Le compte bancaire d’une association

Le compte bancaire d’une association

L’ouverture d’un compte bancaire association loi 1901 facilite la gestion de ses moyens financiers. Bien que cette procédure ne soit pas obligatoire, un compte dédié à l’organisation permet :

  • de simplifier la gestion des finances ;
  • de faciliter le paiement des cotisations des adhérents grâce au versement automatique ;
  • de fournir une solution de paiement pratique pour le versement des éventuelles subventions ;
  • d’avoir un moyen de paiement : carte bancaire, chéquier…

Faut-il ouvrir un compte bancaire dédié pour l’association ?

L’ouverture d’un compte bancaire dédié à l’association n’est pas obligatoire. Toutefois, il est indispensable d’en avoir un afin de faciliter la comptabilité et la gestion des moyens financiers. De plus, disposer d’un compte bancaire associatif n’a aucun effet sur la fiscalité de l’association.

Ouvrir un compte bancaire association pour une meilleure gestion des finances

Ouvrir un compte bancaire dédié à l’association permet d’assurer la gestion des recettes et des dépenses grâce au suivi des activités sur le compte. De cette manière, il devient plus facile de veiller au fonctionnement de l’association et de ses activités. Un compte bancaire association constitue une solution efficace pour toucher les subventions.

Ouvrir un compte bancaire au nom de l’association pour disposer de moyens de paiement

Après l’ouverture d’un compte bancaire dédié, l’association dispose de moyens de paiement pratiques et diversifiés, notamment une carte bancaire et un chéquier. Elle peut également effectuer les paiements en ligne, ce qui facilite grandement les transactions. À noter que la personne à la charge du compte doit être désignée selon les statuts de l’association.

Ouvrir un compte bancaire association pour simplifier le versement des cotisations

L’ouverture d’un compte bancaire association s’avère également pratique pour le versement des cotisations des membres de l’association. Les adhérents peuvent effectuer un versement automatique vers le compte, et ce, de manière rapide.

Ouvrir un compte bancaire association : quelle banque choisir ?

L’association est libre de choisir la banque auprès de laquelle elle souhaite créer un compte bancaire. Toutefois, il est conseillé de bien comparer les offres et les services proposés par les différents prestataires. Si une banque refuse l’ouverture d’un compte associatif, l’association peut faire valoir son droit au compte bancaire auprès de la Banque de France.

 

L’ouverture du compte bancaire pour une association : les démarches à accomplir

L’ouverture d’un compte bancaire association nécessite quelques formalités. Ensuite, les démarches à accomplir ne sont pas compliquées.

Les formalités pour l’ouverture du compte bancaire association

L’ouverture d’un compte bancaire au nom de l’association doit faire l’objet d’une décision au sein de l’organe de gestion. Le bureau ou le conseil d’administration se charge de choisir la banque dans laquelle ouvrir le compte. Sinon, la décision peut être remise au trésorier de l’association ou à son président. Une fois la décision de l’ouverture du compte signifiée, la prochaine étape consiste à désigner la ou les personnes habilitées à prendre en charge l’ouverture et le fonctionnement du compte. Si le fonctionnement du compte est assuré par plusieurs personnes, il faut ensuite préciser si elles sont tenues d’agir séparément ou ensemble. La dernière étape consiste à inscrire toutes les décisions prises lors de la réunion du conseil d’administration au sujet de l’ouverture et de la gestion du compte bancaire associatif dans un procès-verbal :

  • La décision de l’ouverture avec la délibération ;
  • Les noms des mandataires,
  • Les modalités de la gestion du compte par les mandataires ;
  • etc.

La délibération de l’assemblée générale doit être remise à la banque pour l’ouverture du compte. Le document contenant les noms des personnes habilitées à faire fonctionner le compte doit être remis au banquier chaque année.

Les documents requis pour l’ouverture du compte bancaire de l’association

Après la décision sur l’ouverture du compte bancaire de l’association, les personnes habilitées à ouvrir et à faire fonctionner le compte doivent préparer les pièces justificatives à remettre au banquier. Le dossier à fournir doit comprendre :

  • la délibération du conseil d’administration sur l’ouverture du compte bancaire associatif avec le nom des membres du conseil d’administration et du bureau ainsi que la durée de leur mandat ;
  • une copie des statuts de l’association à jour et certifiée conforme par le président de l’association ;
  • un extrait de l’avis de constitution paru dans le journal officiel lors de la création de l’association ;
  • une photocopie de la pièce d’identité de la ou des personnes habilitées à faire fonctionner le compte ;
  • le procès-verbal avec les noms des personnes désignées à faire fonctionner le compte de l’association ;
  • un justificatif d’adresse du siège social (une facture téléphonique fixe, une facture d’abonnement Internet de moins de 3 mois, un bail commercial pour l’association notarié, le dernier avis de taxe foncière, un contrat de domiciliation, une facture de gaz, d’eau ou d’électricité de moins de 6 mois…) ;
  • une copie du récépissé de déclaration d’association à la préfecture.

À noter que les personnes habilitées à faire fonctionner le compte doivent se présenter à la banque afin de déposer un spécimen de leur signature et justifier de leur identité.

 

Le fonctionnement du compte bancaire dédié à l’association

Le fonctionnement du compte bancaire association est assuré par la ou les personnes habilitées. Afin de garantir une meilleure gestion, il est conseillé de prendre certaines précautions.

La gestion du compte bancaire association

Voici quelques conseils à suivre afin de simplifier la gestion du compte bancaire d’une association :

  • limiter l’utilisation des chéquiers comme moyen de paiement afin de réduire les risques de perte et de vol ;
  • notifier au banquier le changement de dirigeant ou de mandataire de compte dans les plus brefs délais ;
  • assurer la mise à jour des signatures autorisées pour le fonctionnement du compte bancaire association (supprimer les anciennes signatures) ;
  • effectuer la remise en banque régulière des espèces collectées ;
  • suivre les activités sur le compte (débit et crédit) afin de détecter les éventuelles fraudes, erreurs ou anomalies.

Le rapprochement bancaire

Le rapprochement bancaire est une procédure nécessaire pour assurer le bon fonctionnement du compte bancaire de l’association. Il s’agit de faire en sorte que les opérations bancaires sur le compte sont justifiées et explicables. Pour ce faire, il suffit de comparer le solde du compte bancaire de l’association en comptabilité et le solde réel du compte bancaire. Ce rapprochement permet d’éviter :

  • d’effectuer un même versement deux fois ;
  • de faire des erreurs d’imputation ;
  • les fraudes ;
  • les malversations.

Le pointage des relevés bancaires

Le pointage des relevés bancaires constitue également une solution pratique pour assurer une meilleure gestion du compte bancaire de l’association. Cette pratique permet de s’assurer que toutes les opérations effectuées sont justifiées et explicables. Il s’agit de suivre les opérations effectuées en se basant sur le relevé mensuel envoyé par la banque.

Pointer les chèques pour suivre les opérations effectuées

Le pointage des chéquiers permet de vérifier les versements effectués par ce moyen de paiement. Pour pointer les chéquiers en cours, il faut vérifier que le débit correspond bien au montant indiqué sur le talon du chéquier. Une fois la vérification terminée, il suffit de ponter l’opération réalisée sur le relevé bancaire, puis de marquer le talon du chèque. Pour les crédits, le pontage se fait sur les remises de chèques effectuées pendant le mois. Il faut vérifier que les sommes créditées sur le compte correspondent à celles inscrites sur les bordereaux de remises. Ces étapes permettent de reconstituer la trésorerie réelle de l’association.

Pointer les autres opérations effectuées par carte bancaire

Les opérations par carte bancaire, les prélèvements automatiques, les retraits en espèces ainsi que les TIP demandent un système de pointage un peu complexe. En ce qui concerne les débits et les crédits sur une carte bancaire, par exemple, la vérification se fait par le biais du ticket qu’il faut agrafer sur la pièce justificative pour le suivi. Pour pointer les opérations, il faut comparer les montants des opérations inscrits sur factures de l’association réglées par carte et ceux inscrits sur le relevé bancaire.

Cet article vous a-t-il été utile ?