Skip to content

Il arrive fréquemment que les demandeurs d’emploi optent pour l’entrepreneuriat et créent leur propre entreprise. Après consultation des différents statut et comparaison des différentes formes sociétales, l’entrepreneur seul se tourne souvent vers la constitution d’une SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle). Bien des questions se posent à l’entrepreneur toutefois, parmi lesquelles la possibilité ou non de maintenir ses allocations chômages pendant la création de son entreprise et la possibilité de les conserver une fois sa SASU créé et la fonction de président endossée.

Assurer le rôle de président de SASU tout en conservant les ARE ou allocations chômage : est-ce possible ?

Le principe en matière de cumul entre ARE et statut de président de SASU

Il est parfaitement possible de cumuler le statut de dirigeant de SASU ou société par actions simplifiée unipersonnelle avec l’allocation d’aide au retour à l’emploi. Une distinction est néanmoins à faire selon que le président perçoit ou non une rémunération.

Bon à savoir : pour les personnes qui souhaitent créer une SARL ou EURL, il est possible de cumuler allocation chômage (Assedic ou ARE) et statut de gérant de SARL-EURL sous certaines conditions.

Le cas d’un président non rémunéré

Si l’entrepreneur président de SASU n’est pas rémunéré, le cumul intervient à hauteur du montant total des allocations de chômage. Bien évidemment, il lui appartient de prouver l’absence de rémunération au titre de ses fonctions de dirigeant. Pour ce faire, le bénéficiaire de l’ARE a deux moyens à sa disposition :

  • Soit rédiger un procès-verbal de la SASU de la décision visant à priver le président d’une rémunération ;
  • Soit insérer une clause de non rémunération du président dans les statuts de la société par actions simplifiée unipersonnelle.

Si président de SASU perçoit une rémunération

Le cumul est également possible, mais le montant mensuel des allocations d’aide au retour à l’emploi est réduit. Voici la méthode de calcul à appliquer :

  • 70 % de la rémunération mensuelle brute du président de SASU est soustraite au montant des allocations journalières normalement perçues (en l’absence de cumul) au titre de ce mois.
  • L’on divise le solde obtenu par le montant de l’allocation journalière de chômage.
  • L’on arrondit le quotient de cette division au nombre entier supérieur.

Le dernier chiffre obtenu correspond au nombre de jours indemnisables, c’est-à-dire les jours cumulables, du mois en cours.

SASU et allocations de chômage : les conditions à respecter pour bénéficier du cumul

Peut-on cumuler salaire de président de SASU, ARE et ACCRE ?

Le cumul est impossible pour les entrepreneurs bénéficiant de l’ACCRE, aide pour les chomeurs à la création d’une entreprise. Il s’agit d’une exonération de cotisations sociales pendant un an. Ce délai court du début d’activité de l’entreprise ou du jour de l’affiliation au régime des travailleurs non-salariés.

Le président rémunéré reste obligatoirement demandeur d’emploi

Bien qu’étant président d’une société par actions simplifiée unipersonnelle, le bénéficiaire d’allocations d’ARE conserve obligatoirement son statut de demandeur d’emploi. D’ailleurs, il est tenu de déclarer qu’il est toujours à la recherche d’un travail au moment de la déclaration mensuelle de situation. Dans le cas contraire, l’entrepreneur sera automatiquement radié de la liste des demandeurs d’emploi et perdra ses allocations de chômage.

Il est également à noter que le président de SASU rémunéré est tenu par une obligation de déclaration de sa rémunération tous les mois. Cette formalité vise à actualiser ses droits à une allocation d’indemnité de chômage. Le président de SASU ne reçoit donc le paiement de l’allocation qu’après cette déclaration avec ses bulletins de paie à l’appui.

Cumul entre rémunération de président et allocations de chômage : le montant maximal autorisé

La dernière condition concerne le montant total des sommes perçues à titre d’allocations de chômage et de salaire de président de SASU. Cette somme ne doit pas excéder l’ancien salaire mensuel moyen, c’est-à-dire celui qui a servi de référence lors du calcul de l’ARE par France travail (anciennement Pôle Emploi).

Bon à savoir : La même réglementation s’applique au directeur général de la SAS (société par actions simplifiée) souhaitant cumuler ses fonctions avec ses allocations d’aide au retour à l’emploi.

Conserver la totalité de ses ARE : faut-il opter pour la SASU à l’IS plutôt qu’à l’IR ?

L’imposition des dividendes ou bénéfices d’une société par actions simplifiée unipersonnelle

L’on désigne par dividendes la part de bénéfices versée par une entreprise à ses actionnaires ou associés. Le mode d’imposition des bénéfices varie selon que la SASU est soumise à l’IR (impôt sur le revenu) ou à l’IS (impôt sur les sociétés). Le choix entre ces deux régimes fiscaux s’effectue à la constitution de la société. Quelles différences y a-t-il entre ces deux modes d’imposition et quelles sont les conséquences de chaque choix ?

Si la SASU est soumise à l’impôt sur les sociétés

Ce régime fiscal est uniquement obligatoire lorsque l’associé unique de la SASU est une personne morale, c’est-à-dire une entité dotée de la personnalité juridique.

Pour une SASU soumise à l’IS, les taux d’imposition sont fixes. Les bénéfices sont normalement taxés à 25 % (taux 2024). Cette taxation est parfois réduite à 15 % pour les 42 500 premiers euros de bénéfices réalisés par la SASU. Les pertes sont imputables sur les dividendes ultérieurs.

Si le président de SASU est rémunéré, son salaire est soumis à l’impôt sur le revenu (catégorie : traitements et salaires). Il en est de même pour l’imposition des dividendes en SASU qui sont aussi soumis à l’IR, mais dans la catégorie des revenus de capitaux mobiliers.

Dans une SASU à l’IS, les cotisations sociales sont calculées sur la base du montant des rémunérations. Enfin, l’adhésion à un centre gestion agréé n’est pas nécessaire.

Le cas de la SASU soumise à l’impôt sur le revenu

La SASU a la possibilité de choisir le régime de l’impôt sur le revenu, à condition de remplir certains critères, à savoir :

  • L’associé unique est nécessairement une personne physique assurant la gérance de la société.
  • La SASU exerce une activité agricole, artisanale, industrielle, commerciale ou libérale. La gestion de son patrimoine tant mobilier qu’immobilier en est exclue.
  • La SASU possède moins de 50 salariés.
  • Le total de son bilan ou le montant de son chiffre d’affaires n’excède pas 10 millions d’euros.
  • Non cotée en bourse, la SASU a cinq ans d’expérience au minimum.

Dans une SASU à l’IR, l’imposition des bénéfices au nom de l’associé unique s’effectue dans le cadre d’un barème progressif de l’IRPP. Quels avantages le président de SAU peut-il en tirer ? Des allègements comptables et fiscaux. Cette simplification de la comptabilité concerne le bilan des comptes, l’évaluation forfaitaire des stocks ou encore la tenue de la comptabilité de la SASU.

Le choix de la SASU à l’IR est limité dans le temps. Les dividendes ne peuvent en effet être imposés à l’IR que pour cinq exercices au maximum. Une fois ce délai passé, le régime fiscal de la société bascule automatiquement à l’impôt sur les sociétés.

Il est également possible d’opter pour l’impôt sur le revenu en début d’activité, puis choisir l’IS lors de l’exercice suivant.

Pour une SASU à l’IR, l’adhésion à un centre de gestion agréé est recommandée. Dans le cas contraire, le montant du bénéfice imposable à l’impôt sur le revenu est majoré de 25 %.

🔎 Zoom : La SASU propose un régime fiscal et social qui peut s’avérer intéressant pour les associés. Si vous avez choisi cette forme particulière de société mais que les démarches de création de SASU vous semblent fastidieuses, pensez à LegalPlace. Nous nous occupons de l’ensemble des formalités juridiques de la rédaction des statuts jusqu’à l’immatriculation définitive de votre société. Pour ce faire, il vous suffit de remplir un formulaire en ligne et de nous transmettre les pièces justificatives requises.

Quel régime fiscal privilégier pour un maintien intégral des allocations de chômage ?

Pour conserver l’ARE à 100 %, il convient de choisir la SASU à l’IS. Il est à noter que le maintien intégral est possible uniquement si le dirigeant de la société n’est pas rémunéré.

Le versement de dividendes et les allocations d’ARE sont-ils cumulables ?

Les dividendes sont-ils considérés comme une rémunération ?

En créant une SASU, l’entrepreneur perçoit normalement des dividendes. Pour rappel, les dividendes représentent la trésorerie disponible après déduction de l’intégralité des dépenses à l’instar :

  • Des impôts sur les sociétés ;
  • Du paiement de tous les acteurs de l’entreprise ;
  • Du versement des salaires des travailleurs et/ou du président de la société par actions simplifiée unipersonnelle.

Les dividendes n’étant pas considérés comme un salaire, ils n’ont en principe aucune incidence sur les allocations d’aide au retour à l’emploi. Il en est ainsi pour le président de SASU non rémunéré qui reçoit aussi bien des dividendes que l’intégralité de ses allocations d’ARE. Cette indemnisation se poursuit jusqu’à 15 ou 36 mois aussi longtemps que le dirigeant se trouve en incapacité de se rémunérer.

Lorsqu’un président de SASU perçoit sa rémunération, une fiche de paie est mise à sa disposition. Seul le salaire brut mentionné dans cette fiche de paie sera pris en compte par France travail lors du calcul du montant des allocations de chômage. Celui-ci ne tient pas compte des dividendes. Toutefois, le cumul entre allocation d’ARE, rémunération de président et allocation d’ARE est impossible.

Versement de dividendes et allocation d’ARE : quels sont les risques ?

Bien évidemment, il est tentant pour le président de SASU non rémunéré de percevoir des dividendes sur les bénéfices sans les déclarer. En effet, il lui paraîtrait juste de percevoir une rémunération au titre des dividendes, mais le France travail ne l’interprète pas de cette façon. En cas de versement de dividendes lors de la période d’indemnisation, le président de SASU s’expose à un risque de remboursement du trop-perçu.

Le fait est que France travail, en examinant les comptes de la société, recalcule rétroactivement les droits à une allocation d’ARE. Bien que la loi n’assimile pas les dividendes à une rémunération, ils constituent une ressource à déclarer. En outre, éviter de verser une rémunération alors que la trésorerie est suffisante s’apparenterait à un abus de droit. D’ailleurs, l’ARE vise en effet à remédier au manque de rentabilité de la SASU en création.Créer ma SASUCréer ma SASU

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L’ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Dernière mise à jour le 31/01/2024

S’abonner
Notification pour
guest

38 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Javi10Pastore
Javi10Pastore
mars 7, 2018 11:13 am

Bonjour,

Merci pour votre article !

Si je résume bien, on peut continuer à bénéficier du CSP tout en créant une SAS et en étant Président non salarié, non rémunéré ?

Merci de votre réponse !

Bien cordialement,

Valentin Deloin
Valentin Deloin
mai 24, 2018 12:21 pm
Répondre à  Javi10Pastore

non tu perds l avantage du csp

Emilie
Emilie
octobre 3, 2018 12:48 pm
Répondre à  Valentin Deloin

En revanche est ce possible de toucher CSP suite à un licenciement économique si on est déjà président non salarié d’une SAS qui n’a pas de lien avec l’entreprise qui nous licencie?

aurélie
aurélie
juin 11, 2020 1:03 pm
Répondre à  Emilie

avez vous la réponse à votre question Emilie? car je suis dans le meme questionnement que vous ! merci d’avance pour le retour

Jonathan
Jonathan
août 28, 2018 9:14 am

Est-il possible de percevoir l’ARE si on est déjà président de SASU AVANT d’être au chômage ?
Est-ce qu’un salarié d’une entreprise créant une SASU en parallèle de son emploi, a le droit au chômage une fois son contrat salarié rompu ?
Merci

Butler
Butler
décembre 3, 2023 2:59 pm
Répondre à  Jonathan

Bonjour , avez-vous eu une réponse à votre question car je suis dans la même situation. Merci beaucoup.
Cordialement

P P-A
P P-A
septembre 16, 2018 11:00 am

perso je suis présidant salarié dans ma sasu et si je m’engage à ne pas prendre de salaire pour faire monter ma trésorerie, est ce que j’ai droit de bénéficier des allocations pole emploie ?
merci

dupontel
dupontel
novembre 6, 2018 5:07 pm

bonjour,
après 13 ans en cdi, j’ai signé ma rupture conventionnelle avec une date de fin le 31/12/18.
j’ai déjà créé ma société fin aout 2018 : sasu non rémunéré. ai-je droit à l’ARE ?

dupontel
dupontel
novembre 6, 2018 5:09 pm

bonjour,
après 13 ans en cdi, j’ai signé une rupture conventionnelle avec une date de fin au 31/12/18.
j’ai déjà créé ma société fin aout 2018 : sasu non rémunéré. ai-je droit à l’ARE ?

Butler
Butler
décembre 3, 2023 2:57 pm
Répondre à  dupontel

Bonjour , juste pour savoir si vous avez bénéficié de lARE car je suis dans la même situation.
Cordialement

VEE
VEE
février 20, 2019 5:14 pm

Bonjour ; J’envisage de creer une sasu ; J’avoue que je ne comprends pas sur quelle base légale Pole Emploi peut assimiler des dividendes à du salaire ; Bref, dois je comprendre que le seul moyen de de pas mettre en péril l ARE est de ne se verser ni salaire, ni dividendes pendant la période d’indemnisation ? merci d’avance de votre eclairage

VEE
VEE
février 20, 2019 6:06 pm

Bonjour Je m’interroge sur le caractère apparemment contradictoire les 2 phrases suivantes relevées dans votre article “Les dividendes n’étant pas considérés comme un salaire, ils n’ont en principe aucune incidence sur les allocations d’aide au retour à l’emploi. Il en est ainsi pour le président de SASU non rémunéré qui reçoit aussi bien des dividendes que l’intégralité de ses allocations d’ARE. ” et “En cas de versement de dividendes lors de la période d’indemnisation, le président de SASU s’expose à un risque de remboursement du trop-perçu. (d’ARE)”; Pouvez vous m’éclairer ? merci

Karim Slimani
Karim Slimani
mai 29, 2024 7:22 am
Répondre à  VEE

Bonjour Je me suis fait la même remarque, ce que dit Monsieur Goldstein n’a ni queue ni tête … après m’être renseigné un peu…je poursuis ces recherches…il y aurait en fait un flou dans la tête des conseillers de France Travail au sujet du versement des dividendes,certains seraient en accord avec la première phrase de ce monsieur et d’autres avec la seconde phrase ! En un mot c’est le bordel pour changer et certains comptables dissuadent les Boss de SASU de ne pas jouer avec le feu au sujet du versement des dividendes sous peine de se voir sucrer les… Lire la suite »

ronald
ronald
mars 25, 2020 1:42 pm

Bonjour
sasu en IR et maintien de la totalité des are pole emploi c ‘est donc possible aussi ?

merci

JOSEPH
JOSEPH
juillet 16, 2020 2:06 pm
Répondre à  ronald

Bonjour,

Avez-vous eu une réponse ?

DURAND
DURAND
avril 21, 2020 11:53 am

D’après mon comptable votre assertion est fausse : “Pour une SASU à l’IS, l’adhésion à un centre de gestion agréé est recommandée. Dans le cas contraire, le montant du bénéfice imposable à l’impôt sur le revenu est majoré de 25 %.” Il dit que c’est le cas pour une SASU à l’IR mais pas à l’IS.

Philou
Philou
juillet 7, 2020 5:51 pm

Bonjour,
Je beneficie de l’ARE en ayant crée une SASU. Je souhaite aussi créer en parallèle une autoentreprise pour une activité complémentaire n’ayant aucun lien avec les activités de ma SASU.
Puis je cumuler 2 entités avec 2 structures juridiques différentes et conserver l’ARE ?
Dois je prévenir Pole emploi ?

Merci pour vos éclaircissements
Phil

Alissia
Administrateur
Alissia
juillet 10, 2020 2:32 pm
Répondre à  Philou

Bonjour,
L’ARE est en effet cumulable avec une activité d’auto-entrepreneur, si vous en bénéficiez déjà depuis la création de votre SASU. Cependant, il ne s’agit pas d’un nouveau droit à l’ARE mais du maintien de vos droits à cette aide, pendant la durée prévue au moment de la création de votre SASU.
Il est en effet préférable d’informer Pôle Emploi de votre situation.
Nous espérons avoir su répondre à vos interrogations et vous souhaitons bon courage dans vos démarches.
L’équipe LegalPlace

Michel
Michel
décembre 10, 2020 4:09 pm

Bonjour,
Quelle est la source vous conduisant à dire qu’un président de SAS à l’IR n’a pas droit au maintien intégral de l’ARE ?
Je vous remercie par avance

Valérie
Valérie
juin 17, 2021 3:58 pm
Répondre à  Michel

Bonjour,

Le bénéfice de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est assujetti à plusieurs conditions, parmi lesquelles figure le fait d’avoir travaillé pendant une certaine durée. Le statut de mandataire social, bien qu’étant soumis au régime des assimilés-salariés, ouvre droit à la protection sociale mais exclut le bénéfice de l’ARE pour les dirigeants sociaux. Vous trouverez l’ensemble de ces conditions aux articles L. 5421-1 à L. 5421-4 du Code du travail.

En espérant que notre réponse vous aura été utile,
L’équipe LegalPlace

Boulahri
Boulahri
octobre 5, 2023 10:22 am

Est-il possible de percevoir l’ARE si on est déjà président de SASU AVANT d’être au chômage ?
Est-ce qu’un salarié d’une entreprise créant une SASU en parallèle de son emploi, a le droit au chômage une fois son contrat salarié rompu ?
Merci

Buler
Buler
décembre 3, 2023 2:54 pm
Répondre à  Boulahri

Boujour, juste pour savoir si vous avez eu une réponse à votre question car je suis dans la même situation que vous.
Cordialement

Hiba
Hiba
décembre 8, 2023 3:58 pm
Répondre à  Buler

Bonjour,
Je vous invite à consulter la réponse du commentaire précédent.
L’équipe LegalPlace.

Hiba
Hiba
décembre 8, 2023 3:55 pm
Répondre à  Boulahri

Bonjour, Il n’est généralement pas possible de percevoir l’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) en tant qu’ancien président de SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) au chômage. En tant que dirigeant de société, vous êtes considéré comme travailleur non-salarié, ce qui peut affecter votre éligibilité à l’ARE. Cependant, si un salarié d’une entreprise crée une SASU en parallèle de son emploi et que son contrat salarié est rompu, il peut avoir droit au chômage, sous réserve de certaines conditions. Si le président de la SASU ne perçoit pas de salaire en tant que gérant, cela peut faciliter l’éligibilité à… Lire la suite »

Gautrin
Gautrin
octobre 18, 2023 8:45 am

Bj je suid présidente d une sasu depuis nov21 bénéficiant de l are. Depuis cette date et a l appui de pv precisant attestant de ma non rémunération au titre de ma sasu j ai bénéficié de l are a 100 %. Mes droits ARE s arrêtent le 05/11/23, pouvez-vous me préciser si peux rédiger un nouveau pv m autorisant a percevoir une rémunération a partir du 06/11/24ou du 01/12/23. Si oui, doit on respecter un salaire brut minimum pour percevoir les aides sociales en cas de besoin (maladie,ij) ?.
a vous lire
merci

Cortiella
Cortiella
février 2, 2024 8:00 am

Bonjour, depuis le 01 janvier 2024 la règle à changer, pouvez vous faire des recherces et mettre à jour l’article ? Dans les faits une société sous la forme d’une SASU à l’IS un pv d’assemblée était demande pour percevoir son ARE à 100% hors depuis le 01 janvier pour les SASU uniquement il n’est plus toléré ce PV, il faut avant le mois le février de l’annee suivante, fournir le bilan comptable de l’entreprise, en cas de bénefice superieur à un bareme qui a été défini, l’allocation doit être restituer, en attendant tous les mois le bénéficiaire de l’are… Lire la suite »

Karim Slimani
Karim Slimani
mai 29, 2024 7:30 am
Répondre à  Cortiella

Cortiella,
Vous parlez du fait de percevoir des dividendes pour un PRESIDENT non salarié d’une SASU ou de percevoir tout simplement l’Are ?

montels
montels
février 21, 2024 9:13 am

Bonjour, peut on conserver son CSP en créant une SASU en étant dirigeant non salarié ?

Pauline
Pauline
février 26, 2024 1:55 pm
Répondre à  montels

Bonjour, Si vous créer une SASU et que vous êtes dirigeant non salarié, cela peut affecter votre droit au CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle) car vous n’êtes plus considéré comme étant en recherche d’active d’emploi. En principe, le statut de dirigeant d’entreprise est incompatible avec le fait de percevoir les allocations du CSP, car vous engagez une acticité professionnelle. Cependant, il est recommandé de discuter avec France Travail (anciennement Pôle Emploi) avant de créer votre entreprise pour comprendre comment cela pourrait impacter vos droits. Dans certains cas, vous pourriez avoir droit à un maintient partiel des allocations sous certaines conditions,… Lire la suite »

Jestin
Jestin
mars 2, 2024 10:58 am

Bonjour, mon épouse est associée unique et directrice de sa SASU. En même temps elle a une fonction technique, secrétaire et salariée.
En cas de dissolution de la SASU a-t-elle droit aux allocations de chômage ?

Mireille
Éditeur
Mireille
mars 4, 2024 11:46 am
Répondre à  Jestin

Bonjour,
l’associé unique et salarié de la SASU peut être éligible à l’allocation chômage sous certaines conditions: il faut que la perte de son emploi soit involontaire, que l’associé soit inscrit en tant que demandeur d’emploi pendant la période d’activité de la SASU et respecte les conditions requises. Toutefois, nous vous recommandons de consulter un conseiller pôle emploi pour plus de précisions.
En espérant que vous passez une excellente journée,
L’équipe LegalPlace.

Wau
Wau
mars 24, 2024 9:12 am

Bonjour je suis inscrite à France travail et je souhaite créer ma SASU en avril en tant que président salarié non renumere . J ai la possibilité d être pris en cdd pendant 8 mois, le temp que je fasse les travaux dans mon local afin de commencer mon activité en janvier . Vais je percevoir l are en janvier même si travaille 8 mois en cdd et dc je percevrai une salaire pendant mon cdd? Mes droits resteront ouverts pour le commencement de mon entreprise? Et vais je recumuler des droits (8 mois)? c est très flou pour moi… Lire la suite »

malo
malo
avril 6, 2024 10:12 am

Il n’existe plus de majoration pour non adhésion à une AGA à compter de l’imposition des revenus de 2023.

Laeti
Laeti
avril 23, 2024 10:46 am

Bonjour, je suis actuellement en congé de mobilité jusqu’en novembre, suite à une rupture de contrat dans le cadre d’un accord GEPPM. Puis je créer ma SASU en sachant que je ne peux m’inscrire à France Travail qu’en novembre? pourrais je bénéficier de mes ARE en tant que président non rémunéré? Merci beaucoup

Hiba
Hiba
avril 24, 2024 9:59 am
Répondre à  Laeti

Bonjour, Vous êtes en congé de mobilité jusqu’en novembre et vous envisagez de créer une SASU. La création de votre SASU est tout à fait possible même si vous ne pouvez pas vous inscrire à France Travail avant novembre. Cependant, il est important de noter que vous ne pourrez pas bénéficier de vos allocations chômage (ARE) tant que vous ne serez pas inscrit comme demandeur d’emploi. En ce qui concerne le statut de président non rémunéré de votre SASU, vous pouvez théoriquement bénéficier de vos ARE si vous ne vous versez pas de rémunération. Cependant, je vous recommande fortement de… Lire la suite »

Gauthier
Gauthier
mai 28, 2024 10:43 pm

Bonjour Je suis présidente de ma sasu depuis 2007 . En 2021 je me versais un mandat de gestion de 400 € Ensuite j ai trouvé un emploi de 2021 à mars 2024 ( licenciement économique) On me propose la CSP je m inscrit à France travail Je reçois 1 documents qui dit que je vais percevoir l ARE hors 2 mois après toujours rien Au téléphone ils prétextant que étant président de ma sasu ma société doit le verser quelque chose qu ils compléterons Quelle est la réalité et quel est le texte de lois qui parle de cela… Lire la suite »

Loulou
Loulou
juin 5, 2024 12:58 pm

Bonjour,

je suis dirigeant de sas, et je me verse les salaires, avec les cotisations chômage, j’aurais le droit de chômage, svp? Merci.

Mireille
Éditeur
Mireille
juin 6, 2024 4:30 pm
Répondre à  Loulou

Bonjour ,
Lorsque vous êtes dirigeant d’une SAS et que vous vous rémunérez, vous pouvez bénéficier des allocations de chômage lorsque vous avez un contrat de travail distinct de votre mandat de président de SAS et que ce contrat respecte les conditions de subordination. Sinon, en cas de difficultés financières de votre entreprise, vous pouvez être éligible à l’ATI sous certaines conditions.
En espérant que vous passez une agréable journée,
L’équipe LegalPlace.

Rédigé par

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Télécharger notre guide gratuit