Skip to content

La déclaration du chiffre d’affaires et cotisations par l’auto entrepreneur

La déclaration du chiffre d’affaires et cotisations par l’auto entrepreneur

A ce jour, la sécurité sociale des indépendants (ex-RSI) est l’un des régimes obligatoires de sécurité sociale, dont relèvent les travailleurs indépendants. Lors de la création de son statut en ligne par le biais d’une déclaration internet, l’auto-entrepreneur est automatiquement déclaré aux régimes de protection sociale obligatoires relevant de la SSI. Les cotisations payées par l’auto-entrepreneur sont donc destinées à lui faire bénéficier de ce régime particulier de sécurité sociale.

A ce titre, chaque mois, ou chaque semestre, en fonction de la périodicité choisie, l’auto-entrepreneur doit procéder à la déclaration de son chiffre d’affaires auprès des organismes référents. Cette déclaration permet de calculer et de procéder au paiement des cotisations dont est redevable l’auto entrepreneur.

L’auto-entrepreneur : un régime micro social simplifié

Le régime d’auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) est une dénomination du régime micro social et non une forme juridique.

Ce statut permet d’exercer une activité professionnelle, sans dépasser un seuil de chiffres d’affaires annuel. Ce seuil est de :

  • 172 600 euros pour les activités d’achat et de revente, de fabrication de produits à partir de matières premières, les activités de vente à consommer sur place ou à emporter, ou encore la location non meublée ;
  • 72 600 euros pour les activités de prestation de services commerciales, libérales et artisanales, ou encore la location meublée.

La création du statut d’auto entrepreneur est gratuite et se fait intégralement en ligne.

🔎 Zoom : Cependant, les démarches peuvent s’avérer complexes pour les particuliers ne disposant pas de connaissances juridiques spécifiques. C’est pourquoi, LegalPlace vous propose de créer votre micro-entreprise en ligne et d’effectuer toutes les démarches à votre place. Pour cela, il vous suffit simplement de remplir un questionnaire en ligne et nos équipes se chargeront de toutes les formalités nécessaires.

Devenir auto entrepreneur permet de bénéficier d’un régime simplifié de déclaration de son chiffre d’affaires et de versement des cotisations et contributions sociales. La déclaration d’activité d’auto-entrepreneur entraine automatiquement le choix d’un régime micro social simplifié. Néanmoins, sur le plan fiscal, l’auto entrepreneur a la possibilité de choisir entre le régime de droit commun de la micro-entreprise et le prélèvement libératoire de l’import sur le revenu.

La déclaration obligatoire du chiffre d’affaires

Une déclaration simplifiée

Par rapport aux déclarations SSI des travailleurs indépendants soumis au régime classique, la déclaration du chiffre d’affaires obligatoire est simplifiée pour les auto entrepreneurs.

L’auto entrepreneur doit déclarer son chiffre d’affaires de façon mensuelle ou trimestrielle, afin de permettre le calcul et le paiement des cotisations et contributions sociales.

  • Si l’auto entrepreneur a opté pour le versement libératoire de l’impôt, le règlement se fera en un seul prélèvement, à la fois de son impôt sur le revenu et de ses charges sociales ;
  • Lorsque l’auto entrepreneur a opté pour une déclaration trimestrielle ou mensuelle, il doit déclarer pour chaque période le montant de ses recettes.
A noter : les recettes déclarées doivent avoir effectivement été encaissées et non pas simplement facturées.

La possibilité de la déclaration en ligne

La DSI (Déclaration Sociale des Indépendants) peut être remplie de deux manières :

  • En ligne, sur le site de l’état ;
  • Par courrier, en remplissant le formulaire qui vous est envoyé, et en l’adressant avec le moyen de paiement associé soit au centre de paiement du RSI pour les artisans ou commerçants/ soit à l’URSAFF pour les professions libérales.
Attention : La DSN (Déclaration Sociale Nominative) effectuée chaque mois par les employeurs à l’URSAFF ne convient pas aux auto-entrepreneurs qui dispose d’un régime simplifié.

La déclaration en ligne est obligatoire pour les auto entrepreneurs dont le chiffre d’affaires dépasse :

  • 20 700 € pour les activités de commerce et de fourniture d’hébergement (hôtels, chambres d’hôtes, meublés de tourisme)
  • 8 300€ pour les prestations de service et les professions libérales relevant des BNC ou des BIC.

Le choix de la périodicité de déclaration

Pour effectuer une déclaration de son chiffre d’affaires avec le régime micro social simplifié, l’auto entrepreneur doit faire le choix entre une déclaration mensuelle ou trimestrielle.

Dans le cadre d’une déclaration mensuelle, le chiffre d’affaires est déclaré à la fin du mois suivant (ainsi le CA du mois de novembre doit être déclaré le 31 décembre).

Quant à la déclaration trimestrielle, la périodicité s’organise de la manière suivante :

  • au plus tard le 30 avril pour le 1er trimestre (chiffre d’affaires de janvier à mars) ;
  • au plus tard le 31 juillet pour le 2e trimestre (CA d’avril à juin) ;
  • au plus tard le 31 octobre pour le 3e trimestre (CA de juillet à septembre) ;
  • au plus tard le 31 janvier pour le 4e trimestre (CA d’octobre à décembre).
Attention : La déclaration trimestrielle n’est pas une déclaration de principe. La demande est à effectuer dans le mois suivant le début de l’activité de l’auto entrepreneur.

Le choix effectué par l’auto entrepreneur vaut pour une année civile et est tacitement reconduit l’année suivante. Ainsi, toute modification doit être transmise avant le 31 décembre de l’année en cours, pour une mise en place le 1er janvier.

Le début d’activité et la première déclaration du chiffre d’affaires

Lorsque l’auto entrepreneur débute son activité, la date de sa première déclaration du chiffre d’affaires ainsi que le premier paiement interviendront dans un délai minimum de 90 jours suivant la date de début d’activité, après réception d’un premier courrier de déclaration.

  • Ainsi, pour le versement mensuel, il s’agira de déclarer le chiffre d’affaires perçu au cours du mois du début d’activité et des trois mois suivants le début d’activité ;
  • Pour le versement trimestriel, il s’agira de déclarer le chiffre d’affaires perçu au cours du trimestre de début d’activité et du trimestre suivant.

A titre d’exemple, pour une activité débutée le 1er février :

  • la première déclaration mensuelle se fera le 30 mai au plus tard ( pour le CA de janvier, février, mars et avril)
  • alors que pour la première déclaration trimestrielle, elle se fera la 31 juillet ( pour le CA du 1er janvier au 30 juin).

Retard ou absence de déclaration du chiffre d’affaires

Quelle que soit la périodicité choisie, et le montant du chiffre d’affaires à déclarer, l’absence de déclaration dans les délais entraine une pénalité de 50 euros pour chaque déclaration manquante. Ce montant de pénal est également dû, même en l’absence de cotisations pour chiffre d’affaires nul.

En cas de retard de déclaration, le calcul de la pénalité se fait sur une base forfaitaire du seuil d’assujettissement à la TVA pour l’auto-entrepreneur.

Attention : Même lorsque le chiffre d’affaires de l’auto entrepreneur est nul à l’issu de la période de déclaration, celle-ci reste obligatoire. L’auto entrepreneur doit porter la mention « néant » à la place du montant du chiffre d’affaires ou de recettes.
A noter : Si pendant plus de 2 ans le chiffre d’affaires déclaré est nul, le travailleur indépendant perd son statut et le bénéfice de ce régime. Il bénéficie d’un mois, à compter de la réception d’une lettre recommandée avec avis de réception, pour régulariser sa situation.

Le paiement simplifié des cotisations sociales

Le calcul des cotisations sociales se fonde sur le chiffre d’affaire brut, constituant la base de calcul des cotisations. Le montant des cotisations sociales varie donc du chiffre d’affaires et du taux appliqué, dépendant de la nature de l’activité d’auto entrepreneur.

Le montant des cotisations sociales La nature de l’activité
12.80 % Activité d’achat/revente, de vente de denrées à consommer sur place et de prestations d’hébergement (BIC), à l’exception de la location de locaux d’habitation meublés dont le taux est de 22,00 % ;
22,00% Activité de prestations de services (BIC et BNC) et professions libérales non réglementées
22,00 % Les professions libérales réglementées relevant de la CIPAV (BNC)

Ces taux de cotisation regroupent toutes les prestations sociales.

Peut s’ajouter à cela une contribution à la formation professionnelle, à laquelle l’auto entrepreneur a le droit s’il justifie d’un un an d’activité et d’un chiffre d’affaire positif. Cette contribution est également constituée d’un taux, prélevé sur le chiffre d’affaires brut, dont le montant varie comme suit :

  • Pour les commerçants : 0.1%
  • Pour les professions libérales : 0.2%
  • Pour les artisans : 0.3%
A noter : Les bénéficiaires de l’ACRE (Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise) profitent d’un taux spécifique pour le calcul des cotisations et contributions sociales.

La suppression du RSI et le statut d’auto entrepreneur

Depuis le 1 janvier 2018 le RSI a été supprimé. Depuis, deux années transitoires ont conduit à instaurer une protection sociale commune. La protection sociale des indépendants sera gérée par le régime général de la Sécurité sociale.

Néanmoins, ni le calcul des cotisations, ni le versement des prestations ne seront impactés par cette suppression.Créez votre micro-entrepriseCréez votre micro-entreprise

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L’ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Dernière mise à jour le 31/05/2021

S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
Stephane Ramez
Stephane Ramez
avril 4, 2019 12:42

Bonjour une petite question je suis perdu avec les déclaration
Ex: je viens de réaliser une mission de 20h00 euros de prestations pour Pose de revêtement, lors de la déclaration esque je dois déclarer 2000euro ou esque je dois d’abord déduire mes frais personnels essance, déplacement, consommables… Et déclarer la somme qu’il me restera sur c’est 2000euro
Merci

LegalPlace SAS
LegalPlace SAS
avril 15, 2019 4:40
Reply to  Stephane Ramez

Bonjour,
En tant qu’auto-entrepreneur, il vous est nécessaire de déclarer mensuellement ou trimestriellement votre chiffre d’affaires hors taxes brut, qui n’inclut pas le montant de la TVA ni les déductions des frais professionnels.
Nous espérons que ces informations vous soient utiles.
L’équipe LegalPlace

R DS
R DS
mai 2, 2019 12:05

Bonjour,

Je suis coach sportif auto entrepreneur depuis 2017et j’aimerais aujourd’hui me déclaré comme prestataire de service à la personne afin que mes clients puissent bénéficier du crédit d’impôts de 50%.

Je sais qu’il est possible pour l’activité de coach sportif de figurer dans les services à la personne cependant il m’est impossible de trouver mon activité dans la liste proposée (liste des 26 activités SAP).

Est-ce qu’il est possible d’être éclairé là-dessus ?

Elisa
Éditeur
Elisa
décembre 24, 2020 11:07
Reply to  R DS

Bonjour,

Pour se faire, nous vous conseillons de contacter directement l’URSSAF. En effet, la catégorie des services à la personne étant très restreinte, ils seront à même de vous conseiller quant au choix exact de l’intitulé de votre activité.

En espérant que cette réponse vous sera utile.

L’équipe LegalPlace

MARIANNE GARCIA
juin 10, 2020 6:26

Très clair. Merci

Elisa
Éditeur
Elisa
décembre 24, 2020 11:07

Merci pour votre commentaire.

L’équipe LegalPlace

OUBEREHIL KANZA
OUBEREHIL KANZA
novembre 12, 2020 2:51

Bonjour

Je compte créer ma micro entreprise Mi janvier ou fevrier 2020 pour un complément de revenus à mi-temps car en recherche d’emploi aussi à mi-temps actuellement. L’activité sera en libérale ( Assistante administrative et commerciale – secrétaire indépendante) mais en premier lieu salariée à mi-temps. J’ai vu sur votre site ceci : je ne comprends pas cette information ? Attention : La DSN (Déclaration Sociale Nominative) effectuée chaque mois par les employeurs à l’URSAFF ne convient pas aux auto-entrepreneurs qui dispose d’un régime simplifié.
Pouvez vous m’éclairer ? Merci pour votre retour

Elisa
Éditeur
Elisa
novembre 27, 2020 12:24

Bonjour, Vous pouvez tout à fait cumuler activité salariée à mi-temps et une activité auto-entrepreneur libérale en parallèle à condition que votre contrat de travail ne l’empêche pas expressément et de respecter vos obligations envers votre employeur. L’extrait issu du site renvoie à l’obligation en tant qu’auto-entrepreneur de déclarer votre chiffre d’affaires mensuellement ou trimestriellement selon votre souhait afin de payer des cotisations sociales sur vos revenus. L’expression est simplement une déclaration sociale des indépendants qui est à différencier de la déclaration sociale nominative propre au salarié. Pour plus d’informations sur le cumul de la micro-entreprise avec un travail salarié,… Lire la suite »

Van Wynsberge
Van Wynsberge
décembre 29, 2020 7:00
  • Bonsoir, je suis en micro entrepreneur en sophrologie depuis le 4 Avril 2020 et je viens de lire ceci ci-dessous.
  • Par courrier, en remplissant le formulaire qui vous est envoyé, et en l’adressant avec le moyen de paiement associé soit au centre de paiement du RSI pour les artisans ou commerçants/ soit à l’URSAFF pour les professions libérales.
  • Je n’ai jamais reçu de formulaire??
  • merci de votre réponse
  • cordialement
Elisa
Éditeur
Elisa
janvier 8, 2021 12:50
Reply to  Van Wynsberge

Bonjour,
En effet, depuis 2019, vos déclarations de chiffre d’affaires sont obligatoirement et exclusivement à faire en ligne sur le site de l’auto-entrepreneur URSSAF.
En espérant que cette réponse vous soit utile.
L’équipe LegalPlace