Skip to content

Le compte de résultat

Dernière mise à jour le 15/03/2022

Le compte de résultat est un document comptable de base, indispensable afin d’évaluer la performance de l’entreprise. Il s’ajoute au bilan et aux annexes, et forme avec ces derniers les états financiers.

Cependant, il est important d’en faire la distinction avec le bilan. Contrairement au bilan comptable, il fait état des opérations menées par l’entreprise sur une période bien définie, et qui a un impact sur son résultat. À cet égard, il est utile à la fois pour les :

  • Dirigeants ;
  • Financeurs ;
  • Repreneurs d’entreprise.

Mais encore faut-il savoir lire et interpréter les informations qui s’y trouvent.

Le compte de résultat : qu’est-ce que c’est ?

Le compte de résultat compte parmi les documents de synthèse produits en vue d’évaluer la situation financière de l’entreprise, quelle que soit la forme juridique de cette dernière. Il revêt une importance capitale, car il permet de suivre les résultats des opérations menées au cours d’un exercice comptable.

Définition

Il s’agit d’un document qui recense les produits et les charges générés par l’activité de l’entreprise au cours de l’exercice comptable écoulé. Il met en avant son résultat net, et permet d’appréhender l’excédent ou les manquements au niveau des ressources.

Fonction

Le compte de résultat est utilisé pour suivre les performances économiques d’une entreprise. À partir des informations présentées, il est alors possible de savoir si elle a réalisé des bénéfices ou a subi des pertes.

Ce document comptable intéresse particulièrement :

  • L’administration fiscale ;
  • Les investisseurs.

Il permet à l’administration fiscale de connaître les bénéfices réalisés par l’entreprise et donne aux investisseurs une idée de sa rentabilité.

À noter : le compte de résultat différentiel est un outil d’analyse de contrôle gestion.

Quelle est la relation entre le compte et le bilan comptable ?

Le bilan comptable et le compte de résultat permettent chacun de suivre l’activité de l’entreprise. Leur établissement est obligatoire, et leur ressemblance peut porter à confusion. Cependant, ils sont établis différemment, et comportent des informations différentes.

Bilan comptable

Le bilan comptable est un document de synthèse, qui met en relief le patrimoine de l’entreprise à l’instant T. Elle comprend deux parties :

  • L’actif ;
  • Le passif.

L’actif représente ce que possède l’organisation. Par ailleurs, le passif regroupe les ressources qui lui permettent de se constituer un actif.

Bon à savoir : La balance comptable est un document comptable qui permet d’assurer facilement le contrôle et la gestion du compte de résultat et du bilan d’une entreprise.

Différences

Le bilan comptable présente brièvement le résultat d’un exercice dans la partie concernant le passif. Cependant, il ne donne aucun détail sur les opérations menées pour l’atteindre. Ces informations sont fournies dans le compte de résultat.

Ce dernier fait état des opérations menées pendant un exercice comptable, sans tenir compte des évènements du passé. Le résultat obtenu est reporté dans le bilan de clôture d’un exercice, dans le passif, dans la partie concernant les capitaux propres.

La balance permet de contrôler la comptabilité d’une entreprise et de s’assurer de l’exactitude du bilan et du compte de résultat de la société. Il s’agit d’un document comptable qui reprend tous les comptes de la société.

Comment est présenté ce document ?

L’activité de l’entreprise, ses produits et ses dépenses sont présentés à travers plusieurs classes de comptes. Ils sont mis en avant sur deux parties bien distinctes. Les charges sont reportées à la classe 6, et les produits à la classe 7.

Structure

Le compte de produits est disposé à droite ou en haut selon la présentation du tableau. D’une manière générale, il reflète le chiffre d’affaires de l’entreprise. Selon son activité, il peut comprendre des informations telles que :

  • Les prestations de service ou les ventes de produits finis ;
  • Les produits financiers ;
  • Les redevances perçues ;
  • La production d’immobilisations ;
  • Les subventions d’exploitation.

Dans les comptes de charges figurent divers éléments, dont :

  • Les achats de matières premières et de marchandises ;
  • Les charges locatives ;
  • Les charges exceptionnelles ;
  • Les primes d’assurance ;
  • L’entretien et les réparations ;
  • Les frais de déplacement ;
  • La masse salariale ;
  • Les taxes et impôts.
Bon à savoir : certaines sociétés doivent également compléter les classes de compte 8, qui correspondent à des engagements, dont les cautions. On parle ici de comptes spéciaux.

Modèle de tableau

Chaque document comptable doit être rempli différemment selon l’activité de l’entreprise.

Bien entendu, il existe des informations indispensables, qu’il faut renseigner afin de connaître :

  • Sa situation réelle ;
  • Ses bénéfices ;
  • Les éventuelles pertes.
🔎 Zoom : L’établissement des documents comptables, notamment du compte de résultat, peut parfois s’avérer complexe pour l’entrepreneur. C’est pourquoi, LegalPlace vous propose de gérer votre comptabilité et d’effectuer tous les documents comptables de votre société. Un expert-comptable est également à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Afin que vous puissiez établir un document en bonne et due forme, nous mettons à votre disposition un modèle de tableau, téléchargeable gratuitement.

Télécharger le modèle de compte de résultat au format Excel (gratuit)

Exemple de compte de résultat

Compte de résultat  2017
Chiffre d’affaires 1 000 000
Fournitures consommables
Énergie et eau
Carburant
Petit matériel
Services extérieurs
Location immobilière
Location véhicule
Primes d’assurance
Honoraires des comptables
Publicité
Frais de télécommunications
Services bancaires
5 000
500
3 000
1 500
22 300
7 000
7 000
4 000
2 500
1 000
600
300
Charges externes 27 300
Impôts et taxes
Contribution foncière des entreprises
Taxe sur les véhicules de société
Charges sociales et salaire
Dotations aux amortissements
Informatique
Agencement
Bureau et matériel
1 000
1 000
600
60 000
4 000
2 000
1 200
800
Total des charges d’exploitation 91 400
Résultat d’exploitation 908 600
Charges financières 1 600
Résultat financier – 1 600
Résultat courant 907 000
Impôts sur les bénéfices 226 750
Résultat de l’exercice 680 250

Comment lire et comprendre un compte de résultat ?

Les évènements qui touchent l’activité de l’entreprise sont regroupés en trois catégories :

  • Les évènements liés à l’exploitation ;
  • Ceux concernant les opérations financières ;
  • Les événements

Les évènements liés à l’exploitation regroupent les produits et les charges générées par l’activité courante. Le résultat d’exploitation est obtenu en faisant la différence entre les charges et les produits d’exploitation.

Quant aux évènements financiers, ils reflètent les produits et charges générés par les opérations financières. La différence entre ces données représente le résultat financier.

Enfin, les évènements exceptionnels réunissent les produits et charges générés par des opérations qui ne sont pas directement liées à l’activité d’exploitation de l’entreprise, à l’instar des :

  • Pénalités en cas de retard de paiement ;
  • Rappels d’impôts.

Comment l’interpréter ?

Afin de donner un sens aux informations du tableau, il faut se pencher sur le résultat des évènements cités précédemment.

Un résultat d’exploitation positif permet alors d’apprécier la capacité de l’entreprise à créer de la valeur, à partir de son activité d’exploitation. En revanche, un résultat de courant avant impôt (RCAI) positif donne une idée de sa capacité à créer de la valeur grâce à son plan de financement.

Bon à savoir : le résultat courant avant impôt est obtenu en additionnant le résultat d’exploitation au résultat financier.

Le compte de résultat prévisionnel, c’est quoi ?

Le compte de résultat prévisionnel est utilisé pour anticiper les entrées et les sorties générées par l’entreprise, pour chacune de ses trois premières années d’activité. Il comprend :

  • D’un côté, le résultat prévisionnel ;
  • De l’autre, les charges prévisionnelles.

Il reflète ainsi le résultat que l’entrepreneur pense réaliser. Il peut s’agir d’un bénéfice ou d’une perte.  En général, il sert à démontrer la rentabilité de la structure auprès de financeurs potentiels.

FAQ

C’est quoi le compte de résultat ?

Le compte de résultat est un document comptable, qui contient des informations permettant de déterminer le bénéfice réalisé ou la perte subie. Pour cela, il retracera l’activité de l’entreprise, à travers les :

  • Recettes ;
  • Dépenses.

Il fait partie des états financiers de l’entreprise et reflète le résultat de son activité sur une période donnée. Il est utile autant pour les dirigeants que pour les investisseurs ou l’administration fiscale.

Comment se présente un compte de résultat ?

Le compte de résultat est un tableau comportant deux parties :

  • Les produits ;
  • Les charges.

Les composantes du compte de résultat sont différentes en fonction de l’activité de l’entreprise. D’ailleurs, certains établissements doivent renseigner ce qu’on appelle des comptes spéciaux, en plus des comptes de :

  • Charges ;
  • Produits.

Quelles sont les composantes d’un compte de résultat ?

Les informations mises en avant dans le compte de résultat sont regroupées en deux parties. Dans la partie des produits figurent les :

  • Informations liées aux ventes réalisées par l’entreprise ;
  • Subventions d’exploitation ;
  • Produits financiers.

Dans la partie consacrée aux charges, on distingue par ailleurs :

  • Les frais de financement ;
  • Les coûts liés aux actions marketing ;
  • Les charges fiscales ;
  • La masse salariale.

Quelle est la différence entre le bilan et le compte de résultat ?

Le bilan et le compte de résultat sont deux documents conçus à des fins différentes. Le premier permet d’évaluer le patrimoine de l’entreprise, au moment où il est réalisé. Le second reflète le résultat d’un exercice écoulé. Il ne revient sur aucune opération antérieure à celui-ci.

Devis d'expertise comptableDevis d’expertise comptable

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L’ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Dernière mise à jour le 15/03/2022

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Anita SYLA
avril 23, 2021 10:29

faut-il mettre “V/R” pour trouver la différence pour les comptes de charges et produits ?

Rédigé par

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris