Skip to content

Devenir infirmière libérale

Dernière mise à jour le 22/04/2022

Le statut d’infirmière libérale est, en France de plus en plus populaire. En effet, il apparait que ce statut soit plus avantageux que celui d’infirmière en milieu hospitalier, notamment concernant les revenus générés.

Ainsi, les infirmiers et infirmières qui souhaitent s’émanciper du statut de salarié, doivent acquérir le statut de travailleur indépendant. Ce statut présente à la fois des avantages et des inconvénients qu’il convient de développer.

Infirmière libérale et salariée : quelles différences ?

Les statuts d’infirmière libérale et d’infirmière salariée présentent des différences notables.

Qu’est ce qu’une infirmière libérale ?

Une infirmière libérale est une personne physique qui exerce à titre indépendant une activité de soins en respectant une certaine déontologie et éthique.

L’activité de soins  regroupe différents types de prestations, encadrées par le Code de la Santé Publique. Ainsi, une infirmière libérale peut délivrer des soins à domicile afin d’assurer une prise en charge personnalisée. Elle peut également délivrer des soins plus ponctuels. A titre d’exemple, de nombreuses infirmières ont été sollicitées au cours de la crise sanitaire du Covid-19, pour effectuer des soins tels que des tests ou durant la campagne de vaccination.

Quelles différences avec l’infirmière salariée ?

Les rapports humains et les soins

L’infirmière libérale est amenée à se déplacer directement au domicile du patient dans la plupart des cas. Ainsi, un rapport humain se crée plus facilement, et les relations avec les patients sont souvent plus solides. De plus, le caractère récurrent de certains soins (piluliers, pansements…) permettent d’établir un lien plus fort que dans le milieu hospitalier.

De plus, en terme de soins, ceux ci sont différents de ceux prodigués à l’hôpital et peuvent parfois s’avérer moins interessants. En effet, un infirmier ou infirmière travaillant dans le milieu hospitalier verra surement au cours de sa carrière des soins plus diversifiés qu’un personne en libéral.

Les différences tenant à la rémunération et la charge de travail

En terme de rémunération, il est certainement plus avantageux de passer en profession libérale quand on est infirmier. En effet, une infirmière salariée avec une dizaine d’années d’expérience touche en moyenne 2000€ nets par mois. A contrario, une infirmière en libéral peut espérer gagner plus du double.

Cependant, pour bien gagner sa vie en tant qu’infirmière libérale, il faut être prête à y consacrer beaucoup de temps, puisqu’une infirmière libérale travaille en moyenne 53heures par semaine. L’avantage de la profession libérale, reste que les horaires peuvent être choisies par l’infirmière, et que celle ci n’aura pas forcément des horaires décalées comme dans le milieu hospitalier.

L’infirmière libérale a donc une plus grande autonomie dans la gestion de son emploi du temps, mais également dans le fait de ne pas avoir de supérieur hiérarchique.

Attention : Cette profession représente néanmoins une charge de travail colossale en dehors des heures de soin. En effet, l’infirmière libérale devra s’occuper elle même de sa comptabilité en auto-entrepreneur, mais également de sa facturation de soins.

Les conditions pour accéder à cette profession

Il existe plusieurs conditions inhérentes à la profession d’infirmière libérale. Ainsi, les personnes souhaitant accéder à cette profession doivent suivre une certaine formation et répondre à des conditions d’installation précises.

La formation requise

Afin de prétendre à la profession libérale en tant qu’infirmière, il est nécessaire d’avoir obtenu un diplôme d’Etat d’infirmier en BAC +3 . Au cours de cette formation, les étudiants doivent valider 180 crédits ECTS. Ils suivent ainsi 1800 heures de cours théoriques réparties en 27 Unités d’Enseignement (UE).

Durant cette période d’apprentissage théorique, les étudiants sont également amenés à réaliser plusieurs stages au sein d’établissements de santé pour un total de 2100 heures.

À l’issue de la formation au sein de l’Institut de Formation en Soins Infirmier, l’étudiant en soins infirmier se verra remettre le Diplôme d’État, sans lequel il ne pourra pas exercer en tant qu’infirmier salarié ou infirmier libéral.

Les conditions d’installation

Les conditions d’installation pour exercer en tant qu’infirmier libéral sont définies par la convention nationale des infirmières et infirmiers libéraux.

Après avoir suivi la formation nécessaire, il faut justifier d’une expérience significative dans le domaine de la santé. La personne doit avoir effectué au moins 3200 heures au sein d’un établissement de soin en prodiguant des soins infirmiers. Sans cette condition, il ne sera pas possible pour l’infirmier d’exercer en libéral.
De plus, il existe toute une question de secteur dans cette profession. En effet, ont été mises en place des zones “sur dotées” afin d’éviter qu’un nombre trop significatif d’infirmières s’installe dans une même zone géographique.

Les conditions d’installation en zone « sur dotée » sont prévues par l’avenant n°3 de la convention nationale des infirmières et infirmiers libéraux. Ainsi, pour s’installer en tant qu’infirmière ou infirmier libéral en zone « sur dotée », il faut :

  • Qu’un infirmier libéral sous convention dans la zone d’établissement cesse d’exercer de manière définitive dans la zone en question ;
  • Que l’intéressé(e) reprenne un cabinet d’infirmier libéral déjà existant dans la zone ou qu’il intègre un groupe de cabinet.

Les démarches à suivre pour être infirmière libérale

Après l’obtention du Diplôme d’État, il faut suivre certaines démarches, puis choisir la forme juridique adaptée à vos besoins.

Les démarches pour devenir infirmière libérale

infirmiere-liberale

Pour devenir infirmière libérale, il faut suivre les étapes suivantes :

  1. Enregistrer son diplôme d’infirmier auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS) ;
  2. S’inscrire à l’Ordre National des Infirmiers ;
  3. S’enregistrer à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) locale en vue de l’obtention de la carte professionnelle de santé ;
  4. Se déclarer dans les huit jours après la création de l’entreprise auprès du Centre de Formalité des Entreprises (CFE);
  5. S’affilier à la Caisse autonome de retraite et de prévoyance des Infirmiers, dans les 30 jours qui suivent le début de l’exercice ;
  6. Souscrire une assurance de responsabilité civile et professionnelle ;
  7. Adhérer à une Association de Gestion Agréée (AGA).

Les formes juridiques de société pour devenir infirmière libérale

Au moment de créer son entreprise, l’infirmière libérale a le choix entre plusieurs formes juridiques de société.

L’entreprise individuelle

Suite à la création d’une entreprise individuelle, l’infirmière libérale à la possibilité d’être imposée sur ses revenus. Cette forme juridique de société est très appréciée pour la souplesse de son régime fiscal. D’ailleurs, c’est la plus répandue.

L’EIRL

En EIRL, l’infirmière libérale peut choisir l’IS ou impôt sur les sociétés comme régime fiscal.

La société civile professionnelle (SCP)

Cette forme juridique est prise dès lors que deux professionnels ou plus exercent des activités libérales dans la société. Cette forme juridique implique également la nécessité d’un vote pour toute décision.

Les sociétés d’exercice libérales (SEL)

Les sociétés d’exercice libérales sont des formes juridiques qui supposent une collaboration de plusieurs infirmiers libéraux dans la société. Ainsi, les formes juridiques que peuvent prendre les sociétés prennent les appellations suivantes :

  • SELARL dans le cas d’une SARL;
  • SELAS dans le cas d’une SAS;
  • SELAFA dans le cas d’une SA ;
  • SELCA dans le cas d’une SCA.
🔎 Zoom : Une infirmière libérale qui souhaite exercer son activité sous la forme d’une société peut choisir de créer une SELARL ou une SELAS. Ces formes juridiques sont avantageuses pour les professionnels libéraux, car elles permettent de limiter leur responsabilité au montant de leurs apports au capital social. LegalPlace s’occupe de créer votre SELARL ou votre SELAS : il vous suffit de remplir un questionnaire en ligne et de transmettre les justificatifs requis.

Infirmière libérale : tableau récapitulatif des avantages et inconvénients

Le statut d’infirmière libérale présente donc des avantages notables, notamment en terme de rémunération et de gestion d’emploi du temps. Ces avantages peuvent toutefois être masqués par quelques inconvénients. Ci dessous, un tableau récapitulant les divers avantages et inconvénients de la profession :

Les avantages Les inconvénients 
Proximité avec les patients Rythme de travail plus éprouvant
Plus de liberté dans l’organisation du planning Plus de déplacements (soins à domicile)
Absence de supérieur hiérarchique Absence de congés payés
Meilleure rémunération que les infirmières salariées Démarches administratives lourdes et à accomplir soi-même
Absence de restrictions vestimentaires L’âge de la retraite est fixé à 67 ans

FAQ

Quelles sont les diplômes requis pour devenir infirmière libérale ?

Les personnes intéressées par la profession d'infirmier libéral, devront, après l'obtention d'un baccalauréat ou d'un diplôme d'Etat en aide médico-psychologique, obtenir le concours d'entrée à l'IFSI. La formation au sein de ce dernier dure 3 ans et permet d'obtenir le diplôme d'Etat d'infirmier, lui permettant de s'installer.

Quel est le salaire d'une infirmière libérale ?

Une infirmière libérale peut toucher entre 3 000 € et 6 000 € brut par mois.

Quelles sont les démarches pour devenir infirmière libérale ?

Pour devenir infirmière libérale, il faut suivre les étapes suivantes :

  1. Enregistrer son diplôme d’infirmier auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS) ;
  2. S’inscrire à l’Ordre National des Infirmiers ;
  3. S’enregistrer à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) locale en vue de l’obtention de la carte professionnelle de santé ;
  4. Se déclarer dans les huit jours après la création de l’entreprise auprès du Centre de Formalité des Entreprises (CFE);
  5. S’affilier à la Caisse autonome de retraite et de prévoyance des Infirmiers, dans les 30 jours qui suivent le début de l’exercice ;
  6. Souscrire une assurance de responsabilité civile et professionnelle ;
  7. Adhérer à une Association de Gestion Agréée (AGA).

Créer votre SELARLCréer votre SELARL

Co-fondateur LegalPlace, Mehdi est diplômé du magistère DJCE et avocat. Il a exercé plus de 12 ans au sein de cabinets anglo-saxons et français en droit des sociétés, fusions-acquisition et capital investissement.

Dernière mise à jour le 22/04/2022

S’abonner
Notifier de
guest
14 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Ali
Ali
octobre 14, 2021 12:22

Bravo Mehdi

Antonin
Antonin
novembre 29, 2021 5:26

Bonjour, les heures effectuées en centre de vaccination sont -elles prisent en compte dans les 3200 heures nécessaire ?

Najoie
Najoie
décembre 1, 2021 4:53
Reply to  Antonin

Bonjour, L’expérience prise en compte doit être acquise à compter de l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmière ou de l’autorisation légale d’exercice dans un établissement de soins ou une structure de soins généralisés. Elle doit avoir été acquise en : – Hôpital ou en clinique – Centre hospitalier spécialisé psychiatrique (après validation du diplôme en DE) – Centre de soins, établissement militaire – Établissement médicalisé d’hébergement pour personnes âgées – Association de soins dans le cadre du maintien à domicile des personnes âgées (SSIAD) – Association type « Médecins sans Frontières » ou « Médecins du Monde » … Par contre,… Lire la suite »

Agathe
Agathe
janvier 10, 2022 8:36
Reply to  Najoie

Bonjour, J’ai lu que ces 3200h doivent être effectué dans les 6 dernières années ? J’ai quitté l’hopital il y a 6 ans après 10 ans d’exercice en service pour aller vers la médecine du travail mais le soin me manque. Puis-je devenir libérale ?

Najoie
Najoie
janvier 11, 2022 5:56
Reply to  Agathe

Bonjour,

Pour devenir infirmière libérale vous devez avoir effectué un certain nombre d’heures de travail dans un centre de soin bien spécifique : 3200h
Pour tout renseignement complémentaire sur les conditions d’installation en libéral, nous vous invitons à contacter directement la caisse d’assurance maladie du lieu où vous envisagez de vous installer.

En espérant que notre réponse vous sera utile,
L’équipe LegalPlace

cris
cris
juin 23, 2022 3:40
Reply to  Agathe

Bonjour Agathe, même situation, avez vous pu obtenir des réponses ? svp

Cheylan Cascino
Cheylan Cascino
décembre 29, 2021 9:57

Bonsoir, y a-t-il un minimum de soins/chiffre d’affaire à faire lorsqu’on devient libéral ? J’aimerai juste faire des petits remplacements ou des soins ponctuels selon mes besoins et mes disponibilités.
merci ☺️

Najoie
Najoie
janvier 3, 2022 9:14

Bonjour,

Les professions libérales peuvent être exercées en entreprise individuelle ou en société ( société d’exercice libéral par exemple).
Il n’y a pas de chiffre d’affaires minimum à effectuer, en revanche pour le régime de la micro-entreprise, il existe un seuil de chiffre d’affaires à ne pas dépasser.

En espérant que notre réponse vous sera utile,
L’équipe LegalPlace

Weyland
Weyland
mars 23, 2022 4:52

Bonjour,
Un cadre de santé s’il quitte le secteur hospitalier, peut-il travailler comme infirmier libéral ?

Maya
Maya
mars 24, 2022 3:42
Reply to  Weyland

Bonjour,

Pour obtenir plus d’informations concernant votre situation personnelle, je vous invite à vous rendre sur le site internet de la CPAM suivant : https://www.ameli.fr/infirmier/exercice-liberal

En espérant avoir pu répondre à vos interrogations,

L’équipe Legalplace

nzille
nzille
avril 21, 2022 10:35

Bonjour
SVP je voudrai savoir si cela était possible de devenir infirmier liberal apres 15 mois de diplome et 3600heures de travaille en milieu hospitalier, car je n’ai que 1an et 3 mois de diplôme mais j’ai déjà travail en temps infirmier équivalant de 2ans et plus.
merci d’avance pour votre réponse.

Cyrine
Éditeur
Cyrine
avril 21, 2022 4:51
Reply to  nzille

Bonjour,

Afin de pouvoir exercer en tant qu’infirmière libérale, vous devez être titulaire du diplôme d’infirmier et avoir cumulé au moins 24 mois d’exercice professionnel en milieu hospitalier.

En espérant que cette réponse vous a été utile.
L’équipe LegalPlace

Nesrine Azri
Nesrine Azri
juin 11, 2022 7:14

Bonjour, est-ce-que je peux faire la formation requise pour devenir une infirmière libérale directement après l’obtention du diplome du bac sachant que je suis une jeune Tunisienne?

Cyrine
Éditeur
Cyrine
juin 13, 2022 3:23
Reply to  Nesrine Azri

Bonjour,

Afin d’accéder aux études d’infirmiers en France, vous devez détenir un visa de long séjour ou carte de séjour mention étudiant. Je vous invite à consulter les conditions requises : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2231

En espérant avoir su répondre à vos interrogations.
L’équipe LegalPlace

Rédigé par

Co-fondateur LegalPlace, Mehdi est diplômé du magistère DJCE et avocat. Il a exercé plus de 12 ans au sein de cabinets anglo-saxons et français en droit des sociétés, fusions-acquisition et capital investissement.