Skip to content

Comment devenir auto-entrepreneur assistant administratif ?

Comment devenir auto-entrepreneur assistant administratif ?

Un auto-entrepreneur assistant administratif est une personne qui offre des services administratifs à des particuliers ou professionnels souhaitant déléguer leur gestion administrative. Il a donc la possibilité d’intervenir pour les tâches suivantes :

  • rédiger des notes ;
  • faire de la communication ;
  • tenir la comptabilité ;
  • gestion des devis et commandes;
  • encadrer le personnel.

Assistance administrative en auto-entrepreneur : de quoi s’agit-il ?

Quel que soit son statut, la personne qui souhaite devenir auto-entrepreneur peut réussir son projet, à partir du moment où elle répond aux critères exigés. Plusieurs points sont à prendre en considération avant de se lancer dans une activité professionnelle donnée.

StatutConditions
  • Étudiant
  • Salarié (en respectant les clauses spécifiées dans son contrat de travail)
  • Retraité
  • Dirigeant (SAS ou minoritaire SARL)
  • Fonctionnaire (sous conditions)
  • Être majeur
  • Être domicilié en France
  • Être de nationalité française ou être citoyen européen (autre nationalité sous conditions)
  • Avoir les capacités juridiques requises (non placé sous tutelle ou curatelle)
  • Aucune condamnation à l’interdiction d’exercer ou de gérer

Il est ainsi possible de devenir auto-entrepreneur en secrétariat administratif. Ce métier consiste à assurer la rédaction, la préparation, l’organisation et la diffusion des informations. Il se traduit également par le fait de fournir la documentation nécessaire au sein d’une entreprise.

En somme, il s’agit de la possibilité pour une personne d’exercer une profession libérale de secrétaire indépendant(e) en tant qu’auto-entrepreneur, pour le compte d’un tiers.

Afin de devenir auto-entrepreneur en gestion administrative et comptable, il est important de spécifier toutes ces activités dans l’objet social de la société. Ce dernier doit être mentionné dans le statut, conformément aux dispositions de l’article L 210-2 du code de commerce. Il est également important d’inclure dans ce dernier la raison sociale de l’auto-entrepreneur ou le nom commercial.

L’assistant administratif met son savoir-faire à la disposition de ses clients afin de les aider à comprendre plus facilement les différentes démarches administratives à effectuer. Bien qu’agissant pour leur compte, il ne remplace pas pour autant les personnes concernées.

Pour pouvoir assumer pleinement cette fonction, la personne souhaitant se lancer dans un projet de micro-entreprise en assistance administrative doit avoir les compétences suivantes.

Qualités personnellesCaractères requis
Excellente capacité organisationnelleFaire preuve de rigueur et d’une grande autonomie, et être responsable et méthodique pour pouvoir concilier au mieux toutes les tâches administratives qui lui incombent dans un délai relativement court et de manière efficace.
Grande capacité d’adaptation et de résistance au stressFaire preuve de beaucoup de souplesse, et être polyvalent et doté d’une aisance relationnelle pour faire face aux différents changements dans la vie de l’entreprise.
Avoir le sens du détailÊtre méticuleux afin de retenir les détails de toutes les informations nécessaires au bon fonctionnement de la vie d’entreprise.
Maîtrise de son environnement de travailDisposer de toutes les informations importantes relatives à la vie de l’entreprise afin d’éviter tout manque de professionnalisme dans la réalisation des démarches nécessaires pour les prises de décisions stratégiques.
Capacité de recherche et de synthèseAvoir une curiosité naturelle pour rester à l’affût de tous les renseignements susceptibles d’impacter l’environnement interne ou externe de la vie de l’entreprise, comme les législations et les règlementations en vigueur.

Savoir écouter et avoir une bonne compétence rédactionnelle (maîtrise de la langue française, bonne capacité de reformulation et de retranscription) afin de pouvoir restituer fidèlement aux responsables de l’entreprise les informations reçues.

Les missions d’une secrétaire indépendante

Pour le lancement d’une nouvelle activité professionnelle à moindres frais, devenir secrétaire en tant qu’auto-entrepreneur constitue une excellente option. Cette alternative permet à l’auto-entrepreneur de tester la solidité de son projet.

Toutefois, avant de démarrer son activité, il est judicieux de s’informer sur la mission qui incombe à la secrétaire indépendante afin de mieux répondre aux attentes des futurs clients. Une secrétaire indépendante a pour mission d’assurer au mieux l’organisation de la vie de l’entreprise pour permettre aux différentes parties de travailler en collaboration et de manière efficace.

Dans la pratique, cette personne se retrouve ainsi au cœur des activités de l’entreprise et participe activement aux tâches suivantes :

  • Mise à disposition des interlocuteurs concernés des renseignements nécessaires (recueil et diffusion d’informations).
  • Organisation efficace de la vie de l’entreprise (préparation des réunions…).

De manière concrète, faire appel à une secrétaire indépendante permet à l’entreprise de profiter des avantages suivants.

BénéficesInformations détaillées
Maîtrise des coûts
  • Réduction des charges liées au recrutement en interne (salaire, cotisation sociale et coût des différentes formations)
  • Les charges de travail confiées à une secrétaire indépendante se feront selon les besoins de l’entreprise et seront facturées en conséquence
Gain de temps et d’efficacité
  • Pour les PME-TPE, l’externalisation permet au dirigeant d’entreprise de se consacrer pleinement au développement de ses activités en déléguant les tâches administratives
  • Bénéficier de l’appui et de l’expertise d’une personne compétente qui maîtrise parfaitement les rouages du métier par rapport aux démarches administratives et légales à entreprendre

Les formalités pour exercer dans le domaine l’assistance administrative en tant qu’auto-entrepreneur

Etapes à suivre

Avant de créer son entreprise, des points importants sont à prendre en considération dans le but d’assurer de la réussite du projet.

ActionsDétails
Etude de marché
  • Analyser l’environnement pour connaître les opportunités à saisir et les risques à éviter compte tenu de la situation du marché, de la position des concurrents et de l’étendue de la zone de chalandise
  • Réaliser des études de faisabilité pour préparer les points importants afin de réussir le lancement du projet
    • Evaluer les compétences de l’entrepreneur pour déterminer s’il dispose des qualités requises pour exercer le métier d’assistant administratif eu égard aux exigences requises pour mener à bien les missions qui lui sont confiées.
    • Identifier les ressources financières et logistiques nécessaires pour démarrer le projet. L’efficacité d’une secrétaire indépendante peut dépendre en grande partie de la qualité de son outil de travail.
    • Réfléchir à la forme juridique de l’entreprise pour trouver la meilleure option dans le cadre d’une création d’entreprise d’assistance administrative.
Elaboration d’un business plan
  • Faire une estimation du marché potentiel dans ce domaine d’activités en ciblant les principaux clients susceptibles d’être intéressés par ce genre de prestation.
  • Evaluer les parts de marché selon les types de prestation proposés par les auto-entrepreneurs spécialisés dans le domaine de l’assistance administrative.
  • Réaliser des projections concernant le chiffre d’affaires annuel.
  • Etablir un tableau prévisionnel financier.

Formalités à remplir

Pour devenir secrétaire en tant qu’auto-entrepreneur, il existe des formalités de création de micro-entreprise obligatoires.

DémarchesEntité concernée
Déclaration en ligne de la nature et du lieu de l’activité accompagnée d’un scan ou d’une photocopie d’une pièce d’identité du demandeur, d’une déclaration de non-condamnation et un justificatif de domicile
  • CFE (CCI /activité commerciale – CMA/activité artisanale – URSSAF/activité libérale)
  • btention du numéro SIRET de l’entreprise avec une notification sur le régime d’imposition
Immatriculation
  • RCS (pour les commerçants) / RNM (pour les artisans)
  • Obtention du KBis auto-entrepreneur
Avoir des qualifications ou des expériences professionnellesChambre des métiers ou de l’artisanat
Suivre un stage préalable à l’installation (SPI) en cas de création d’une activité artisanale
  • Chambre des métiers
  • Stage payant de 30 heures minimum
Souscription à une assurance responsabilité professionnelle et à une assurance auto-entrepreneur décennale pour les professionnels du bâtimentCompagnie d’assurances
Ouverture d’un compte bancaire destiné aux opérations courantes de la sociétéEtablissement bancaire

Le travail d’une secrétaire indépendante est considéré comme une profession libérale.

Le statut juridique d’un auto-entrepreneur dans l’assistance administrative

Pour créer une entreprise d’assistance administrative, le statut d’auto-entrepreneur représente la meilleure alternative pour les raisons suivantes.

AvantagesNotes explicatives
Statut simplifié
  • Entreprise individuelle avec des formalités administratives simplifiées et un statut juridique d’entreprise ou forme juridique ouvert à tous (étudiant, salarié, retraité, dirigeant et fonctionnaire).
  • Aucun frais de constitution et pas d’apport de capital social.
  • Protection des biens personnels à travers l’EIRL.
  • Pour les prestations de service, le chiffre d’affaires annuel maximal est de 70 000 euros (exprimé en hors taxe et évalué au prorata temporis). En cas de dépassement de ce plafond, l’entrepreneur ne peut plus bénéficier du statut d’auto-entrepreneur.
Protection sociale
  • Accès aux couvertures sociales réservées aux travailleurs indépendants (santé, allocation familiale, retraite et prévoyance sociale).
  • Sécurité sociale des indépendants SSI.
  • Droit au chômage en cas de démission grâce à une allocation d’aide au retour à l’emploi projet (AREP), en application de la loi N° 2018-771 sur la possibilité de choisir son avenir professionnel.
  • Indemnité en cas de cessation d’activités (allocation des travailleurs indépendants).

Le régime d’imposition d’un auto-entrepreneur opérant dans le domaine de l’assistance administrative

Le régime fiscal des auto-entrepreneurs est spécialement aménagé pour les micro-entreprises.

AvantagesNotes détaillées
Allègement fiscal
  • Franchise en base de TVA (tenue de la comptabilité de façon simplifiée se limitant à la tenue d’un registre des achats et des recettes).
  • Versement libératoire de l’impôt sur le revenu, payé avec les cotisations par mois ou par trimestre.
  • Exonération des cotisations sociales.
  • Réduction d’impôt ou crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 50% en qualité de prestataire de services à la personne.

La CFE pour auto-entrepreneur ne bénéficie toutefois pas d’exonération.

Secrétaire indépendante : règlementation, facturation et tarifs

La secrétaire indépendante est considérée comme un auto-entrepreneur de services à la personne. Avant de définir les offres de services et les tarifs, il serait judicieux de faire une liste exhaustive des différentes prestations à proposer par l’auto-entrepreneur.

ParticuliersProfessionnels
  • formalités administratives (demande de remboursement, remplissage de formulaire, paiement de facture, envoi de commande…)
  • gestion des dossiers administratifs
  • classement des dossiers
  • relance de date d’échéance
  • gestion budgétaire (tableau de budget familial, prévisionnel financier à moyen terme, suivi de la trésorerie…)
  • rédaction du courrier
  • assistance pour les formalités bancaires
  • accueil téléphonique
  • formalités diverses avec les tiers : clients, fournisseurs, administration, associés et employés
  • rédaction administrative (courrier…)
  • rangement et classement des dossiers
  • tenue de la comptabilité
  • gestion des courriers, des photocopies, des numérisations et des relances
  • établissement des devis et des factures
  • contrôle des livraisons et des commandes
  • appui et conseil pour l’organisation des événements marketing ou communication (location de salle, choix du traiteur (qui peut être un auto-entrepreneur) et organisation des déplacements)
  • envoi e-mailing
  • finalisation des documents de communication interne ou externe
  • rafraîchissement des bases de données sur les sites Internet

Les prestations d’une secrétaire indépendante sont généralement facturées à l’heure ou à la tâche.

TarifsType de prestation
30 à 40 eurosFacturation par heure de services fournis
150 € à 200 eurosFacturation à la journée
5 eurosSaisie d’une page Word
8 eurosSaisie d’un tableau Excel
2 eurosPrise en charge d’une relance d’impayé
7 eurosÉdition d’un devis

En tant que prestataire de services, le chiffre d’affaires annuel ne doit pas dépasser les 70 000 euros pour pouvoir bénéficier du statut d’auto-entrepreneur opérant dans le domaine de l’assistance administrative.

Dernière mise à jour le

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
zappareddu Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
zappareddu
Invité
zappareddu

Bonjour,
J’ai besoin d’une précision sur les informations communiquées. Vous dites que le travail d’une secrétaire indépendante est considéré comme une profession libérale et ensuite vous évoquez le statut de prestataire de service.
Or si j’envisage de créer mon auto-entreprise, je dois faire le choix entre prestataires de service ou professions libérales. ?les cotisations n’étant pas les mêmes ainsi que le montant de CA à ne pas dépasser pour bénéficier du régime micro fiscal et social.
Pouvez-vous m’éclairer sur ce point ? merci