Skip to content

Faut-il faire appel à un comptable en tant qu’auto-entrepreneur

Faut-il faire appel à un comptable en tant qu’auto-entrepreneur

La comptabilité de l’auto-entrepreneur, de par son statut, lui fait bénéficier d’un régime simplifié au niveau administratif. Il subsiste des droits, mais aussi des obligations, notamment d’ordre comptable nécessitant rigueur et organisation, car la moindre erreur entraîne des sanctions. La loi n’impose pas à l’auto-entrepreneur une méthode pour ses comptes, mais il peut voir cette tâche réalisée grâce à :

  • Un support papier ;
  • Un logiciel comptable pour l’auto-entrepreneur ;
  • Un prestataire spécialisé dans le domaine, autrement dit un expert-comptable.

Le rôle du comptable auprès d’une micro-entreprise

Le choix de faire appel à un comptable est donc une démarche facultative qui doit émaner d’un réel besoin d’être accompagné. Dans ce cas, l’expert saura s’assurer d’apporter un soutien essentiel à la micro-entreprise. Ses missions, en tant que collaborateur, sont dans un premier temps, la tenue de deux livres.

Un premier livre dit « des recettes » recense, de manière journalière et chronologique, toutes les sommes d’argent perçues par l’auto-entrepreneur dans un tableau à 6 colonnes :

  • Date de la prestation ;
  • Le numéro de la facture ;
  • Le nom du client ;
  • La nature des opérations ;
  • Le montant ;
  • Le mode d’encaissement.

Il doit également s’occuper du « registre des achats », obligatoire s’il s’agit d’une activité de vente de marchandises, de fournitures, de denrées à consommer sur place ou à emporter ou encore de prestations d’hébergement. Tout le détail des achats effectués chaque année doit être récapitulé avec les pièces justificatives à l’appui :

  • La date ;
  • La référence ;
  • Le fournisseur ;
  • La nature ;
  • Le montant ;
  • Le mode de paiement.

Il peut effectuer d’autres missions, telles que :

  • Établir et gérer les factures tout en respectant les obligations légales ;
  • Prendre soin de conserver les documents comptables ;
  • Réaliser les déclarations de TVA imposées par la loi ;
  • Proposer des outils de gestion afin de faciliter le pilotage de l’entreprise ;
  • Contrôler le chiffre d’affaires et anticiper le franchissement des seuils.

L’expert-comptable est également en mesure d’apporter de véritables conseils sociaux, fiscaux, juridiques, économiques et financiers à l’entreprise pour laquelle il travaille.

L’intérêt de faire appel à un comptable pour un auto-entrepreneur

Bien que le régime de l’auto-entrepreneur soit simplifié, cela ne signifie pas que les tâches liées à la comptabilité soient aussi aisées. Il est commun de faire des erreurs, même lorsque l’on possède des notions fiscales et comptables, et d’autant plus aux prémices d’une activité. Ces égarements, souvent dus à un manque de temps, peuvent avoir des conséquences importantes sur l’entreprise telles que :

  • Une sanction fiscale ;
  • Une transformation du statut en cas de dépassement du chiffre d’affaires entraînant une perte du régime fiscal du micro-entrepreneur ;
  • Un redressement judiciaire.

Dès lors que vous n’êtes pas familier avec les chiffres, il convient de déléguer cette tâche à un professionnel comptable afin de supprimer toute erreur.

C’est également un excellent conseiller, à même de suggérer des recommandations afin de payer moins de charges ou d’impôts ainsi que de renseigner l’auto-entrepreneur sur des aides financières auxquelles il pourrait prétendre.

En l’accompagnant tout au long de la croissance de l’entreprise, il sera en mesure de le préparer aux démarches nécessaires au changement de statut de la société. Doté de connaissances fiscales, juridiques et sociales, le professionnel comptable est un véritable investissement stratégique sur le long terme.

La comptabilité est une activité rigoureuse, minutieuse et chronophage pour l’auto-entrepreneur. Collaborer avec un expert-comptable soulagerait son emploi du temps et lui permettrait de se concentrer d’autant plus sur ses activités commerciales et ainsi gagner en énergie.

Ce spécialiste compétent est à même de guider l’entreprise de l’auto-entrepreneur vers le succès grâce à son expertise et ses conseils de qualité.

Les inconvénients de faire appel à un comptable pour un auto-entrepreneur

Toutefois, en externalisant la comptabilité grâce aux services d’un professionnel, l’auto-entrepreneur réalise un investissement conséquent en matière de rémunération.

Cette dernière s’effectue sous forme d’honoraires, librement négociés entre l’auto-entrepreneur et l’expert-comptable. La loi n’encadre pas ce domaine, mais ils doivent être à la hauteur du service rendu. De nombreuses caractéristiques sont à prendre en compte pour établir cette rémunération :

  • Le type de mission et son étendue ;
  • Le niveau de difficulté du dossier ;
  • Les investissements nécessaires au bon déroulement de la mission ;
  • La notoriété de l’expert-comptable.

Tous ces critères peuvent donner lieu à une dépense conséquente pour un auto-entrepreneur lambda. Néanmoins, ces frais sont une charge déductible de ses résultats imposables.

En termes de contraintes administratives, l’auto-entrepreneur est contraint de s’adapter à l’organisation de classement des pièces comptables imposées par son expert :

  • Classement des factures d’achats par date et/ou par fournisseur ;
  • Classement des factures de ventes par numéro ;
  • Classement de relevés bancaires par ordre chronologique.

Pour résumer, l’inconvénient principal relève du prix des honoraires du spécialiste comptable, qui peut rapidement s’avérer onéreux. Afin de contrer cette situation, le dirigeant peut suivre une formation en comptabilité à destination des auto-entrepreneurs et ainsi découvrir des logiciels comptables pour faciliter la gestion de son activité.

Comment trouver un comptable lorsqu’on est auto-entrepreneur ?

De nos jours, rechercher un comptable pour auto-entrepreneur est devenu très facile grâce à Internet. La plupart de ses missions pouvant s’effectuer à distance, de nombreux sites sont à la disposition des auto-entrepreneurs en quête des services qui leur correspondent.

La véritable question est de savoir comment choisir son comptable en ligne pour auto-entrepreneur parmi l’ensemble de possibilités mises à disposition par les moteurs de recherche. Trouver le bon expert-comptable est un réel enjeu pour une entreprise.

Avant toute démarche, il est judicieux de vérifier dans un premier temps si le spécialiste est bien inscrit à l’ordre des experts-comptables, c’est-à-dire qu’il est dans son plein droit d’exercer et qu’il ne s’expose pas à des sanctions pénales qui pourraient se répercuter, a posteriori, sur l’entreprise.

Une collaboration professionnelle doit impérativement reposer sur la confiance, c’est pourquoi il est recommandé de se diriger vers l’ordre régional des experts-comptables ou encore la CCI (Chambre de Commerce et de l’Industrie) pour trouver un spécialiste sérieux et rigoureux.

Une qualité importante de ce professionnel des chiffres est sa disponibilité. En effet, il doit :

  • Être réactif face aux problématiques de la société ;
  • Disponible en ligne ou bien à proximité selon les préférences de l’auto-entrepreneur ;
  • Connaître la législation en vigueur ;
  • Disposer d’un matériel adéquat et fonctionnel pour répondre aux besoins de l’entreprise.

Dans le vif du sujet, nous avons les honoraires qui peuvent rapidement se transformer en une charge lourde pour l’auto-entrepreneur. C’est pourquoi il faut veiller à bien les négocier et effectuer des comparaisons avec les différents prestataires, à la recherche d’une corrélation entre les compétences du professionnel et les besoins de l’auto-entrepreneur.

Ainsi, faire appel à un grand cabinet n’est généralement pas nécessaire pour une petite entreprise. L’important est de créer une véritable synergie avec un prestataire externe qualifié et disponible.

Quels sont les tarifs d’une prestation comptable pour un auto-entrepreneur ?

Pour un auto-entrepreneur, un collaborateur comptable peut coûter entre 50 et 100 euros hors taxe de l’heure. Le prix des services d’un expert-comptable dépend principalement de la prestation réalisée pour l’auto-entrepreneur.

Cette dernière peut s’apparenter à des conseils pour aider le client à choisir le meilleur statut, en vérifiant que le régime de micro-entreprise concorde avec ses aspirations. Il va alors se renseigner sur :

  • Les charges fiscales ;
  • La TVA ;
  • Les cotisations sociales, etc.

Tout au long de l’activité de l’entreprise, le comptable pour auto-entrepreneur est en mesure de prodiguer des recommandations personnalisées concernant le chiffre d’affaires de l’entreprise ou bien pour effectuer la déclaration d’impôt sur le revenu à la SSI.

Ce type de conseils ne prend pas beaucoup de temps sur le planning d’un expert-comptable. C’est la raison pour laquelle leur degré de facturation est moindre, en comparaison avec des dossiers plus complexes. Le spécialiste est également en mesure d’établir le prévisionnel du business plan du projet de l’auto-entrepreneur, incluant par exemple :

  • Un plan de financement initial ;
  • Le chiffre d’affaires prévisionnel ;
  • Le compte de résultat prévisionnel ;
  • Un plan de trésorerie sur 3 ans ;
  • Le seuil de rentabilité ;
  • Le point mort.

Il est, en outre, à même d’évaluer le prix de vente ou d’achat d’une entreprise, afin d’établir sa véritable valeur et d’obtenir une marge de profit dans le cas d’une fusion/absorption.

Ces travaux, qui s’étendent parfois sur plusieurs jours, sont beaucoup plus coûteux, car ils nécessitent davantage de réflexions et de recherches. C’est pourquoi il est nécessaire d’effectuer des comparaisons entre les différents concurrents afin de trouver les prestations comptables désirées par l’auto-entrepreneur au meilleur rapport qualité/prix.

Lire aussi : Le tarif des prestations d’un expert-comptable

Dernière mise à jour le

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de