Skip to content

Tout savoir sur la comptabilité de gestion

Dernière mise à jour le 15/03/2022

La comptabilité de gestion livre aux dirigeants et aux gestionnaires d’entreprise de précieux indices sur la rentabilité d’une activité ou d’un produit. Du fait de la méconnaissance de cette approche analytique, de nombreux gérants de PME, quelle que soit sa forme juridique, ne la mettent pas en pratique. Pourtant, les informations récoltées à travers des logiciels de comptabilité aident les décideurs à prendre les meilleures choix pour optimiser les coûts et ainsi accroître les bénéfices.

La comptabilité de gestion, c’est quoi ?

Elle désigne les pratiques comptables permettant de se pencher sur les coûts engagés par un service ou la production d’un nouveau produit.

Elle se concentre sur des éléments internes de l’entreprise, qu’il s’agisse d’une SARL, SAS ou encore SCI, et sa mise en place n’est pas une obligation légale. Cependant, cette solution livre des informations qui serviront à optimiser la gestion financière de la structure de différentes manières.

Dans la pratique, cette approche comptable donne les moyens de s’intéresser à :

  • Une activité précise ;
  • Une unité de production ;
  • Un fournisseur ;
  • Un client.

Le dirigeant peut l’employer en tout temps pour évaluer les opportunités qui se présentent à l’entreprise.

Quels sont les objectifs de la comptabilité de gestion ?

Elle sert principalement d’indicateur de performance et de rentabilité. Une fois les données correctement exploitées, les dirigeants et les managers connaîtront avec exactitude les charges que représentent :

  • Une activité ;
  • Une équipe de collaborateurs ;
  • Un service en particulier.

Ils pourront également calculer l’apport moyen en chiffre d’affaires de chaque client.

Dans les grandes lignes, ce mode saisie comptable permet ainsi de déterminer le prix des produits en partant d’une analyse des coûts de production. Elle fournit aussi des pistes d’audit pour mieux employer les ressources. De même, cette solution facilite :

À noter : les données comptables disponibles offrent également la possibilité de réaliser de nombreuses simulations. Grâce aux informations collectées au fil des années, les responsables pourront construire un modèle prédictif qui donnera un aperçu des conséquences financières des décisions prises par la direction.

Quelles sont les principales méthodes de comptabilité de gestion ?

La méthodologie employée joue un rôle important dans n’importe quel enregistrement comptable. Concernant la comptabilité de gestion, les spécialistes ont habituellement recours à l’une des 5 méthodes de frais généraux présentées ci-dessous.

Méthode des coûts variables

En recourant à cette méthode, le comptable prend uniquement en compte les coûts engagés par les activités génératrices de chiffres d’affaires. Cela a pour but de déterminer le seuil de rentabilité de la structure.

Étant donné que cette pratique ne tient pas compte de l’intégralité des coûts, les données récoltées ne traduisent qu’en partie la viabilité financière des activités.

Méthode des coûts complets

En l’utilisant, le responsable met tout en œuvre pour comparer les coûts de production à leur prix de revient. L’objectif est avant tout de déterminer le prix idéal pour chacun des produits. Cette démarche donne la possibilité d’analyser le fonctionnement des services qui composent une entreprise.

Pour cela, il faudra décomposer la société en plusieurs unités de production et évaluer le coût engagé et la part de chiffre d’affaires générés par chacune de ces cellules de travail.

Méthode des coûts directs

Cette solution a été pensée pour pallier le principal inconvénient de la méthode des coûts variables. Il s’agit de considérer l’intégralité des coûts, surtout ceux qui ne varient pas en fonction de la demande exprimée par le marché.

En tenant compte des coûts fixes, la personne qui s’en sert parviendra à estimer le seuil de rentabilité de manière plus précise. Cela dit, le calcul à effectuer sera nettement plus complexe.

Méthode ABC

La méthode ABC (Activity Based Costing) s’appuie sur le même principe que la méthode des coûts complets. Mais au lieu de se concentrer sur les produits ou aux services proposés par la société, le comptable décomposera le processus de production en tâches et en activités.

Cette décomposition permet d’analyser plus finement les coûts et donc de prendre de meilleures décisions. Dans la pratique, cette approche est cependant plus difficile à mettre en œuvre.

Méthode des coûts préétablis

En l’employant, l’intervenant estime les coûts engagés avant la production. Ensuite, il calculera avec minutie les coûts réels.

En comparant ses estimations et les dépenses réelles supportées par la structure, il peut :

  • Établir des budgets ;
  • Améliorer progressivement la pertinence de ses prévisions.

Cette démarche est particulièrement utile aux entreprises qui ont de nombreux articles à vendre.

Quelle est la différence entre la comptabilité générale et la comptabilité de gestion ?

La tenue d’une comptabilité générale est avant tout une obligation légale imposée à la plupart des entreprises. Cette approche comptable permet aux associés, aux partenaires de la société et aux tiers de se renseigner sur la santé financière de l’établissement, ce dernier étant généralement amené à publier ses comptes annuels.

Par ailleurs, la tenue d’une comptabilité de gestion est à l’initiative des dirigeants. Les écritures comptables résultant de cette démarche se focalisent sur des éléments internes de l’entreprise. Ces informations ne seront donc utiles qu’aux managers et servent d’aides à la prise de décision. Puisqu’aucun texte juridique n’impose aucun formalisme précis aux entreprises, les responsables peuvent librement recourir à l’une des méthodes citées précédemment.

🔎 Zoom: Le choix de la méthode de comptabilité de gestion doit résulter d’une réflexion minutieuse des avantages et inconvénients de chaque méthode. Afin de faciliter la comptabilité de gestion de votre entreprise, il vous est possible de demander un devis et confier la gestion de votre comptabilité ainsi que la valorisation de votre entreprise à un expert-comptable assermenté de chez LegalPlace.

Que faut-il savoir d’autre sur la comptabilité de gestion ?

Sa mise en place est conseillée à n’importe quelle entreprise. Les informations récoltées aident les dirigeants à choisir la meilleure stratégie pour développer les activités de leur entreprise. Elles réduisent considérablement les risques de faillite en apportant de la cohérence dans les prises de décision.

Cependant, adopter cette pratique comptable n’est pas une mince affaire. Il est difficile, mais pas impossible, de trouver les ressources essentielles sur la toile comme par exemple des logiciels de comptabilité gratuits. Il est également possible de louer les services d’un cabinet comptable maîtrisant cette technique pour s’en charger.

Caractéristiques

D’une manière générale, cette approche comptable se concentre sur les coûts pour :

  • Analyser la rentabilité d’un produit ou d’une offre ;
  • Évaluer les performances d’une équipe de travail.

Dans cette optique, l’entreprise qui l’adopte est amenée à analyser différents types de coûts, dont :

  • Les coûts directs ;
  • Les coûts indirects ;
  • Les coûts fixes ;
  • Les coûts variables.

Les coûts directs par opposition aux coûts indirects sont directement liés à la production de biens ou services. Les coûts fixes contrairement aux coûts variables sont calculés indépendamment du niveau d’activité.

Avantages

La comptabilité de gestion donne les moyens de :

  • Calculer les coûts des activités de l’entreprise ;
  • Déterminer le prix des produits pour atteindre le seuil de rentabilité ;
  • Produire des prévisions plus précises ;
  • Mieux planifier les investissements ;
  • Établir plus finement ses budgets ;
  • Évaluer la qualité de gestion et les performances des équipes de travail.

Principaux calculs de l’analyse de l’exploitation

La force de la comptabilité de gestion repose sur les indicateurs ainsi que les indices qu’elle permet de calculer avec précision. Dans ce domaine, les comptables doivent calculer et analyser :

  • Les marges ;
  • Les coûts ;
  • Les résultats.

Marges

Les marges traduisent les pertes ou les bénéfices de l’entreprise. Elles se calculent en soustrayant le prix de vente au coût de production.

Une marge peut ainsi être calculée pour :

  • Chaque produit ;
  • Une unité de travail ;
  • Une activité quelconque.

Coûts

Les coûts correspondent aux charges engagées pour :

  • Produire un bien ou un service ;
  • Assurer le bon déroulement d’une activité ;
  • Se procurer des matières premières et différentes marchandises.

Résultat

Le résultat d’activité s’obtient en soustrayant les coûts totaux au chiffre d’affaires. Il peut être négatif ou positif en fonction de :

  • La qualité de gestion ;
  • La stratégie commerciale de l’entreprise ;
  • Différents facteurs externes à la société.

FAQ

Quel est l’objectif de la comptabilité de gestion ?

La comptabilité de gestion peut répondre à différentes problématiques qui se posent en entreprise. Elle permet de fixer le meilleur prix pour garantir la rentabilité des activités. De même, elle donne les moyens d’apprécier les performances d’une équipe de travail ou d’un service. Il s’agit avant tout d’un outil stratégique servant d’aide à la prise de décision. En partant d’une meilleure compréhension des coûts engagés, le dirigeant qui l’utilise réussira à optimiser la gestion de la structure.

Quelle est la différence entre comptabilité de gestion et comptabilité générale ?

La comptabilité générale découle d’une volonté des autorités compétentes de garantir la viabilité financière d’une entreprise. Grâce au bilan annuel publié par chaque établissement, les tiers, les créanciers et les associés peuvent se renseigner sur la santé financière de la société. La comptabilité de gestion livre des informations qui seront uniquement utiles aux gérants de la structure. Elle permet de :

  • Mesurer les performances d’un service ;
  • Établir des prévisions ;
  • Mieux structurer les activités de la société

Bien entendu, la comptabilité de gestion ne fait l’objet d’aucune normalisation, ce qui autorise ses utilisateurs à donner la forme qu’ils souhaitent aux écritures comptables.

Quels sont les différents types de comptabilité ?

Il existe de nombreuses catégories de comptabilité. La comptabilité de gestion, la comptabilité de gestion et la comptabilité analytique s’intéressent aux activités d’une entreprise. Elles apportent des informations plus ou moins utiles aux dirigeants et permettant donc d’améliorer d’une manière ou d’une autre la gestion de la structure. La comptabilité nationale concerne, quant à elle, les dépenses d’un pays et ses différentes sources de financement. Elle constitue naturellement un outil efficace pour une meilleure gestion des deniers publics.

Devis d'expertise comptableDevis d’expertise comptable

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L’ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Dernière mise à jour le 15/03/2022

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Rédigé par

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris