Skip to content

Le tarif des prestations d’un expert-comptable

Le tarif des prestations d’un expert-comptable

Le tarif d’un expert-comptable est librement fixé par ce dernier. De ce fait, les honoraires peuvent varier d’un professionnel à l’autre. Pour définir son prix, l’expert-comptable peut prendre en compte plusieurs éléments tels que :

  • Le niveau de difficulté technique du dossier ;
  • Le nombre de pièces à traiter (factures par exemple) ;
  • Les frais engagés pour la réalisation de la mission.

Comment un expert-comptable peut facturer ses prestations ?

Si l’expert-comptable (ou comptable freelance) peut librement fixer son tarif, il doit toutefois respecter plusieurs principes. Par exemple, la loi exclut strictement l’application d’honoraires de succès, excepté pour les missions de conseils entrant dans le cadre d’une cession ou d’une reprise d’entreprise. Par ailleurs, l’établissement d’un barème est interdit.

À l’heure

Le tarif d’un expert-comptable peut être fixé à l’heure. Cette méthode consiste à facturer chaque heure effectivement consacrée à la mission. Pour ce faire, l’expert-comptable applique un taux horaire issu du récapitulatif des heures travaillées.

À noter : des coûts supplémentaires peuvent être intégrés à la facture finale. Il s’agit le plus souvent de tâches qui n’étaient pas prévues dans le contrat de prestation initial. Tel est notamment le cas des frais d’établissement de certains actes (contrats de travail, bulletins de paie, bilan comptable, compte de résultat…).

À la journée

Dans le cas d’une facturation à la journée, l’entreprise doit payer chaque jour dédié par l’expert-comptable à la réalisation de la mission qui lui a été confiée. Il n’est pas possible d’avoir une estimation préalable du montant de la prestation. Le prix d’une journée travaillée n’est pas le même pour tous les professionnels. Par ailleurs, il peut sensiblement varier d’une région à l’autre ou selon le niveau de spécialisation de l’expert-comptable.

Bon à savoir : certains professionnels consentent à réduire leurs prix si l’entreprise accepte de prendre en charge certaines tâches répétitives et considérées comme chronophages. C’est notamment le cas du classement des pièces comptables.

Au forfait ou à la prestation

Le tarif forfaitaire ou à la prestation est un mode de facturation qui permet de fixer à l’avance le prix de la mission. C’est l’expert-comptable qui définit la nature de son intervention et le temps de travail à réserver. Il détermine ensuite une offre forfaitaire personnalisée. Les détails de cette dernière seront inscrits dans la lettre de mission. Celle-ci doit faire mention des éventuelles réévaluations en cours d’exercice, si elles sont admises par les deux parties.

À noter : le forfait régularisé est une alternative qui permet au professionnel de percevoir régulièrement des acomptes en cours d’exercice. À la fin de ce dernier, une facture finale est établie suivant le travail effectivement fourni à l’entreprise.

Quelles formes de structures de comptabilité influencent le tarif ?

Le tarif d’un expert-comptable étant différent d’un professionnel à l’autre, il est indispensable de comparer les offres disponibles. En faisant jouer la concurrence, il est possible de bénéficier de prix moins élevés pour les mêmes prestations.

Le cabinet de proximité

Opter pour un cabinet d’expertise comptable de proximité permet au client de bénéficier de plusieurs avantages. Ces derniers découlent essentiellement de la proximité géographique :

  • Disposer d’un accompagnement personnalisé adapté à ses besoins réels ;
  • Améliorer le relationnel par des rencontres fréquentes entre les parties ;
  • Bénéficier d’honoraires moins élevés du fait de la réduction de certains frais annexes comme ceux liés au déplacement.
Bon à savoir : les offres d’un cabinet de proximité s’adressent le plus souvent à des TPE/PME. Pour les entreprises envisageant une expansion de leur activité, il est nécessaire de choisir un cabinet aux capacités plus importantes pour accompagner au mieux les changements.

Le comptable indépendant

Bien que l’appellation soit couramment admise, le comptable indépendant ne peut être considéré comme l’équivalent de l’expert-comptable. En effet, ses attributions sont réduites, voire limitées à certaines opérations à l’instar de la préparation des données nécessaires pour la comptabilité.

Bon à savoir : l’expert-comptable peut recourir à l’aide d’un assistant comptable dans le cadre de ses missions afin de gagner du temps sur certaines tâches. Dans ce cas, sa responsabilité est engagée pour toutes les tâches déléguées. Il reste le seul habilité à certifier le bilan.

La solution par Internet

Il est de plus en plus courant de pouvoir recourir aux services d’un expert-comptable en ligne. Moins chère, la solution par Internet permet la mise en relation virtuelle avec des professionnels en mesure de certifier les comptes de l’entreprise.

À noter : en règle générale, les solutions par Internet coûtent 15 à 30 % moins cher qu’un expert-comptable traditionnel.

Comment un comptable détermine le tarif de ses services ?

Le tarif d’un expert-comptable dépend de plusieurs éléments, dont la nature de la mission ou encore le temps nécessaire pour traiter le dossier. Quel que soit le montant des honoraires fixés, il doit correspondre au service proposé.

Sur la base de sa notoriété

La notoriété et l’expérience d’un expert-comptable ou de son cabinet peuvent influer sur la fixation des honoraires. En effet, un professionnel réputé et expérimenté pratiquera un tarif plus élevé qu’un débutant.

Selon les missions données

Dans ce cas, le tarif est défini selon la nature et la complexité de la mission confiée. Par exemple, les honoraires ne seront pas les mêmes selon qu’il s’agit d’une mission de présentation des comptes annuels ou d’une mission d’audit.

En intégrant des frais variables (partenaires et déplacements)

Le professionnel peut intégrer dans sa facturation tous les frais qui ont dû être engagés pour la réalisation de la mission. Il s’agit par exemple des frais de déplacement ou encore de la rémunération des collaborateurs.

Rappel : qu’est-ce qu’un expert-comptable ?

L’expert-comptable est un professionnel chargé d’établir et d’examiner les comptes annuels de l’entreprise. Une entreprise ou un tiers peut aussi lui demander d’effectuer un audit contractuel (par exemple, dans le cadre d’une restructuration).

L’expert-comptable peut également jouer un rôle de conseiller auprès des chefs d’entreprise, comme lors du choix du statut juridique. S’il assiste l’entrepreneur dans les démarches pour la création d’entreprise, le tarif appliqué est évalué en fonction du temps de travail passé pour la rédaction des statuts, l’élaboration du business plan, l’établissement des comptes prévisionnels…

En outre, il est possible de solliciter ce professionnel pour des formalités juridiques telles que le transfert du siège social ou encore l’augmentation du capital d’une entreprise.

Lire aussi : Le prix des services d’un expert-comptable

Dernière mise à jour le

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Laisser un commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of