Comment vendre sa voiture à un particulier

Comment vendre sa voiture à un particulier

Pour vendre sa voiture à un particulier, il y a des étapes incontournables à suivre. Il faut déterminer la valeur réelle de la voiture pour définir le prix idéal de vente. Ensuite, il faut trouver un acquéreur. Une fois la vente conclue, il y a des documents à fournir et des démarches administratives à respecter pour permettre à l’acheteur de demander sa nouvelle carte grise et jouir de sa nouvelle voiture en toute légalité.

Les différentes étapes pour vendre sa voiture à un particulier

Il existe en effet un certain nombre d’étapes qui interviennent dans le cadre de la cession d’une voiture.

Le choix du prix

Lorsque l’on décide de céder sa voiture, l’une des choses à déterminer avant tout, demeure la valeur réelle de la voiture sur le marché et le prix auquel on voudrait la vendre.

Pour ce faire, il est courant que le vendeur fasse le tour des sites d’estimation de prix. Ces sites permettent en effet d’avoir une idée approximative sur la valeur de sa voiture en fonction :

  • Du kilométrage ;
  • Du modèle et de la marque de la voiture ;
  • Du type de carburant ;
  • Des options, etc.
À noter : il faut faire attention aux prix affichés par ces sites, car ils restent à titre « indicatif ». Autrement dit, ils permettent à un particulier d’estimer la fourchette de prix dans laquelle rentre son véhicule, sans en donner une valeur exacte.

D’autre part, le vendeur peut demander l’expertise d’un garagiste pour déterminer un prix de vente en fonction de l’état d’entretien de la voiture et autres critères importants selon le professionnel.

Il est par ailleurs conseillé de consulter des sites d’annonces afin d’ajuster le prix de vente de sa voiture, en fonction des annonces concernant les mêmes types de voitures. Ne pas oublier de consulter la durée de l’annonce pour savoir si le prix est perçu comme intéressant par les acquéreurs.

Remarque : plus une annonce dure, plus il est probable que le prix affiché ne soit pas captivant. En outre, une marge peut être ajoutée au prix fixé pour anticiper une éventuelle négociation avec l’acheteur.

Le dépôt de l’annonce

Une fois le prix fixé, il reste à trouver un acheteur. Pour cela, il faut annoncer la vente de sa voiture. Plusieurs supports d’annonce peuvent être exploités par le vendeur.

En premier lieu, l’annonce peut être déposée sur des sites web d’annonce. Ces sites offrent la possibilité de poster des photos de sa voiture sous tous les angles. Il faut également préciser les caractéristiques de sa voiture (la marque, les options, le kilométrage et autres descriptions afin de la valoriser). Ce canal a l’avantage d’être souvent gratuit. De plus, il est possible d’entrer en discussion avec les personnes intéressées, c’est-à-dire les potentiels acheteurs.

Dans un second temps, il y a également la possibilité de proposer sa voiture à un garage un dépôt-vente. Cela sous-entend que le vendeur doit proposer sa nouvelle voiture auprès du garagiste.

Pour optimiser les chances de vente, le vendeur peut aussi utiliser des affiches comportant des informations utiles pour faciliter la prise de contact. Les affiches peuvent comporter aussi une description de la voiture, des photos et le prix de vente.

Les points à contrôler

Avant de vendre sa voiture à un particulier, il y a des points importants à contrôler. D’une part, il faut vérifier que c’est effectivement le nom du vendeur qui figure sur le certificat d’immatriculation (carte grise). En réalité, légalement, il n’y a que le propriétaire du véhicule qui puisse la vendre.

À noter : dans le cas d’une voiture mise en leasing, seul l’organisme prêteur peut la vendre.

D’autre part, il faut contrôler que la carte grise porte l’adresse du vendeur au moment de la cession. En effet, il peut arriver qu’en cas de déménagement, le changement d’adresse sur la carte grise n’ait pas été fait. Le contrôle technique est également un point important à contrôler avant de vendre sa voiture à un particulier pour les véhicules ayant plus de 4 ans. Cependant, il existe la possibilité de vendre sa voiture sans contrôle technique.

L’essai

Que ce soit pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion chez un concessionnaire ou un particulier, l’acheteur peut demander à faire un essai de la voiture. Cet essai a souvent pour but de vérifier des éléments qui ne peuvent pas être décrits dans une annonce. Il peut s’agir par exemple :

  • Du bruit du moteur ;
  • Le parallélisme du véhicule ressenti au volant ;
  • L’état de l’embrayage ;
  • La couleur et la densité du gaz d’échappement ;
  • Les amortisseurs, etc.

Ces différents éléments peuvent influencer la décision d’achat. L’acheteur peut également engager la négociation du prix sur la base de ces éléments. Cependant, il faut être très prudent lors de l’essai.

En effet, lors d’une vente de voiture entre particuliers, l’essai peut aboutir à des risques d’accident, voire de vol. Il vaut mieux être dans la voiture pendant l’essai sur la piste pour éviter de vous faire voler. Il faudrait aussi demander conseil à un professionnel en assurance pour prévenir un éventuel accident.

Vendre sa voiture à un particulier : le paiement

Sans exclure les autres moyens de paiement, le moyen de paiement le plus souvent employé par les vendeurs est le chèque de banque. Ce moyen de paiement offre en effet l’avantage au vendeur la garantie d’être payé. L’acheteur peut également payer par virement bancaire. Ce type de paiement comporte un délai de 2 jours, d’où la réticence des vendeurs.

Les démarches administratives

Après la vente d’une voiture à un particulier, le vendeur doit obligatoirement déclarer la vente à l’administration. Avant le 27 novembre 2017, la déclaration de cession se faisait par courrier adressé à la préfecture ou la sous-préfecture. Depuis, elle se fait obligatoirement et entièrement en ligne sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) dans les 15 jours après la vente. Les informations à renseigner sont :

  • La date et l’heure de la vente ;
  • Le kilométrage de la voiture ;
  • L’adresse de l’acheteur.
À noter : si vous souhaitez éviter de passer par l’ANTS, Legalplace peut vous aider à faire vos démarches administratives de déclaration de cession.

Comment vendre sa voiture à un particulier soi-même ?

Pour réussir la vente de sa voiture, il est important de comprendre les conditions de vente et la déclaration de cession.

Les conditions pour pouvoir vendre son véhicule

Pour pouvoir vendre soi-même sa voiture à un particulier, il faut que la voiture ne soit pas en gage. Pour cela, il faut fournir un certificat de non-gage (encore appelé certificat de situation).

Il faut aussi vérifier que la carte grise porte votre adresse actuelle au cas où vous auriez déménagé. Il est également impératif d’avoir une preuve de contrôle technique du véhicule. Si la voiture à au moins 4 ans d’âge, le contrôle doit être fait 6 mois avant la vente.

À noter : il est possible de vendre une voiture sans la carte grise, quand celle-ci a été égarée. Il suffit de présenter un certificat de déclaration de perte qu’on peut obtenir à la police.

La déclaration de cession

En pratique, pour faire la déclaration de cession après la vente de sa voiture, il faut ouvrir un compte sur le site de l’ANTS. Une fois sur le site, il y a un formulaire à remplir, intitulé « Je crée mon compte ». Après avoir renseigné le formulaire de création du compte, vous recevrez un message avec un code de confirmation de votre compte.

Notons que si la démarche est faite par un tiers, il doit indiquer qu’il le fait pour autrui en cliquant sur le bouton « Pour quelqu’un d’autre ».

Une fois le compte créé, vous êtes directement connecté à votre compte. Il faut fournir un certain nombre d’informations notamment :

Ensuite, vous obtenez un code de cession à transmettre à l’acheteur. Le vendeur doit aussi télécharger et imprimer le certificat de cession (formulaire Cerfa n°157776*01) et le certificat de situation.

Les documents nécessaires pour vendre sa voiture à un particulier

Après la déclaration de cession, le vendeur doit nécessairement transmettre des documents à l’acquéreur pour lui permettre de demander sa carte grise. Il s’agit notamment du certificat de cession. Il est fait en deux copies, l’une destinée à l’acheteur et l’autre est conservée par le vendeur. Ensuite, il y a le certificat de situation pour prouver que la voiture n’est pas en gage et qu’il n’y a aucune opposition à la cession de la voiture.

Il y a également parmi les documents à fournir pour vendre sa voiture, la preuve du contrôle technique et la carte grise. Concernant la carte grise, le vendeur doit la barrer et inscrire dessus « Vendu le date/heure » avec sa signature.

S’il s’agit d’une carte grise sur la base du nouveau modèle, le coupon détachable doit être rempli et transmis au nouveau propriétaire qui pourra l’utiliser pendant un mois, le temps d’obtenir sa carte grise.

Cet article vous a-t-il été utile ?