Skip to content

Devenir auto-entrepreneur en nettoyage

Devenir auto-entrepreneur en nettoyage

Créer une entreprise dans le nettoyage en tant qu’auto-entrepreneur est une excellente solution pour lancer son activité en bénéficiant des avantages du statut d’auto-entrepreneur. Il est cependant nécessaire de réaliser certaines démarches avant de lancer son activité d’auto-entrepreneur dans le nettoyage.

Créer une entreprise de nettoyage : le statut d’auto-entrepreneur est-il possible ?

Pour créer une entreprise de nettoyage, il est tout à fait possible de choisir le statut d’auto-entrepreneur. Celui-ci est facile à obtenir et offre une grande flexibilité au travailleur. L’auto-entrepreneur dans le nettoyage pourra ainsi commencer à développer son activité et faire croître son entreprise.

Devenir auto-entrepreneur dans le domaine du nettoyage peut être intéressant pour l’employeur dans la mesure où ce dernier ne paie pas de charges patronales et peut bénéficier de certains allègements fiscaux dans certains cas de figure. Ainsi, le statut d’auto-entrepreneur est non seulement possible mais également recommandé pour répondre à une demande précise.

Néanmoins, si créer une entreprise de nettoyage avec le statut d’auto-entrepreneur est tout à fait possible, il convient de garder à l’esprit certains éléments. Primo, l’établissement d’une clientèle est entièrement du fait de l’auto-entrepreneur. En d’autres termes, l’auto-entrepreneur devra investir dans le démarchage commercial et la prospection afin de trouver des clients.

À noter : le temps de prospection est un temps pour lequel il est impossible d’obtenir des revenus. On voit toutefois apparaître de nouvelles sociétés de mise en relation dans le domaine des services à la personne, plus particulièrement ce qui concerne le nettoyage.

D’autre part, la personne souhaitant créer son entreprise dans le nettoyage doit aussi savoir que les entreprises peuvent mettre du temps à effectuer le règlement de certaines prestations (autour d’un mois généralement). Avant de se lancer, il faut donc disposer d’un léger capital permettant de faire les premiers achats et de disposer de fonds suffisants à la vie quotidienne pendant les premiers temps de l’activité.

Les démarches à accomplir pour faire du nettoyage en tant qu’auto-entrepreneur

Pour pouvoir faire du nettoyage en tant qu’auto-entrepreneur, il faut réaliser les mêmes démarches que l’ensemble des auto-entrepreneurs. Ainsi, il est d’abord nécessaire de remplir la déclaration d’auto-entrepreneur à l’aide du formulaire P0 AE dédié disponible gratuitement en ligne. Il faut joindre à ce dernier une photocopie ou un scan d’un justificatif d’identité comportant la mention suivante : « je certifie sur l’honneur l’exactitude de cette pièce justificative d’identité », suivie du lieu et de la date de la signature.

Une fois ces éléments réunis et envoyés, l’administration communiquera à l’auto-entrepreneur l’ensemble des éléments nécessaires à l’exercice de son activité. Ainsi, l’auto-entrepreneur dans le nettoyage tout comme la femme de ménage auto-entrepreneur recevront leur numéro de SIRET et une notification de son régime d’imposition. Ces informations seront accompagnées des coordonnées des interlocuteurs fiscaux du centre des impôts dont l’auto-entrepreneur dans le nettoyage dépend.

Avantages et inconvénients de créer une entreprise de nettoyage en tant qu’auto-entrepreneur

Avantages : souplesse et flexibilité

L’un des avantages du statut d’auto-entrepreneur pour une personne exerçant une activité de nettoyage est la compatibilité du statut avec une activité salariale. Autrement dit, la personne sera en mesure d’avoir un complément de revenu en cumulant son salariat à sa propre activité. Il s’agit d’un élément important en cas d’un emploi du temps allégé.

Par ailleurs, nettoyer nécessite du temps, et celui-ci est précieux pour l’auto-entrepreneur dans le nettoyage qui, en plus de devoir démarcher et fidéliser sa clientèle, devra s’acquitter de ses tâches de nettoyage. Le statut d’auto-entrepreneur a pour avantage d’être relativement souple et de libérer l’auto-entrepreneur de certaines obligations administratives. Nul besoin de tenir une comptabilité détaillée ou d’accomplir de nombreuses formalités, le statut d’auto-entrepreneur est très flexible et permet ainsi à la personne exerçant une activité de nettoyage de se dédier uniquement à son travail.

De fait, le principal avantage du statut d’auto-entrepreneur pour une personne exerçant une activité de nettoyage est la possibilité de travailler à la fois pour des entreprises et pour des particuliers. Ainsi, en cumulant ces deux clientèles, l’auto-entrepreneur peut développer deux sources de revenus parallèle. Si un tel fonctionnement peut apparaître délicat, il permet à l’auto-entrepreneur de développer son activité et sa clientèle. Il peut s’agir d’un procédé très efficace, notamment au début de son entreprise.

Enfin, le dernier avantage du statut d’auto-entrepreneur pour une personne exerçant des activités d’entretien réside dans la flexibilité du statut. L’auto-entrepreneur peut choisir ses clients et ses horaires et ainsi adapter sa charge de travail en fonction de ses besoins, tout en travaillant pour une variété d’entreprises, d’organisations et de personnes.

Inconvénients : franchise TVA et capital

L’un des inconvénients majeurs réside dans le fait que l’auto-entrepreneur est en franchise de TVA. En d’autres termes, il ne facture pas la TVA à ses clients mais ne peut pas non plus la récupérer sur ses achats, ce qui peut lui être préjudiciable. En effet, il faut prendre en compte que les achats, dans le domaine du nettoyage, occupent une place particulièrement importante dans les charges de l’entrepreneur (achat de nombreux consommables (éponges, serpillères, produits nettoyants, etc.) et accessoires (balais, aspirateurs, raclettes, etc.)). A cela, il faut ajouter les frais déplacement. Cumulés, l’ensemble de ces achats peut représenter, à terme, des coûts particulièrement importants pour l’entrepreneur et sur lesquels il ne pourra rien récupérer.

D’autre part, pour les personnes exerçant sous le statut d’auto-entrepreneur dans une activité nettoyage, il est important de rappeler qu’elles sont soumises à un plafond de chiffre d’affaires. Dans le cas d’un auto-entrepreneur dans le nettoyage, ce plafond est de 33 200€ par an. Il s’agit, finalement, d’un plafond rapidement atteignable après quelques mois d’exercice, au moment où la base de clientèle de l’entrepreneur est développée.

Autre inconvénient, et non des moindres : dans le cadre des cotisations à la retraite, les trimestres validés ne le sont qu’en fonction d’un chiffre d’affaires précis. Ainsi, en 2018, il faut avoir réalisé un chiffre d’affaires d’au moins 2320€ par an pour valider un trimestre. Cet élément peut apparaître marginal mais il peut se révéler important pour une personne souhaitant compléter ses revenus par des activités d’auto-entrepreneur et qui n’aurait pas le temps suffisant pour cumuler une telle somme d’argent.

Enfin, se déclarer auto-entrepreneur peut être un frein au moment d’obtenir des financements auprès des établissements financiers. La majorité des banques se montre généralement réticente à accorder des prêts ou des largesses financières à des personnes exerçant uniquement une activité d’auto-entrepreneur. Pour faire face à cette difficulté, il est possible de conserver ses déclarations de revenus afin de justifier d’un certain niveau de vie et, éventuellement, d’un certain patrimoine.

Il est important de prendre en compte l’ensemble de ces inconvénients avant de se lancer dans cette activité. En effet, chacun d’entre eux correspond à une difficulté que l’entrepreneur rencontrera au fur et à mesure du développement de son entreprise de nettoyage. Cela étant dit, les nombreux avantages que confèrent le statut d’auto-entrepreneur dans le nettoyage sont également importants et permettent de réduire l’impact de ces inconvénients.

Vous voulez lancer une activité de nettoyage en tant qu’auto-entrepreneur ? Faites-vous aider par LegalPlace

Vous souhaitez proposer des services de nettoyage en tant qu’auto-entrepreneur mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Pas de panique, LegalPlace vous accompagne dans la réalisation de votre projet !

Depuis sa création en 2015, LegalPlace a aidé plusieurs milliers d’entrepreneurs à créer leur auto-entreprise en ligne ! Simple, rapide, efficace, mais surtout ECONOMIQUE (en moyenne jusqu’à 4x fois moins cher qu’en ayant recours à un avocat ou un expert-comptable), la solution en ligne la plus complète du marché ne manque pas d’atouts !

Pour cela, il vous suffit de remplir notre formulaire en ligne et nos équipes de formalistes se chargeront du reste !

Alors, qu’est-ce que vous attendez ? Laissez-vous tenter par l’aventure entrepreneuriale et réalisez vos ambitions avec LegalPlace.fr !

Pour en savoir plus sur les différentes prestations de services exerçables en tant qu’auto-entrepreneur :

Dernière mise à jour le

Samuel est co-fondateur de LegalPlace et responsable du contenu éditorial. L'ambition est de rendre accessible le savoir-faire juridique au plus grand nombre grâce à un contenu simple et de qualité. Samuel est diplômé de Supelec et de HEC Paris

Laisser un commentaire

avatar
  Subscribe  
Notify of