ses charges sociales au chiffre d’affaires qu’il réalise. En effet, il doit s’en acquitter régulièrement, tous les mois ou les trimestres.

Bon à savoir : le montant des cotisations dépend entre autres du fait qu’il bénéficie de l’ACRE ou non et peut aller jusqu’à 22 % du CA.

FAQ

Comment fonctionne le service de livraison Uber Eats ?

Le livreur indépendant Uber Eats a pour rôle de récupérer les plats dans un restaurant partenaire et l’emmener jusqu’à un point précis. À chaque commande, la plateforme de livraison de l’entreprise envoie une notification au coursier le plus proche et disponible pour passer prendre le repas et le livrer le plus rapidement possible.

Quelle application le livreur Uber Eats utilise-t-il ?

Après s’être inscrits sur la plateforme d’Uber Eats, en renseignant un questionnaire en ligne, les coursiers se servent de l’application nommée « Uber Partenaire » qui peut être téléchargée sur Play Store ou l’App Store. Il convient de savoir que c’est ce qui leur permet d’informer le service de livraison de leurs localisation et disponibilité.

Que faut-il savoir d’autre sur Uber Eats ?

Garret Camp et Travis Kalanick sont les cofondateurs d’Uber Eats. Le service est disponible en ligne. Il est tout aussi important de savoir qu’en France, son application mobile a été lancée en essai le 14 octobre 2015, dans la capitale. Pratique et intuitive, elle permet de passer commande en un temps record.

Créer ma micro-entrepriseCréer ma micro-entreprise

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L’ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Dernière mise à jour le 30/01/2023

S’abonner
Notification pour
guest

6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Adamat
Adamat
février 22, 2024 6:56 pm

Faux je suis livreur à Toulouse ils faut savoir que 88h de travail me rapporte 250euro brut en 2024 certains font un peu plus mais pas de beaucoup je connais plient de livreur est tous son dans la même misère certain passe plusieurs jours sans rentrée chez eux dans l’espoirs de gagné plus vous êtes loin du conte uber delivero est se genre de plateforme son actuellement des métiers d’exploitation de au vol ils ni a pas pire en France actuellement est que nôtre état tolèrent sa me dégoûte au plus au point une promesse d’horaire flexible mais en réalité… Lire la suite »

Lynch
Lynch
avril 28, 2024 5:10 am
Répondre à  Adamat

pourquoi tu le fait alors change de taf rien te force a faire Uber eat pour te plaindre derrière

Adamat
Adamat
mai 12, 2024 1:39 am
Répondre à  Lynch

Salut Lynch, alors déjà sache que dans la vie même si t’es bien il faut toujours te plaindre et te faire entendre pour toujours prétendre à mieux! Pourquoi je le fais si je suis pas content à ton avis pourquoi? je le fais bien évidemment parce que je suis obligé y’a personne qui me nourrit, y’a personne qui nourrit mes animaux et y a personne qui paye mon loyer donc comme tout travailleur et français actifs je suis obligé de me lever pour aller gagner mes 30 € même si je gagne que 30 € et que je dois en… Lire la suite »

Adamat
Adamat
mai 12, 2024 1:42 am
Répondre à  Lynch

Ah oui, et pour info, aujourd’hui le 12/05/2024 dans le département de la Haute-Garonne. J’ai eu la chance de pouvoir gagner. 6,16€ pour 8h30 de connexion voilà voilà

Adamat
Adamat
février 22, 2024 6:58 pm

J’aimerais pouvoir transmettre à tout le monde que tout le monde sache je peux réunir plusieurs contes leurs revenus les heures en ligne donc preuves à l’appui

Kokifasse
Kokifasse
avril 25, 2024 10:19 pm

Oh bande de menteur depuis novembre 2023 on fais des 70h par semaine pour 300e brut et des fois des journée entière pour faire 30e brut d’où vous sortez vos chiffres depuis que Uber été acheté par des français c’est le vol autorisé … arrêtez de dire n’importe quoi continuez votre vole mais voleur plus menteur sa mérite la prison normalement

Rédigé par

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Télécharger notre guide gratuit