Skip to content

Créer son entreprise sur internet

Créer son entreprise sur internet

Créer son entreprise sur Internet constitue un moyen simple et efficace de lancer son activité. Les formalités de création dépendent de la forme juridique choisie : pour un auto-entrepreneur, elles seront relativement simples (déclaration d’activité), alors que pour une société, il faudra se plier aux nombreuses démarches que requiert l’immatriculation. Les idées de business rentables sont nombreuses et se recentrent sur quelques secteurs, parmi lesquels :

  • L’informatique, le web design ;
  • L’e-commerce ;
  • La monétisation de blog ou de site web ;
  • Les sites de conseils : immobilier, développement personnel, etc.

Pourquoi créer son entreprise sur internet ?

Créer son entreprise sur Internet présente de nombreux avantages pour l’entrepreneur qui veut se lancer dans une activité économique. D’ailleurs, monter un business en ligne est à la fois plus simple, moins onéreux et permet de s’imposer face à la concurrence.

Une démarche plus simple

La simplicité fait partie des principaux avantages de la création d’entreprise sur Internet. En effet, l’exercice d’une activité en ligne peut en principe se faire au domicile de l’entrepreneur. Certaines démarches telles que la recherche de locaux pour installer le siège social de l’entreprise s’avèrent donc superflues.

De plus, des outils de création d’entreprise faciles d’usage (boutique en ligne, plateforme de vente de services…) sont même disponibles gratuitement en ligne, ce qui les rend accessible au plus grand nombre. Il est ainsi possible de créer facilement :

Une création moins onéreuse

Créer une entreprise sur Internet nécessite un budget moins important par rapport à la création d’une entreprise « physique ». Puisqu’il n’est pas nécessaire de trouver des locaux pour s’installer, les frais engagés sont moindre.

Il suffit en réalité d’acheter un nom de domaine pour le site, qui coûte en moyenne, entre 8 € et 15 € par an.

Bon à savoir : si l’activité nécessite un stockage trop important des données, de l’espace supplémentaire peut s’avérer nécessaire. Mais même dans ce cas, le prix de ce dernier ne dépasse généralement pas les 100 €.

Savoir faire face à la concurrence

Actuellement, la présence en ligne est importante pour une entreprise, quelles que soient sa taille et son activité principale. Internet constitue un endroit parfait pour trouver des clients et faire connaître sa structure auprès du grand public.

Toutefois, il est essentiel de mettre en place une stratégie de marketing digital efficace pour garantir son succès et rester concurrentiel dans son domaine d’activité.

Création d’entreprise en ligne : quelques idées de business

Trouver une idée de business sur Internet n’est pas difficile. Toutefois, avant d’en choisir un, il est important de s’informer sur les tendances, de détecter l’activité qui marche et d’identifier les business rentables. Bien évidemment, le choix d’activité dépend également des qualifications de l’entrepreneur.

Création d’une boutique en ligne

Cela fait partie des activités les plus courantes sur Internet. L’entrepreneur peut vendre le ou les produits de son choix par le biais d’un site e-commerce ou sur les réseaux sociaux tels que Facebook. Il est, entre autres, possible de lancer une boutique en ligne de prêt-à-porter, de bijoux, de produits parapharmaceutiques, etc.

Mise en place d’un site d’annonces immobilières

Créer un site d’annonces immobilières pour une zone géographique donnée peut aussi fonctionner. L’entrepreneur doit, cependant, se placer comme spécialiste de l’immobilier et proposer des offres aux particuliers et aux agences immobilières.

Création d’un site proposant des prestations de services

Proposer des prestations de services en ligne en créant son entreprise sur le web peut aussi être intéressant. L’entrepreneur peut s’installer en tant que consultant en marketing digital, artisan du BTP, auto-entrepreneur photographe, freelance, formateur, conseiller. Le choix de l’activité dépend des qualifications et du domaine d’expertise de chacun.

Une entreprise en ligne de mise en relation de professionnels

Une plateforme web de mise en relation de professionnels permet à l’entrepreneur de créer une agence d’emploi en ligne et lui offre la possibilité de se faire payer par des commissions.

Bon à savoir : l’ajout d’espaces publicitaires sur le site peut permettre de compléter les revenus.

Une espace de formation en ligne

La création d’un organisme de formation en ligne permet de proposer des cours gratuits ou payants sur Internet. Il suffit de proposer des formations à distance sur un sujet que l’entrepreneur maîtrise. Il est également possible de travailler avec d’autres spécialistes afin de compléter l’offre de formation.

Un site spécialisé dans le voyage sur Internet

La création d’un site de voyages consiste à proposer des idées de vacances, d’hébergement ou de circuits touristiques. L’entrepreneur doit souvent travailler avec une agence de voyages et des établissements hôteliers pour concrétiser son activité.

L’entreprise en ligne : d’autres idées de business

La meilleure manière de réussir sur Internet c’est de trouver une idée de business originale et rentable. D’autres domaines demeurent intéressants comme :

  • La création et le développement de sites web ;
  • Le service de secrétariat à distance ;
  • Le journalisme en ligne ;
  • La création d’un blog ;
  • La cryptomonnaie ;
  • Le coaching de vie, en ouvrant une salle de sport , etc.

Comment créer son entreprise sur internet ?

Il s’agit d’une étape plus ou moins facile. En ce qui concerne les formalités, elles dépendent du statut juridique choisi. L’entrepreneur peut réaliser la création de son entreprise sur Internet par ses propres moyens ou confier la création du site à un prestataire. De manière générale, les étapes à suivre sont :

  1. Élaborer le projet de création d’entreprise
  2. Tester son concept
  3. Créer le site web
  4. Communiquer sur l’entreprise
  5. Veiller au bon référencement du site

L’élaboration du projet de création d’entreprise

Avant de créer son entreprise en ligne, il faut s’assurer d’être préparé convenablement :

La recherche d’une idée de business en ligne

Résumées plus haut dans cet article, les idées de business sont variées. S’informer sur les modes, les besoins et les faire correspondre à ses moyens et ses capacités constituent une première étape de recherche. Plusieurs sites internet ou des conseillers spécialisés peuvent en outre fournir des idées de business aux entrepreneurs.

La création d’un business plan complet

Pour être certain que votre idée de business est rentable, la création d’un business plan complet peut être un outil pertinent. Il s’agit de définir le projet, l’étude de marché, élaborer une stratégie marketing. En somme, le business plan est censé vous guider mais aussi renseigner éventuellement les tiers (banques, investisseurs, etc) sur votre idée d’entreprise.

Envisager les grandes étapes du développement de l’entreprise peut en outre s’avérer utile pour éviter la dispersion et établir des priorités. Savoir ce qui est indispensable rapidement permet de générer le maximum de chiffre d’affaires avec le moins de moyens possibles.

La création de contenus

Un design de site optimisé ainsi que des contenus interactifs, attractifs et variés peuvent constituer un moyen d’obtenir une audience sur votre site. Penser à adapter les formats des contenus aux différents clients ciblés peut être une stratégie : vidéos, infographies, textes, etc.

En outre, le design et le format doivent s’accommoder aux types de services ou de produits que propose l’entreprise. Par exemple, une entreprise qui vend des produits de bricolage peut publier des vidéos proposant des conseils d’utilisation de ces produits.

Test de l’activité

Par le biais d’un blog, des réseaux sociaux, ou grâce à des enquêtes, il est possible de savoir ce qui fonctionne le mieux dans votre activité et ce qui pourrait être amélioré. Obtenir un retour des utilisateurs du site et de vos produits est souvent le moyen de faire augmenter ses ventes. C’est pourquoi il est conseillé d’utiliser des questionnaires ou analyser les commentaires clients afin de parfaire son offre.

En outre, certaines techniques de marketing prônent la réalisation de tests sur les produits avant de les proposer à la vente. Juridiquement, il s’agit d’une vente de chose future définie à l’article 1163 du Code civil. Ce type de vente est possible dés lors que la chose est déterminée, ou du moins déterminable lors de la formation du contrat de vente.

Cela permet aux entrepreneurs de prospecter sur une éventuelle clientèle et de n’engager des frais que si la demande pour son produit est suffisamment élevée.

La vente est exécutée ou non en fonction de la réalisation d’un événement aléatoire. Par exemple, si un auteur a pour projet d’écrire un livre sur des techniques de bricolage (avec éventuellement un sommaire descriptif) il peut subordonner l’écriture de ce livre à l’obtention d’un certain nombre de pré-ventes. Si ces dernières atteignent le seuil requit, l’auteur écrira le livre, et dans le cas contraire, remboursera les clients. Dans cette illustration, un certain nombre de ventes a donc été passé avant que le vendeur n’ait à disposition son produit.

La création du site

La création du site est une étape délicate et pourtant déterminante pour l’avenir de l’entreprise.  Il faut entreprendre plusieurs démarches telles que :

  • Choisir le nom du site
  • Acheter le nom de domaine
  • Définir les paramètres
  • Elaborer un design attractif
  • Développer le contenu du site etc.

C’est pourquoi il peut être interessant d’engager des spécialistes pour la création du site. L’intervention d’un développeur web, d’un rédacteur web, d’un référenceur, ou encore d’un graphiste peut permettre d’assurer une certaine visibilité à la plateforme. Cependant, des coûts relatifs à ces interventions sont à prévoir.

Communiquer sur les réseaux sociaux

Une présence sur les réseaux sociaux s’avère indispensable pour obtenir facilement une audience. Il est possible de les utiliser gratuitement (page Facebook, chaîne YouTube, profil LinkedIn…) ou alors d’avoir recours à des annonces payantes afin de faire la publicité de l’entreprise.

Veiller au bon référencement du site

Le but est en fait d’améliorer le positionnement du site, afin que ce dernier apparaisse dans les premières recherches des utilisateurs sur internet. Un référencement naturel (gratuit) et optimal du site sur les moteurs de recherche passe par une analyse des critères utilisés par ces derniers : mots clefs, liens, clarté des contenus… Un autre moyen consiste à payer pour obtenir un bon référencement de certaines pages du site en particulier.

Les démarches et formalités pour créer son entreprise en ligne

Pour créer son entreprise sur Internet, des formalités de création sont à respecter. Cette étape est essentielle avant l’exercice de l’activité pour être en règle et facturer les clients. La création peut se faire en ligne sur le site du guichet des entreprises, le portail de l’auto-entrepreneur ou sur une plateforme web spécialisée. De manière générale, les démarches à réaliser concernent la :

  • Déclaration de l’entreprise ou de l’activité auprès du CFE (Centre de Formalités des Entreprises) compétent ;
  • Transmission du dossier de constitution de l’entreprise au CFE en vue de son immatriculation ;
  • Réalisation d’un stage de préparation à l’installation (SPI) pour certaines activités ;
  • Demande d’autorisation pour les activités réglementées.

Quel statut juridique choisir ?

Pour devenir entrepreneur, il est important de choisir le statut juridique adapté à l’activité et au projet. Il est en effet possible d’opter pour l’auto-entreprise, l’entreprise individuelle (EI, EIRL…) ou encore la forme sociétaire (SARL, SASU, SAS, EURL…).

Opter pour l’auto-entrepreneuriat

Créer une entreprise sur Internet sous le statut d’auto-entrepreneur constitue une alternative intéressante pour ceux qui souhaitent se lancer seul. Le régime de la micro-entreprise convient particulièrement aux « petits projets » compte tenu du plafond de chiffre d’affaires imposé.

Il est cependant important de préciser que ce statut n’accorde pas la possibilité de récupérer la TVA sur les achats. Toutefois, l’entrepreneur ne la facture pas non plus.

Bon à savoir : la responsabilité de l’auto-entrepreneur envers les créanciers est illimitée et sa protection sociale n’est pas avantageuse.

Préférer l’entreprise individuelle

La création d’une entreprise individuelle permet d’entreprendre seul dans une activité. Contrairement au statut auto-entrepreneur, aucun seuil chiffre d’affaires n’est imposé, ce qui permet à l’entreprise de se développer plus facilement. Toutefois, les charges sociales et fiscales s’avèrent plus importantes.

Attention : comme l’entreprise individuelle n’a pas de personnalité morale, l’entrepreneur ne peut pas prétendre aux aides des investisseurs.

La responsabilité de l’entrepreneur demeure illimitée, sauf pour l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL).

Se tourner vers la forme sociétaire

L’entrepreneur peut choisir la forme sociétale pour créer son entreprise sur Internet. Cette option permet de limiter la responsabilité de l’entrepreneur mais le coût et les formalités de création sont plus lourds.

Pour se lancer à plusieurs, il est possible de créer une SARL ou une SAS. Dans le cas où on souhaite entreprendre seul, la SASU et l’EURL, sont plus adaptées. Elles offrent plus de protection au patrimoine personnel de l’entrepreneur, notamment en cas de dettes. Toutefois, les charges, les obligations comptables et les frais de gestion sont généralement plus élevés.

Le statut de société convient particulièrement à l’entrepreneur qui souhaite développer rapidement son activité.

Quelles aides pour créer son entreprise sur internet ?

Sous réserve de respecter des conditions d’éligibilité, l’entrepreneur peut bénéficier d’aides pour la création de son entreprise sur Internet. Ces aides peuvent prendre plusieurs formes : sociales, financières ou fiscales.

Les aides sociales

Les aides sociales sont très variées :

  • L’Aide à la Création ou à la Reprise d’Entreprise (ACRE) permet de bénéficier d’une exonération partielle de charges sociales pour la 1ère année d’activité;
  • L’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise (ARCE) permet à l’entrepreneur de percevoir ses allocations chômage sous forme de capital. Le montant de l’ARCE s’élève à 45 % des droits de l’ARE restant.
  • L’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) : permet de demander le maintien des allocations chômage sur une période donnée

Les aides financières

Pour créer son entreprise, l’entrepreneur peut avoir recours au :

  • Micro-crédit de l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE)
  • Dispositif NACRE qui propose un prêt à taux zéro plafonné à 10 000 € et à rembourser sur une durée maximale de 5 ans
Bon à savoir : ce dispositif est d’abord un mécanisme d’accompagnement individualisé des personnes ayant un projet entrepreneurial, avant d’être une aide financière
  • Prêt d’honneur de Réseau Entreprendre : sans intérêts ni garanties, remboursable sur 5 ans
  • Prêt d’honneur des plateformes Initiative Locale

Les aides fiscales

L’entrepreneur peut bénéficier d’une exonération d’impôts lors de la création de son entreprise. Les conditions d’obtention de cette exonération dépendent de la zone d’implantation de l’entreprise. En effet, si elle est créée :

  • Dans une Zone d’Aide à Finalité Régionale (ZAFR)

Alors elle bénéficiera d’une exonération totale d’impôts sur les bénéfices durant les 24 premiers mois, puis d’un abattement de 75 %, 50 % et 25 % au cours des années suivantes (valable pour les entreprises s’étant implantées dans une ZAFR avant le 31 décembre 2020)

  • Dans une Zone Franche Urbaine (ZFU)

L’entreprise bénéficiera alors d’une exonération totale d’impôt sur les bénéfices durant 5 ans, puis d’une exonération partielle les 3 années suivantes.

Les dispositifs de la Banque Publique d’Investissement (BPI)

Cet organisme, placé sous tutelle de l’État a pour but d’accompagner les entrepreneurs dans la recherche de financements. Il propose des solutions de cautionnement et de garantie indispensables pour obtenir le soutien financier des banques et autres organismes de prêt.

Créer son entreprise sur internet avec LegalPlace : rapide et simple !

LegalPlace est une plateforme spécialisée dans la création d’entreprise et dans les formalités juridiques à destination des particuliers et des professionnels. Elle aide les entrepreneurs à réaliser les formalités de constitution d’une entreprise en ligne.

La création d’une entreprise sur Internet avec LegalPlace, plateforme spécialisée dans ce domaine, se fait en quelques étapes simples et rapides. Les formalités juridiques sont réalisées, en 48h maximum,  par des experts dans le domaine. Il vous suffit simplement de :

  • Remplir le formulaire de création d’entreprise ;
  • Transmettre les documents nécessaires sur le site ;
  • S’acquitter des frais grâce à système de paiement sécurisé.

FAQ

Quelles sont les démarches à réaliser pour créer son entreprise en ligne ?

Une fois l'élaboration du projet de création d'entreprise achevé, certaines démarches sont à réaliser pour être en règle. Il faut en effet:

  • Déclarer l'entreprise ou l'activité au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent
  • Transmettre le dossier de constitution de l'entreprise au CFE en vue de son immatriculation
  • Réaliser un Stage de Préparation à l'Installation (réservé à certains types d'activités seulement)
  • Demander une autorisation d'exercer (concerne seulement les activités réglementées)

La création de l'entreprise peut se faire en ligne sur le site du guichet des entreprises

Quel statut juridique choisir pour une entreprise en ligne ?

Pour devenir entrepreneur, il est important de choisir le statut juridique adapté à l'activité et au projet. Il est possible d'opter pour l'auto-entrepreneuriat (pour les petits projets), l'entreprise individuelle (qui permet d'entreprendre seul sans chiffre d'affaire minimum imposé) ou encore de se tourner vers la forme sociétaire (qui permet de limiter la responsabilité de l'entrepreneur).

Pourquoi créer une entreprise en ligne ?

Créer son entreprise en ligne comporte plusieurs avantages. D’abord, la démarche est simplifiée : l’exercice d’une activité en ligne peut, en principe, se faire au domicile de l’entrepreneur, ce qui allège les procédures, pour la recherche de locaux par exemple. De plus des outils de création d’entreprise sont disponibles en ligne gratuitement.  Ensuite, les coûts de création sont biens moins élevés que pour la constitution d’une entreprise « physique ».  Enfin, la présence en ligne est un atout majeur pour faire face à la concurrence.

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
loic
loic
mai 3, 2020 11:56

Bonjour ;
Merci pour votre article qui a surement servi à beaucoup de monde y compris moi ! Contenu vraiment pertinent et de qualité ! Cependant si je pouvais aider un peu plus certain, je vous partage un lien d’un contenu que beaucoup utilisent et qui vous permettra de bien progresser et d’atteindre vos objectifs !
Jeté y un coup d’œil : https://bit.ly/CreerSonBuisnessEnLigne2020