Skip to content

Le certificat de cession (acte de vente) d’un bateau

Le certificat de cession (acte de vente) d’un bateau

Le certificat de cession bateau correspond à l’acte de vente du navire. Sa rédaction fait partie des obligations du vendeur. Ce document est essentiel pour :

Qu’est-ce que l’acte de vente d’un bateau ?

L’acte de vente d’un bateau est un document permettant d’attester et d’officialiser la vente du bateau entre les deux parties suite à une promesse ou un compromis de vente. L’ancien propriétaire se doit de le rédiger pour faciliter l’immatriculation du bateau au nom de l’acquéreur.

Comment remplir l’acte de vente d’un bateau ?

En effet, il n’existe pas de modèle de certificat de cession de bateau ni de formulaire spécial à remplir pour la vente d’un bateau. Il suffit de réaliser l’acte de vente du bateau en veillant à bien y inscrire toutes les mentions nécessaires. Ce document doit effectivement comporter certaines informations :

  • Les noms, les prénoms et coordonnées de chaque partie (à vérifier à l’aide d’une pièce d’identité) ;
  • Les caractéristiques du bateau : marque, année, modèle, équipements, nombre de kilomètres à l’odomètre, puissance du moteur, numéro d’immatriculation, numéro de série, transférabilité de la garantie, dimensions du bateau… (pour cette partie, il est conseillé de se munir de la carte de circulation ou de l’acte de francisation) ;
  • Les détails de la transaction : prix de vente, modalité de paiement, date de paiement…
  • Les clauses particulières (clauses pénales, réparations, défectuosités déclarées…) ;
  • La date de l’acquisition.

Dans le but de valider l’acte de vente du bateau, les deux parties se doivent de signer et de dater le document. Le modèle original doit être réalisé en trois exemplaires pour que l’ancien propriétaire et l’acquéreur puissent faire valoir leur droit. La troisième copie sera utilisée pour l’immatriculation du navire auprès du service compétent.

Quels documents fournir pour la vente d’un bateau ?

Le vendeur est tenu de remettre au nouveau propriétaire un certain nombre de documents relatifs à la vente et au bateau. Le dossier à fournir dépend de la catégorie du bateau en question.

Les documents à fournir pour les bateaux faisant moins de 7 m de long et avec une puissance inférieure à 22 CV

Si le bateau mis en vente fait partie de la catégorie de bateaux de moins de 7 m de long et présentant une puissance de moins de 22 CV, les documents que le vendeur doit fournir à l’acheteur sont :

  • L’acte de vente du bateau signé et daté par les deux parties ;
  • La carte de circulation du bateau barrée avec la mention « vendu le » et signée par le vendeur.

Les documents à fournir pour les bateaux de plus de 7 m de long avec une puissance supérieure à 22 CV

En ce qui concerne les bateaux d’une longueur supérieure à 7 m et d’une puissance à plus de 22 CV, les documents à fournir sont les suivants :

  • L’acte de vente signé et daté par le vendeur et l’acheteur ;
  • L’acte de francisation original du bateau.

Les documents facultatifs à la demande de l’acheteur

Dans le cadre de l’achat ou de la vente d’un bateau, l’acheteur peut demander d’autres documents au vendeur comme le manuel du propriétaire ou les factures d’entretien de l’embarcation. Bien évidemment, l’ancien propriétaire se doit également de remettre les clés du bateau.

La déclaration de vente du bateau : une démarche obligatoire

Après avoir conclu la transaction et remis les documents nécessaires à la cession du bateau, le propriétaire doit effectuer la déclaration de vente. Les démarches à réaliser dépendent des caractéristiques du bateau :

  • Pour les bateaux mesurant moins de 7 m de long et avec une puissance inférieure à 22 CV ou des navires non équipés de moteur, quelle que soit leur longueur, la déclaration se fait auprès des services de la DML.
  • Pour les embarcations mesurant plus de 7 m de long avec une puissance de moteur supérieure à 22 CV, la déclaration de vente du bateau se fait auprès du service de la DML et du bureau de douane du port d’attache.
Attention ! L’ancien propriétaire doit respecter un délai d’un mois après que la vente soit effective en ce qui concerne la déclaration de vente. Le non enregistrement de votre certification de cession peut avoir de grave conséquences. Cela permet notamment de vous décharger de la responsabilité juridique du véhicule.

Où immatriculer un bateau ?

Après l’acquisition du navire, le nouveau propriétaire se doit d’immatriculer son bateau à son nom. De manière générale, l’immatriculation se fait auprès du service de la Délégation à la Mer et au Littoral (DML) dans la métropole.

Pour les transactions d’Outre-Mer, l’immatriculation doit se faire auprès du service pour le permis plaisance.

A noter : Les démarches peuvent désormais s’effectuer gratuitement en ligne sur le site du gouvernement.

Cas particulier : comment franciser un bateau ?

La francisation du bateau permet de faire porter le pavillon du pays au navire. Cette procédure est obligatoire pour les bateaux avec une longueur de coque supérieure ou égale à 7 m et les bateaux avec une puissance supérieure ou égale à 22 CV, quelle que soit leur longueur. D’ailleurs, l’acte de francisation est requis lors de la vente de ce type de navire.

Les conditions à remplir pour franciser son bateau

La francisation du bateau est possible sous trois conditions :

  1. Le bateau doit appartenir au moins pour moitié à un ressortissant d’un État membre de l’UE ou d’un État ayant signé l’accord sur Espace économique européen (EEE) qui dispose d’une résidence principale en France, ou à une société dont le siège social se trouve en France ou dans les États membres de l’UE ou des États ayant signés l’EEE ;
  2. Il doit avoir été construit dans l’UE ou avoir payé les taxes et les droits d’importation ;
  3. Le bateau doit avoir subi un contrôle de sécurité.

Les documents nécessaires à la francisation

En vue de la francisation, le propriétaire doit préparer les documents suivants :

  • La fiche de plaisance en eaux maritimes ;
  • Sa pièce d’identité pour justifier sa nationalité ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • Une photo d’identité ;
  • Un titre de propriété ou la facture du vendeur ;
  • Le certificat de situation administrative (anciennement certificat de non gage) ;
  • Le certificat de non-similitude de nom si le bateau fait plus de 24 m ;
  • La déclaration écrite de conformité pour les bateaux portant le marquage CE ou une attestation de conformité.

Les démarches pour franciser son bateau

Une fois les documents préparés, le propriétaire doit déposer une demande de francisation auprès du bureau des douanes de son futur port d’attache et joindre le dossier. Il doit également régler le DAFN lors de la réalisation de l’acte de francisation.

FAQ

Comment se procurer la carte de circulation d'un bateau ?

La carte de circulation vous est envoyée par courrier suite aux démarches d'immatriculation du bateau. Ce titre de navigation comporte le numéro d'identification de votre bateau, composé des initiales du service instructeur et suivie de 6 caractères. La durée de vie de ce titre de navigation est illimitée.

L'immatriculation d'un bateau est-elle obligatoire ?

Au même titre qu'une voiture, un bateau doit impérativement être immatriculé pour pouvoir naviguer légalement. Et ce qu'il soit neuf ou d'occasion.

Certificat de cessionCertificat de cession

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L’ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Dernière mise à jour le 04/10/2021

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
GEOFFROY JOSIANE
GEOFFROY JOSIANE
août 28, 2020 3:16

comment remplir un certificat de vente our un bateau vendu en epave pour pieces?

Harkat hocine
février 23, 2021 9:40

Vouloir récupérer un vieux bateau pour rénovation et qu’il a été donné par le propriétaire gratuitement ,sera bateau quittera l’UE est partira en Afrique les démarches à suivre jusqu’à l’acquisition finale merci

Sophie
Sophie
avril 1, 2021 3:43

Bonjour, où obtenir un certificat de non gage pour un bateau ? Merci

Solenne
Éditeur
juillet 30, 2021 2:27
Reply to  Sophie

Bonjour,

Pour obtenir un certificat de non-gage, vous devez vous rendre sur le site officiel http://www.demarches-plaisance.gouv.fr, qui concerne l’immatriculation des bateaux.

En espérant que cette réponse vous a été utile.

L’équipe LegalPlace

Camus
Camus
octobre 11, 2021 5:24

Bonjour,
Nous avons acheté un catamaran à 50/50%. Suite à notre séparation, mon ex conjoint me demande sa part. Est-ce que je dois faire expertiser notre catamaran ? Ou lui donner la moitié du montant payer

Alissia
Éditeur
Alissia
octobre 12, 2021 1:39
Reply to  Camus

Bonjour,
Afin de ne pas vous retrouver lésés, nous vous conseillons de faire appel à un expert qui saura vous renseigner sur la valeur actuelle du bateau. Il vous est également possible de vous accorder avec votre ex-conjoint sur la valeur de ce catamaran puis de lui donner la moitié de la valeur afin de récupérer l’entièreté du véhicule.
En espérant que notre réponse vous sera utile.
L’équipe LegalPlace

Camus
Camus
octobre 11, 2021 5:25

Et comment faire une cessation de part? Formalités ?

Jean Louis DUCOS DU HAURON
Jean Louis DUCOS DU HAURON
octobre 15, 2021 2:22

Bonjour, Je vend mon bateau mois de7m et de 22cv sous pavillon francais à un résident espagnol. Quelle est la procédure à suivre. Merci

Mélie
Éditeur
octobre 18, 2021 10:22

Bonjour,
Vous devez remettre à l’acheteur un acte de vente signé par lui et vous même, ainsi que la carte de circulation barrée avec la mention “vendue le” et la date de vente.
En espérant que notre réponse vous sera utile,
L’équipe LegalPlace.